Normes pour commercialiser projet Arduino??

Bonjour, je me pose la question des normes et légalités pour un projet Arduino. Quelles sont-elles?

  • Puis-je, en Europe, vendre un produit dont l'architecture Hardware est Arduino?
  • Faut-il faire contrôler le matériel par un organisme ou bien les composants étant déjà certifiés CE, ce n'est pas nécessaire.
  • Y a-t-il une "façon" de réaliser les soudures avec les autres composants (led, restantes, etc) qui est imposée? puis-je réaliser un PCB "maison" ou bien est-ce "interdit".

Merci!

ps: ah oui, désolée, mais je cherche vraiment des infos fiables. Les "je pense que" et "j'ai l'impression que", voire pire, les "Hé oh, tu crois quoi? tu crois que ça va comme ça et balblablalba" destinés à détruire les projets des autres en en sachant en réalité que dalle ... ben... ça sert à rien, alors merci de vous taire...

les normes electroniques CE sont assez complexes...

D'un point de vue routage, tu peux créer ton propre PCB, aucun soucis, c'est d'ailleur conseil d'un point de vu industriel/cout.

pour les soudures il est plus queconseillé d'utiliser de l'etain sans plomb "ROHS"

il est obligatoire pour de la vente, surtout que cela cout chers suivant les organisme ( entre 2000 et 3000€

il y a des liens qui peut etre bien pour toi

http://www.lcie.fr/403/Marquage_CE_:_mat%C3%A9riels_%C3%A9lectroniques_et_Radiocommunications/

https://www.entreprises.gouv.fr/libre-circulation-marchandises/marquage-CE

http://www.lot.cci.fr/imgmaj/15/1310-maitriser-le-marquage-ce-des-appareils-electriques-et-electroniques-gerac.pdf

Merci pour ces liens.

Tu dis entre 2000 et 3000€, mais je pensais que c'était encore beaucoup plus cher (jusqu'à 20.000€), as-tu trouvé cette info qq part?

Mais, imaginons un truc tout simple: J'achète une Arduino, j'injecte le programme Blink, je mets l'engin dans une boite en plastique blanc fin avec une batterie relié avec le connecteur 9v. On a une boite blanche qui clignote (oh putain le projet ^^). Est-ce que ce projet devrait être soumis à la norme CE? (l'Arduino seule est déjà certifiée, non? Etant donné qu'elle est vendue légalement en communauté européenne.

Ceci dit, je ne comprends pas bien. Il y a plein d'imports chinois qui ne sont justement pas conformes et distribués commercialement très massivement. Je me demande à quel moment et sous quelle forme ce contrôle (de sanction, je veux dire) intervient vraiment... Ils ne vont quand même pas aller chez les gens et démonter les videophones (par exemple) qu'on leur a vendus.

Imaginons un installateur d'alarme. Il a le droit d'acheter une alarme en chine, de l'installer chez des gens en Europe, sans se soucier de la norme CE? Si en théorie pas, en tout cas, en pratique c'est clairement le cas, je pense...

A ce qu'a dit Hazerty j'ajoute que [u]tu es obligée d'apporter une garantie légale[/u]. Ce qui sous entend qu'il est préférable (doux euphémisme) de bien connaître l'origine des composants qui composent la carte que tu commercialise. Ce qui est impossible avec les cartes officielles arduino et même pas pensable avec les clones chinois. Un condensateur chimique sans nom qui se met en court-circuit, ce qui t'obligera à changer la carte entière, c'est quand même gênant.

Sinon les schémas des cartes arduino sont libres et l'architecture est celle d'Atmel le fabricant des micros donc bien évidement elle est libre.

Est-ce que ce projet devrait être soumis à la norme CE? (l'Arduino seule est déjà certifiée, non? Etant donné qu'elle est vendue légalement en communauté européenne.

Le marquage CE est purement déclaratif, il n'y a pas de contrôles préalables à la déclaration de conformité et il n'y a pas que des gens honnêtes. Tout dépend de ton niveau de confiance envers les fournisseurs.

Il y a sur le site arduino un chapitre sur les garanties, je te préviens de suite il faut vraiment chercher pour le trouver (cela donne confiance) et il vient de changer de place (cela donne encore plus confiance) donc je ne peux pas t'aider pour le trouver.

@ 68tjs : Tu veux dire que le marquage CE est déclaratif au sens où l'on se met soi-même cette certification en attestant "de bonne foi" avoir respecter les normes pour la conception du produit, mais qu'il n'est pas nécessaire de faire passer le produit sur des bancs d'inspection ?

Concernant la garantie: Ceci dit, au prix de la carte, si tu as fait un bon ratio bénéfice, c'est pas bien grave de devoir carrément en changer une de temps en temps, sans même prendre la peine de réparer le composant en particulier qui aurait lâché... non?

je ne connais pas le projet de Babette mais si à tout hasard son montage interagit avec du 220 V (par ex.), il n'y a pas une conformité du produit à obtenir ?

Quand bien même tous les composants utilisés seraient certifiés CE...

Si je peux me permettre je trouve que le projet consistant à intégrer des cartes arduino dans un projet commercial est complètement irresponsable. Mais c'est peut être parce que pendant toute ma carrière j'ai travaillé dans des produits sérieux et fiables. Il est impossible d'obtenir une nomenclature pour ces cartes, on ne dispose que d'un vague schéma électrique dessiné n'importe comment.

Quant à obtenir la liste des fournisseurs autorisés des composants, ce qui est un minimum quand on veut intégrer d un matériel dans un autre matériel, il ne faut même pas y penser.

Pour moi elles ne sont bonnes que pour les bricolages des amateurs. Mais sans aucun doute je suis un vieux c******

elafye: je ne connais pas le projet de Babette mais si à tout hasard son montage interagit avec du 220 V (par ex.), il n'y a pas une conformité du produit à obtenir ?

Tout à fait il y a des normes à respecter et surtout il faut faire l'effort de chercher à les connaître et quand le lis :

babette: Concernant la garantie: Ceci dit, au prix de la carte, si tu as fait un bon ratio bénéfice, c'est pas bien grave de devoir carrément en changer une de temps en temps,

je ne suis pas convaincu du sérieux du projet.

tout depend du projet en effet, la norme CE est juste déclaratif…

Moi, par exemple je fais des tests CEM dans une cage non homologué juste pour du debug, pour faire des tests certifié il faut aller dans un labo, il faut compter entre 2000/6000€ suivant les tests et les labos…

Pour ce qui est de na norme CE, c’est juste pour les douanes, la norme NF est plus contraignante
et tout depend du produits que tu achetes, un jouet pour enfant non CE, si il y a un risque pour l’enfants, c’est clair que c’est retiré de la vente…

Pour une carte électronique type clone chinois non conforme CE, vu qu’il n’y a pas de tension superieur a 50V, il n’y a aucun risque en tant que telle…

Par contre, si le produit vendu a une tension superieur a 50V, si il y a des pieces accessible sous tension, ou risque de brulure, court circuits ect… les chinois n’iront pas en prison vu la procedure longue et compliquée… Mais il ne seront pas certifié CE donc normalement invendable en france, mais c’est a l’acheteur de faire un minimum attention…

Suivant le projet que tu veux, tu peux utiliser tout d’un arduino ( schéma + code) sans soucis, cela se fait… par contre l’industrialisation et la commercialisation restera compliqué pour le temps donnée en heure sur ce projet… ce ne sera pas forcement viable… si c’est pour avoir une bonne ideé et en vendre 10 000 par mois… OK, mais si c’est 1 par an… ca n’en vaut pas la peine…
du coup il faut faire une etude de marché, et s’occuper de la commercialisation de ton projet

68tjs: je suis un vieux c******

Tout à fait il y a des normes à respecter et surtout il faut faire l'effort de chercher à les connaître et ... je ne suis pas convaincu du sérieux du projet.

Tu exagères, tu n'es quand même pas un vieux c*****, peut-être simplement un vieux c*, mais c'est pas bien méchant. Quant au sérieux du projet, voyez-vous jeune homme, on peut très bien envisager d'autres stratégies commerciales moins contraignantes que celles auxquelles vous pensez, ce n'est pas forcément un signe de projet inconsistant. D'ailleurs, pour info, une marque de référence (dont j'ai oublié le nom) pour les diffuseurs d'huile essentiel avait ce réflexe en garantie... et là, ce n'est pas une carte qu'il changeait, mais carrément l'appareil, il donnait un neuf et jetais à la poubelle celui reçu en SAV, sans discuter. C'est d'ailleurs un modèle de garantie qui se répand de plus en plus, tant les heures de prestation en SAV coûtent cher. J'ai mon prototype qui tourne chez moi et chez un ami depuis un an sans problème. Je ne vois pas pourquoi toutes les cartes tomberaient en rades chez les gens. Et si ça se produit de temps en temps, ma foi, hop, je la changerai, où est le problème?

Quand on parle de 220v, il n'y aura que l'alimentation 220v --> 9v, mais bon, si c'est une alimentation standard trouvée sur un marché européen et CE, je ne vois pas du coup, où serait le danger...

A lire : Réglementation Générale applicable aux matériels électriques et electroniques.

hazerty565: tout depend du projet en effet, la norme CE est juste déclaratif...

Suivant le projet que tu veux, tu peux utiliser tout d'un arduino ( schéma + code) sans soucis, cela se fait... par contre l'industrialisation et la commercialisation restera compliqué pour le temps donnée en heure sur ce projet... ce ne sera pas forcement viable... si c'est pour avoir une bonne ideé et en vendre 10 000 par mois... OK, mais si c'est 1 par an... ca n'en vaut pas la peine... du coup il faut faire une etude de marché, et s'occuper de la commercialisation de ton projet

En fait, j'ai déjà une société mais dans un autre domaine. Comme mon projet plait autour de moi, on me demande souvent de les vendre, donc j'y songe. Pas forcément pour faire des chiffres énormes, mais à chaque fois que je croise une amie ou un ami, il ou elle en veut un et leurs amis aussi... du coup, après 50 demandes, je me dis que si je prends ça au sérieux, je ne vais pas tous les vendre en black... je voudrais simplement les vendre "légalement", juste pour être dans les règles quoi. D'où ma question... Mais évidemment, si ça me met dans une paperasse pas possible, etc etc... ça n'en vaudra pas la peine. Comme le produit ne représente pas un danger (juste un transfo, une Arduino, et deux trois capteurs, etc), je pense qu'on a pas à faire de caca nerveux, si?

babette: mais je cherche vraiment des infos fiables. Les "je pense que" et "j'ai l'impression que", voire pire, les "Hé oh, tu crois quoi? tu crois que ça va comme ça et balblablalba" destinés à détruire les projets des autres en en sachant en réalité que dalle ... ben... ça sert à rien, alors merci de vous taire...

Si je veux des infos fiables, je vais les chercher dans les textes de lois et règlementation en vigueur. Si je ne sais pas les trouver, je demande a un juriste/professionnel compétent.

Quand ça touche à la légalité, j'évite le forum, on est tous derrière un pseudo qu'est ce qui te renseigne sur la fiabilité des infos qu'on va te donner? Le jour où un problème arrive, le "On m'as dit que oui sur un forum", ça ne passera pas devant un tribunal.

Mon point de vue: Si tu as la capacité de développer un produit finis, fonctionnel et commercialisable, c'est que tu as les moyens de te passer d'arduino. Atmel (qui reste majoritairement le cœur d'arduino) en plus de fabriquer ses micros, à aussi son IDE. Autant se tourner sur ces solutions techniques

Jambe: Quand ça touche à la légalité, j'évite le forum, [u]on est tous derrière un pseudo[/u] qu'est ce qui te renseigne sur la fiabilité des infos qu'on va te donner? Le jour où un problème arrive, le "On m'a dit que oui sur un forum", ça ne passera pas devant un tribunal.

C'est pareil pour Babette : si ça se trouve, en fait c'est Carlos qui nous écrit du Japon où il s'ennuie un peu ? ? ? :D

babette: ps: ah oui, désolée, mais je cherche vraiment des infos fiables. Les "je pense que" et "j'ai l'impression que", voire pire, les "Hé oh, tu crois quoi? tu crois que ça va comme ça et balblablalba" ...

Désolé :grin:

de toute façons les librairie arduino sont LGPL, donc commercialisable…
arduino ou pas arduino, le language est le meme,c’est juste des librairies pour débutant… au lieu d’avoir un main tu as setup/loop au lieu d’un main…

si tu crois a ton projet, tu peux te rapprocher d’un independant du coté de chez toi pour te conseiller

d’ailleur c’est quoi ton projet…?

Le sigle CEM, à une signification, il ne sort pas d’un chapeau.
CEM = Compatibilité ElectroMagnétique.

But de la norme : que tous les appareils électroniques puissent fonctionner sans se gêner.

Les composants et produits électroniques émettent des ondes électro magnétiques.
Certaines sont voulues : 2G, 3G, 4G, Wifi, bluetooth, d’autres sont parasites.
Ces ondes peuvent empêcher le fonctionnement d’autres produits électroniques : c’est pourquoi les smartphones sont interdits dans les hôpitaux tant que le matériel hospitalier n’est pas entièrement renouvelé et compatible avec les normes de CEM qui sont “relativement” récentes.

La normes est à double sens :

  • Un produit électronique ne doit pas émettre plus qu’une quantité définie.
  • Un produit doit accepter une quantité définie d’ondes perturbatrices.

Et bien entendu le niveau émis doit être largement inférieur au niveau accepté puisque chaque produit reçoit les perturbations de plusieurs autres produits, c’est du bon sens.
Pour info dans une cuisine peuvent polluer : le four, le micro onde, la plaque de cuisson sans oublier le Wifi, la 2G, 3G et 4G.

J’espère que tu as noté que je ne parle pas de carte mais de produit complet qui doit respecter la norme.

Que la carte Arduino passe la CEM n’est pas difficile à comprendre puisque c’est la carte sans rien de raccordé dessus !
Cela n’a rien à voir avec ce que tu réalises avec la carte, le produit final comporte plusieurs composants dont au minimum une alimentation et c’est la somme de toutes les perturbations qui doit passer le test de CEM, c’est un peu moins simpliste que ton raisonnement.

J’en profite pour en remettre une couche sur l’importance d’avoir un câblage propre et non pas ce que j’appelle péjorativement des câblages “perchoir à mouche”. Parce qu’un câblage fait n’importe comment est générateur d’onde perturbatrices.
Les câblages en 3D avec boucles et grandes longueurs sont de bons perturbateurs. C’est compliqué la CEM !

Au niveau d’une réalisation amateur sur un coin de table ce n’est pas gênant du tout même si c’est un peu donner des bâtons pour se faire battre. La donne est totalement différente pour un produit qui doit être vendu.

Idem pour le “logical debouncing” : des dizaines d’impulsions persistent avec chacune deux fronts bien raides le montant et le descendant. Des fronts raides qui font d’excellents perturbateurs électromagnétique !
Alors qu’avec le condensateur ne subsiste que les fronts négatifs (moitié moins de perturbations) et surtout les fronts négatifs voient très vite leur amplitude proche de 0V alors que sans condensateur l’amplitude des fronts montant et descendant est toujours égale à Vcc.
Ce n’est pas pour rien que dans toutes les cartes micro du commerce (Arduino, Atmel, STmicro, Texas, Renesas, NXP, etc…) les poussoirs sont équipés de condensateur anti rebonds, la CEM ils connaissent.

Après si c’est pour vendre ton truc dans un cercle restreint tu fais ce que tu veux, si un jour leur télé est brouillée ce ne sera pas grave.