Oser une solution arduino pour contrôler l'éclairage d'un lotissement?

Bonjour,

Je vais dans quelques mois devoir passer commande pour l’éclairage d’un lotissement.
Il y aura 12 candélabres qui feront chacun 36W soit une puissance totale le 432W.
Le candélabre le plus éloigné de l’armoire de pilotage sera à 165 mètres.
On me propose des armoires de pilotage allant de la simple détection de luminosité à des systèmes équipés avec horloge astronomique pilotée permettant de moduler la puissance d’éclairage.
On me chiffre des armoires installation comprise entre 800 et 2500€ et ceux qui me proposent ce matériel ont l’impression de me proposer du matériel d’une sophistication exceptionnelle! Imaginez l’éclairage de votre lotissement piloté par un signal satellite lol :slight_smile:
J’ai la certitude que des solutions très basiques et low cost peuvent réaliser exactement la même chose…
La seule différence avec les bidouilles que je réalise chez moi est que je vais devoir respecter un certain nombre de normes et que je ne peux pas me permettre de livrer une solution insuffisamment fiable.
Je reste malgré tout convaincu qu’une solution à base d’ARDUINO devrait être très avantageuse mais sur quel type de matériel faut-il se tourner pour des applications professionnelles?

Le coffret de pilotage sera à l’entrée du lotissement, dans un coffret électrique dédié. Le coffret sera alimenté en 220V depuis un compteur LINKY spécifiquement installé pour l’éclairage. On pourrait même imaginer une petite appli monitorant la consommation du LINKY.

Il n’y aura pas de réseau wifi disponible, au mieux on pourra installer une connexion 4G si on juge intéressant que le système soit connecté?

Si vous soulez m’aider dans la mise en place de cette solution, je suis preneur :slight_smile:

Bonjour

La seule différence avec les bidouilles que je réalise chez moi est que je vais devoir respecter un certain nombre de normes et que je ne peux pas me permettre de livrer une solution insuffisamment fiable.

Dns un contexte voisin (éclairage extérieur d’une copropriété) je n’hésite pas un instant :
Coffret électrique dans les règles de l’art , sur devis d’électricien, avec une horloge astronomique monocanal à 150€, pas de bidouillage Arduino !

L’éclairage extérieur est perçu ici comme un équipement de sécurité, les résidents ont une ‘tolérance zéro’ pour les absences d’éclairage extérieur. les quelques coupures Enedis leur suffisent !!

Arduino, même ‘habillé pro’ sur rail DIN n’a pas sa place . Le conseil syndical par contre ne ménage pas son temps dans l’élaboration d’un cahier des charges de mise en concurrence des artisans, dans l’étude et la négociation des devis.

En dix ans j’ai eu une ou deux fois seulement à reprendre la programmation d’une Horloge Astronomique monocanal Theben Selekta à 150€ . C’est à nouveau ce matériel qui sera choisi ici quand les derniers interrupteurs crépusculaires (Lumandar) lâcheront

Si tu tiens absolument à faire sur une base Arduino voir cette gamme :
https://www.industrialshields.com/shop/category/controllers-cpu-ios-com-plc-20-i-os-controller-family-20-i-os-controller-ardbox-2

Bonsoir
les 12 candélabres seront tous allumés de la même manière en // sur le 230V ? (avec surement un réarmable en pied de chaque candélabre)
165 m de rayon c’est à la portée d’une comm lora

Assez d’accord avec al1fch… ça n’a pas besoin de coûter une fortune mais vous n’avez pas envie d’avoir les voisins sur le dos en cas de dysfonctionnement ou d’avoir à debuguer à minuit parce qu’un voisin veut qu’il y ait de la lumière par sécurité… et si vous quittez la résidence qui va prendre la maintenance ?

Vous pouvez par contre proposer des add-on qui apporteront un service supplémentaire. Détecteur de panne d’éclairage, interface avec le linky, etc… sans garantie autre que ça ne perturbe pas le système.

Le point qui m’arreterait est clairement la maintenance : si tu fais ta propre bidouille, aussi soignée soit-elle, qui va prendre en compte la maintenance d’ici 10, 20, 30 … 40 ans ?

Franchement, je me suis posé la même question avec ma domotique et je suis parti sur une solutions 100% fait maison (et je m’en félicite :grinning_face_with_smiling_eyes: ) … sauf que c’est pour mon usage perso, personne qui vient me reprocher les très rares fois ou il y a un probleme et surtout, il y a toujours la possibilité de commandé a la main.
Pour un truc communautaire, je ne m’y risquerai pas.

Je n’ai aucune notion de ce que recouvre juridiquement le terme “lotissement” , mais il doit bien y avoir des “instances” type AG de copro avec votes pour decider ?

sans doute une ASL (Association Syndicale Libre)

Ben ca dépend comment le lotissement a été monté :slight_smile:
Ca peut etre une Copro ou dérivée, mais il peut aussi n’y avoir rien du tout car géré par la mairie.

Mais plus généralement, si tu installes quelque chose tout le monde s’attend plus ou moins a ce que tu t’en occupes … mais que se passe-t-il si t’es pas la (vacances ?), ou si tu déménages.
Dans tous les cas, il faut faire une sorte de “contrat” pour établir les responsabilités et te protéger.
Je ne sais pas ce que dirait un juge s’il n’y a pas de contrat, mais il ne faut jamais faire confiance à la bienveillance des voisins … surtout qu’ils peuvent changer.

Bonjour,
Pour préciser le contexte, c’est un lotissement que je réalise en tant qu’aménageur et qui sera une fois livré, géré par une ASL.
Contractuellement, je dois livrer un éclairage sans plus de précision. J’ai donc globalement carte blanche pour livrer ce que je veux. Il faut évidemment que ça soit conforme aux normes et fiable :slight_smile:
Je fais peut être fausse route avec une solution intégrant un ARDUINO?

La vraie question maintenant , c’est pour quoi faire ?
Comme le dit al1fch , devis pour armoire 12 candelabre, commande par horloge
et remise à l’ASL le jour venu des clefs de l’armoire et le manuel de l’horloge. :grinning:

et dans ce contexte le cahier des charges transmis aux électriciens pour la mise en concurrence pourrait comporter un phrase du genre :

“L’installation doit impérativement être conforme a l’ensemble des normes en vigeur à la date de la commande concernant l’éclairage de la voierie d’un lotissement”

SI je comprends bien, un ARDUINO n’apporterait rien de particulier en dehors de complications supplémentaires.
Je vais donc retourner sur une solution classique, avec la difficulté que les offres que j’ai de plusieurs électriciens ne détaillent pas le contenu des coffrets et qu’un coffret avec pilotage par horloge astronomique est facturé pour un montant astronomique comme son nom l’indique :slight_smile:
Je suis quand même un peu déçu de constater qu’à priori un ARDUINO n’apporterait d’extraordinaire par rapport aux différents soucis potentiels, mais vous avez certainement raison :slight_smile:
Je vais quand même essayer de regarder en parallèle ce que proposent des industriels pour du pilotage d’éclairage connecté :slight_smile: La livraison étant pour dans plusieurs mois, cela laisse un peu de temps :slight_smile:

Pourquoi “horloge astonomique” ? Pourquoi pas simplement un éclairage en fonction de la luminosité ?
Si ensuite ils veulent un mode écolo avec une extinction entre 13h00 et 05h00, une horloge classique me semble suffisant.

Par contre, le truc qui a le vent en poupe en ce moment, c’est un éclairage qui ne s’allument que lorsqu’il y a un passage (détecteur de présence). LED obligatoire, et c’est sans doute un investissement plus important, mais ca se récupère sur la conso.

sur la durée, pour avoir à suivre en copropriété de l’éclairage extérieur commandé par Lumandar (interrupteur crépusculaire) et par Horloge Astronomique je préfère la seconde solution qui ne nécessite de positionner en extérieur de capteur, d’avoir à les nettoyer voire les préserver du vandalisme.

L’éclairage sur présence, effectivement à la mode mais avec un retour sur investissement à calculer au cas par cas , ne convient pas en éclairage de voirie.

En cage d’escalier d’immeuble on est souvent amené mettre la détection de présence hypoerfréquence, ça se déclenche souvent quand le résidents se déplacent dans leurs appartements. Dans les faits le réglage de sensibilité n’est aps toujours évident.
Par ailleurs les luminaires proposoés sont souvent à couronne de DEL. Leur remplacement met en l’air l’espérance retour sur investissement.
Bien souvent c’est un “équippement de confort” ou “de standing” qui n’induit pas d’économies sur la facture éclairage (incluant pose, entretien et réparations)

1 Like

Pour l'éclairage de la voirie publique n'y a t-il pas déjà des signaux horaires qui transitent sur le 230 V ?

Autre point :
Généralement dans un nouveau lotissement, la voirie et toutes les servitudes incluses (eaux potable, eux usées, électricité, etc ) est prévue dès le départ pour être rétrocédée à la municipalité au bout d'un petit nombre d'année.
A la construction toutes les installations concernées doivent être aux normes en vigueur.

J'habite une coopropriété où la voirie a été rétrocédée. J'ai eu en main l'autorisation de lottir. Sur cette autorisation un certain nombre de rappels et d'exigences étaient spécifiés comme le modèle des bordures de trottoir.

Bonjour,
Je serais intéressé de savoir en effet si des signaux circulent sur le réseau électrique?
Concernant les lotissements, tous les lotissements n'ont pas vocation à être rétrocédés aux communes. Il faut du matériel aux normes oui :slight_smile:

Deux bons endroits pour commencer à se renseigner :

  1. DDE/Mairie/ ERDF
  2. Pompiers et visite de sécurité

Je serais surpris qu'ici quelqu'un s'engage sur un sujet pareil, à moins d'être professionnellement dans la partie.