Pack 4xAA rechargeable sur USB : une bonne idée ?

Bonjour tout le monde ..

Je désire articuler mon projet avec un pack de 4xAA rechargeable. Puisque l'intensité d'une prise USB est de 4.75/5.25 V. je me demandais s'il était astucieux de brancher directement le pack 4xAA sur l'USB.

Est-ce logique ?

merci)

Puisque l'intensité d'une prise USB est de 4.75/5.25 V.

Analogie : Tension en volts : différence de hauteur entre deux points d'une rivière Intensité du courant (électrique) en ampères : vitesse du courant ( de l'eau) de la rivière Plus la différence de hauteur (ou Tension électrique) sera élevée plus le courant sera fort.

La rectification étant faite passons au sujet du message. Ce qui caractérise une "pile/accus" (nom très générique) c'est : - Tension min et tension max - Courant max qu'elle peut fournir, attention il peut diminuer en utilisation en température négative - et sa capacité.

La capacité est donnée en Ah (ampère multipliés par des heures).

Exemple pour clarifier : Si la "pile/accus" a une capacité de 1500 mAh : - si le montage consomme 0,1 A la "pile/accus" pourra fournir le courant sans que la tension s'écroule pendant 15 heures. - si le montage consomme 1A la "pile/accus"pourra fournir le courant sans que la tension s'écroule pendant 1,5 heures.

Comme tu le comprend instantanément il est impossible de répondre sur la validité du choix d'utiliser des piles ou accus rechargeable sans que tu connaisses la consommation de ton montage..

Par contre oui tant que tu restes dans les spécification de la tension USB tu peux alimenter par l'USB.

Un bémol quand même : les mesures analogiques : par défaut l'IDE arduino configure la mesure analogique avec le Vcc comme tension de référence. Comme la tension de la pile n'arrètera pas de baisser au fur et mesure de sa décharge les mesures analogiques ne seront pas fiables. Il sera préférable de passer soit en référence externe, soit en référence interne.

je me demandais s'il était astucieux de brancher directement le pack 4xAA sur l'USB.

Mise en garde : les piles ou accus se mettent facilement en série mais pas en parrallèle.

Le projet est absolument fini, toutefois il n'est pas commode de sortir les batteries d'un caisson, puis de les changer et enfin de refermer le caisson. Le projet utilise donc ( 1,5 volt - 1500 mah ) x 4. C'est ce que consomme le montage, les piles sont bien sûr montées en série. Une carte mini pro est utilisée avec l'entrée VCC pour nourrir tout le mécanisme.

Est-ce que cela vous aide ?

Une batterie NI-MH donne une tension de 1.4V à pleine charge. 1.4V * 4 = 5.6V. L'ATMEGA 328P supporte au maxi 5.5V.

Tu es sûr que c'est une PROM MINI ? Parce que je ne vois pas d'USB sur ce type de carte.

@+

68tjs: Mise en garde : les piles ou accus se mettent facilement en série mais pas en parrallèle.

Tu pourrais développer ce point stp?

Jambe:
Tu pourrais développer ce point stp?

Aucune pile ou accu n’aura la même tension.
Conséquence : celle qui aura la tension la plus forte débitera dans les autres.
La mise en // de piles ou accu demande de faire intervenir des circuits d’équilibrage.

USB ou pas USB (mais ce serait bien de nous éclairer) tu peux te connecter directement sur le 5V de la carte. Mais attention en faisant cela tu appliques 5V sur la sortie du régulateur interne de la carte : il s'en fichera tant que n'appliquera pas de tension sur son entrée car dans ce cas les signaux de fumée se manifesteront vite :) .

La question est :

je me demandais s'il était astucieux de brancher directement le pack 4xAA sur l'USB

Je suppose que clickern possède un câble susceptible de convenir, ou a l'intention d'en bricoler un. C'est parfaitement faisable, et cela m'est déjà arrivé.

USB ou pas à son importance.

Si l'on applique du 5.6V sur la broche VCC d'une PRO MINI, cette tension alimente directement le processeur. Cette tension est en dehors des limites de l'ATMEGA 328P. S'il résiste c'est un coup de chance.

Si l'on applique du 5.6V sur la prise USB d'une NANO, cette tension alimente le processeur à travers une diode SCHOTTKY MBR0520. La chute de tension, environ 0.2V pour 10ma, ramène la tension à 5.4V, en dessous de la limite de 5.5V.

Si c'est bien une PRO MINI, sans USB, il est possible d'insérer une diode ayant les même caractéristiques entre le + du pack batterie et le 5V de la carte.

@+

Si l'on applique du 5.6V sur la broche VCC d'une PRO MINI, cette tension alimente directement le processeur. Cette tension est en dehors des limites de l'ATMEGA 328P. S'il résiste c'est un coup de chance.

La datasheet dit 5,5V max (et 6V en absolute maximum rating).

On est quand même pas à 0,1V près, c'est dans l'ordre de grandeur de l'erreur de mesure. D'autant que c'est la tension max possible mais qu'elle diminuera très vite avec la décharge des accus.

Quand tu spécifies un produit destiné à la vente tu ne prend jamais des marges que tu gardes dans ta manche pour le cas où ? Atmel fait pareil.

  1. Précision sur les batteries utilisées : J'utilise 4 piles Duracell 1.2V avec 1700 mAh.
  2. Le pack de 4 batteries est ici : http://bit.ly/2KyGGoK (c'est un montage en série qui s'opère).
  3. Sur la carte arduino mini pro, il n'y a pas de prise USB. L'idée est de recharger les 4 Duracell via une prise USB ( je pensais à ceci : http://bit.ly/2vCgjsP), puis relier deux fils +/- vers la carte arduino pour une consommation électrique du pack une fois la recharge faite.

Ton lien pointe vers un boîtier pouvant contenir 4 piles/batteries AA. La tension ressort par la prise USB femelle. En aucun cas ce boîtier est un chargeur. La seule solution est de démonter les batteries AA pour les recharger dans un vrai chargeur, pas un machin à deux balles de chez casto. Voltcraft par exemple.

Car trouver un chargeur 3.6V ou 4.8V pour NI-MH risque d'être franchement coton.

@+

pepe: La limite absolue de VCC = 6,0 V

On en apprend tous les jours.

32.1. Absolute Maximum Ratings

@+

Je trouve un peu dommage d'alimenter une PRO MINI en 5V.

Elle peut facilement l'être en 3.7V, c'est à dire par une batterie LITHIUM-ION. La tension d'une batterie LITHIUM-ION peut varier entre 3V et 4.2V à pleine charge. Dans mes montages PRO MINI sur batterie, j'utilise des batteries format 16340, j'inclus dans le boîtier un chargeur TP4056 et je recharge avec un simple câble mico-USB.

La recharge d'une batterie LITHIUM-ION est beaucoup plus simple que celle d'une NI-MH.

A mon sens, la batterie NI-MH est une mauvaise solution, simplement parce qu'il est impossible de trouver un chargeur 3.6V ou 4.8V de qualité, c'est à dire capable d'arrêter la charge automatiquement. On trouve des chargeurs de modélisme bas de gamme, rien de plus.

La seule solution de recharge NI-MH c'est un bon chargeur AA ou AAA du commerce, ce qui impose de d'extraire à chaque fois les batteries pour la recharge.

@+

Je trouve un peu dommage d'alimenter une PRO MINI en 5V.

Oui car de plus en plus les CI sont 3,3V. Tout dépend du reste du montage s'il reste beaucoup de 5V cela peut vite devenir usine à gaz, sauf à utiliser des micro ST qui ont 50% des pins "5V tolerant".

D'autre part un 328p n'est pas garanti à 16MHz sous 3,3V.

Ta remarque est bonne à prendre mais c'est une autre discussion qui serait possible si l'auteur du sujet le souhaite et s'il décrit son montage.

La balle est dans son camp.

D'autre part un 328p n'est pas garanti à 16MHz sous 3,3V.

Je parle bien entendu d'une PRO MINI 3.3V 8MHz.

Ta remarque est bonne à prendre mais c'est une autre discussion qui serait possible si l'auteur du sujet le souhaite et s'il décrit son montage.

Eh oui. Trop de bidouilleurs posent une question sur un problème technique qui leur pose problème alors que la solution est complètement à côté de ce qu'ils ont réalisé.

La balle est dans son camp.

Tout à fait. Il manque beaucoup de données : type exact de PRO MINI, autre matériel utilisé (capteurs, modules, etc.) La suite au prochain numéro.

@+

J'ai opté pour 4 batteries 1.2 simplement parce que j'ai un moteur pas à pas 28BYJ à 5 volts (4 phases) .. Ca peut tourner avec du 3.3V ??

Il fallait le dire plus tôt.

Ton problème reste entier : trouver un chargeur NI-MH 4.8V, ou extraire les batteries pour les recharger dans un chargeur externe.

@+

À titre d'exemple, voici ce qui peut arriver durant l'utilisation normale d'accus Li-ion (dans ce cas il s'agissait de l'alimentation d'une trottinette électrique en cours de recharge sur le secteur) : https://www.youtube.com/watch?v=rkYPd-ah5QY. En plus des dégâts matériels et des éventuelles blessures, ce type d'incident se termine parfois par la mort des personnes vivant à proximité.

J'espère que tu n'écris pas ces lignes sur un PC portable.

|500x281

ni sur une tablette.

|500x332

ni sur un smartphone.

|500x333

J'espère aussi que tu ne vapotes pas.

|275x500

Tous ces événements sont rares, mais sont très médiatisés. Les smartphones semblent avoir une probabilité plus élevée de prendre feu. Mais c'est vrai aussi qu'il sont beaucoup plus nombreux dans le monde que les PC portables et les tablettes.

Personnellement je préfère éliminer de ma vie les objets présentant statistiquement un risque fort d'accident grave, en particulier la voiture.

@+

Pour la technologie Ni-MH, qui est plus ancienne et moins critique, on trouve de nombreux circuits spécialisés pour faire des recharges rapides d'un ou plusieurs éléments en série (un exemple par ici)

Au LTC4060 je préférerais le MAX713, plus sensible au niveau de la détection de fin de charge. De plus il existe en boîtier DIP, ce qui n'est pas négligeable pour les bricoleurs que nous sommes.

Le chargeur est un projet à lui tout seul.

et on peut même envisager de réaliser un chargeur lent avec seulement une poignée de composants classiques.

Peu probable en version automatique. La fin de charge d'une batterie NI-MH est beaucoup plus difficile à détecter que celle d'une NI-CD. Le chargeur est forcément intelligent. Mais là aussi il existe des circuits cpécialisés. Un MAX712 est capable de détecter la fin de charge en dessous de C/2.

@+

Pour simplifier la réalisation, on pourrait envisager l'utilisation conjointe d'un chargeur de pack 4×Ni-MH prêt à l'emploi (on en trouve dans les magasins de modélisme)

J'ai déjà expérimenté. Le IMAX B6, qui sait soit disant tout faire, est incapable d'assurer la détection fin de charge d'une batterie NI-MH.

Peut-être CELUI-CI ?

S'il y a dans la salle un spécialiste en chargeurs NI-MH pour modélisme, qu'il lève la main.

@+