Phototransitor

Bonjour a tous, j'ai une question urgente, j'ai construit un petit circuit avec ma carte Arduino,
mais j'utilise une photorésistance et je viens de me rendre compte avec des teste qu'elle n'est pas assez rapide à réagir, je me demande donc si c'est possible et comment faire pour la remplacer avec un récepteur infrarouge (j'en ai un de 3 pates), mais je ne sais pas tu tout son fonctionnement ?

Merci de me répondre le plus vite si vous pouvez

Cordialement Erwan

pepe:
Bref, si tu ne peux pas nous donner la référence du modèle de ton composant à trois pattes, il ne nous sera pas possible le deviner de quoi il s’agit.

Bonjour a toi, déjà merci de m’avoir répondu aussi vite, le but est de remplacé une photorésistance qui est en face d’un module lazer, pour détecter des obstacles, en résumer, mais le problème c’est que ma photorésistance n’est pas assez rapide, et je n’ai pas le temps de commander sur amazon une photodiode, donc est ce que a votre avis le module récepteur IR que j’ai (je met la photo en description) est compatible et peut me renvoyer un signal haut ou bas quand il y a un obstacle entre elle et le laser ?
C’est un module que j’ai eu avec un kit Arduino (pas le vrai, un sur amazon a 35 €)

pepe:
À la limite, si tu ne peux pas avoir la documentation, tu es le seul à être en mesure de faire des essais pour répondre à ta question.

Justement j'ai peur, car hier j'ai voulu faire un essai mais la led rouge a cramé, et la carte à fais un bruit bisard pendant une seconde, je ne sais pas du tout quel fil correspond a quoi et si il faut mètre une résistance

Et la derniere question que je me pause c'est si le récepteur envoie du 5v quand il est éclairer en continue, en du 0v quand il n'est pas éclairer, ou alors si c'est juste des impulsion qu'il envoie

Au moins faire l'effort de faire une photo sans flash et visible..

-Standby:
Au moins faire l’effort de faire une photo sans flash et visible…

On voit mieux avec le flash pour moi…
Désolé pour la qualité je fais de mon mieux avec mon portable et sa qualité…
En tout cas si sa peut aider dessus il y a marqué 1838 et au dessus des 3 pâtes il y a ( de gauche à droite) G.R.Y avec une soudure en carré sur la troisième Y

Beaucoup mieux.

C’est un phototransistor ir VS1838B et non une photorésistance.

Pour revenir à ton probleme, j’ai un doute sur le fait que le phototransistor ne soit pas assez rapide. Je pense plutôt que ton code ne soit pas optimiser.

L’erreur c’est de mettre des “delay” partout dans le code.

D’ailleurs, peut tu le poster ?

Standby, le bidule photographié 'a pas été présenté par erwan3110 comme étant un phototransistor (voir message initial) mais comme un récepteur infra-rouge. Il proposait initialement de l'utiliser à la place de la photorésistance (non représentée) qu'il constate trop lente, ce qui n'est pas surprenant.

S'il s'agit bien d'un VS1838 c'est bien un récepteur infrarouge (prévu pour une modulation à 38kHz) et non un phototransistor. Comme indiqué par pepe le repérage des borne G R Y est étonnant.


A utiliser en réception de télécommande IR à 38kHz.

est ce que a votre avis le module récepteur IR que j'ai (je met la photo en description) est compatible et peut me renvoyer un signal haut ou bas quand il y a un obstacle entre elle et le laser ?

NON. Face à un module laser (message #2) utilisé en détection de coupure de faisceau il ne faut pas espérer de résultat positif contrairement à un phototransistor.

al1fch:
NON. Face à un module laser (message #2) utilisé en détection de coupure de faisceau il ne faut pas espérer de résultat positif contrairement à un phototransistor.

Merci beaucoup de m’avoir apporter une réponse avec un schéma, pour le code je le met en lien, donc si j’ai bien compris la récepteur IR ne peut pas me faire un signal haut ou bas même avec une led infrarouge allumer en continue

TPE_avec_led_et_bluetooth.ino (2.46 KB)

Dans la voie de la récupération il y a aussi les phototransistors contenus dans les souris mécaniques (faisceaux IR interrompus par la roue fendue)

… le tout et de différencier la led IR et phototransistor et relever le brochage de ce dernier

al1fch:
Dans la voie de la récupération il y a aussi les phototransistors contenus dans les souris mécaniques (faisceaux IR interrompus par la roue fendue)

... le tout et de différencier la led IR et phototransistor et relever le brochage de ce dernier

bonjour Al1
meme dans les souris "optiques" , la "roulette/molette" reste majoritairement basée sur du capteur IR (quadrature) .

Pour revenir au probleme initial , est ce que le probleme de lenteur est vraiment du à la LDR ? ou au code ?

Quelle est la demande temporelle ?

Une LDR n'est certe pas un foudre de guerre question vitesse (elle a un comportement de drogué :grin: , ça monte relativement vite, mais la descente est longue et laborieuse :wink: ) , mais selon la dynamique demandée çà reste un compo utilisable simplement.

Artouste:
bonjour Al1
meme dans les souris "optiques" , la "roulette/molette" reste majoritairement basée sur du capteur IR (quadrature) .

Pour revenir au probleme initial , est ce que le probleme de lenteur est vraiment du à la LDR ? ou au code ?

Quelle est la demande temporelle ?

C'est très rapide, le mieux ce serai d'avoir un taux de réponse à 30 miliseconde près donc ma photoresistance n'est pas aussi rapide
Tant pis, je sais pas vraiment démonter des souris Nissan faire du bricolage je fais faire avec merci quand même de m'avoir apporter une réponse

J'ai encore une question, je viens de chercher se qu'est un transistors sur internet, mais d'après ce que j'ai compris c'est le même principe qu'un relais, c'est à dire sa laisse passer le courant quand on lui envoie un haut avec une autre alimentation. Et dans tous sa je ne comprends pas pourquoi il y a un récepteur de lumière dessus, à quoi il peut servir ? De plus j'ai un transistors mais en modèle mini, sans coque grise, c'est juste un petit boîtier noir, je ne suis pas sur qu'il y a se capteur de lumière à l'intérieur ?

je viens de chercher se qu’est un transistors sur internet,

Regarde là :
Tuto du forum : le transistor bipolaire ou MosFet simplifié

je ne comprends pas pourquoi il y a un récepteur de lumière dessus, à quoi il peut servir

Parce qu’un électron peut donner naissance à un photon et un photon peut donner naissance à un électron.
TOUT semi-conducteur est sensible à la lumière, absolument tous.

A partir de cela il y a deux approches possibles :

  • Soit on se prémuni des effets de la lumière en utilisant des boîtiers métalliques ou en résine noire. C’est le cas général.
  • Soit on utilise la conversion photon/électron en construisant des transistors avec une base de grande surface afin de favoriser la captation des photons et on utilise un capot transparent.

A titre personnel je n’ai jamais entendu parler de photo transistor de type xFET mais uniquement de type bipolaire.
La différence entre un transistor bipolaire normal et un photo transistor c’est que dans un transistor normal les électrons sont injecté par le fil de base alors que dans un photo transistor ce sont les photons qui provoquent l’injection des électrons dans la base.

Merci j'ai lu le tuto (la doc odt) mais moi j'ai un petit transistor noir avec 3 pattes, donc comment je fais pour le démonter et m'en servir comme phototransistor ?

petit transistor noir en plastique : ne peut être transformé en photo transistor ( à moins, peu probable qu'il s'agisse d'une pièce de collection : OC44 ou OC72 en boitier transparent peint des années 60 : il suffit de gratter la peinture pour que la puce voie le jour !!)

Dans le cas d'un transistor en boitier TO18 ou TO39 on peut couper le haut de la partie métallique, ça donne un phototransistor peu sensible. (illuminé par un laser ça peut convenir)

E que je trouve étrange c’est que le mien ne ressemble pas du tout au tiens et à tout les autres, il n’y a pas de partie métallique

Je met une photo mais je pense qu’on voit rien

si tu es absolument contraint de n’utiliser que les composants sous la main, s’il te reste une led et un transistor tu peux toujours tenter de faire un ‘phototransistor de secours maison’ (led ‘photodiode’ en source de courant + transistor) !! (cathode de la led volontairement à VCC)

/!\ Résultat non garanti (j’ai perdu de vue des manips faites il ya pas mal de temps ). Selon le courant de fuite de la led illuminée et le gain en courant du transistor il peut être utile de modifier la valeur de la résistance de collecteur du transistor pour obtenir une tension suffisement faible en sortie.
Capture du 2017-02-19 11-47-04.png

PS en cours d’édition pendant le message de pepe !!!

al1fch:
(cathode de la led volontairement à VCC)

Donc si je fais le montage que tu as mis en photo, avec une led IR a l'envers (?) et que j'aiclaire cette led avec une autre led IR ou un lazer, j'aurais une tension en sortie ?

la tension en sortie dépendra de l'état du faisceau lumineux reçu.

faisceau lumineux coupé:
-> pas de courant significatif dans la base du transistor -
-> transistor bloqué
-> 5V en sortie

faisceau lumineux non coupé :
-> "un certain courant" entre dans la base du transistor
-> un courant amplifié entre (descend) dans le collecteur du transistor
-> la tension en sortie baisse et sous réserve d'une résistance suffisante , la tension de sortie s'approche de la masse.

NB . la faible sensibilité de ce "phototransitor mou" ne permettra peut être pas d'obtenir un résultat satisfaisant avec un faisceau lumineux issu d'une simple led.

erwan3110:
Donc si je fais le montage que tu as mis en photo, avec une led IR a l'envers (?) et que j'aiclaire cette led avec une autre led IR ou un lazer, j'aurais une tension en sortie ?

bonjour
comme on est là dans l'experimentation et si tu à ça sous la main , je remplacerais la R 10K par un potentiomètre en R ajustable de 47 ou 100 K