Piloter moteur lave linge

Bonjour
Tous mes vœux à la communauté, en particulier aux gens que j’ai souvent côtoyés ici même si mes passages sur le forum se font rares et assez aléatoires… (imaginez un smiley qui lance des cotillons et fout une super ambiance)
Comme plein de gens, je ne comprends pas comment fonctionne un moteur de LL.
Plutôt que de comprendre le fonctionnement, je m’intéresse à son pilotage. Honnêtement, je ne sais pas comment marche un microcontrôleur, ça ne m’empêche pas de le programmer…
Avez-vous connaissance d’un modèle de pilotage de la vitesse d’un tel moteur avec un Arduino, utilisant ou non le matériel d’origine du lave-linge?
J’ai beau chercher sur youtube, les forums et ici, bien qu’ayant plusieurs langues à mon arc, j’aimerais éviter les explications du genre “Il est fort possible que l’activation du triac génère un glitch sur le secteur qui redéclenche l’optocoupleur.”

kammo: Bonjour Tous mes vœux à la communauté, en particulier aux gens que j'ai souvent côtoyés ici même si mes passages sur le forum se font rares et assez aléatoires... (imaginez un smiley qui lance des cotillons et fout une super ambiance) Comme plein de gens, je ne comprends pas comment fonctionne un moteur de LL. Plutôt que de comprendre le fonctionnement, je m'intéresse à son pilotage. Honnêtement, je ne sais pas comment marche un microcontrôleur, ça ne m'empêche pas de le programmer... Avez-vous connaissance d'un modèle de pilotage de la vitesse d'un tel moteur avec un Arduino, utilisant ou non le matériel d'origine du lave-linge? J'ai beau chercher sur youtube, les forums et ici, bien qu'ayant plusieurs langues à mon arc, j'aimerais éviter les explications du genre "Il est fort possible que l'activation du triac génère un glitch sur le secteur qui redéclenche l'optocoupleur."

Bonjour Kammo Actuellement les moteurs de lave linge courants se repartissent en 2 grandes familles : Moteur asynchrone ou moteur à induction ? la 1ere question à te poser est donc quelle est techno de MON moteur ? Donc ref de la machine ? , photos des marquages moteur , presence de condensateur sur le bloc moteur ?

Ils'agit d'u LL INDESIT wd106 Moteur a 7 fils dont 2 à l'arrière (un compte-tours si j'ai bien compris) C'est un INDECO 2040N1 850/1000 (ça doit être sa vitesse) V220/240 Hz50 (bon ça ok, c'est le courant de la maison) Washing A3.5 W85 Spin A3.5 W225 (la puissance)

Ce que j'observe c'est que ça indique donc deux puissances. Parfait, une pour laver, une pour tourner à fond.

Du coup, comment utiliser le moteur à une puissance (85) ou à une autre (225)?

En attendant, je teste la résistance et je démonte tout, c'est vraiment bien fichu là-dedans ^^ Il a presque vingt ans et c'est tout neuf dedans...

;D Kammo est de retour !!! Super, l'année 2021 commence bien !!! ;D

Un cadeau de bienvenue : ici :sunglasses:

Héhé salut ^^ Merci mais c’est vachement compliqué pour moi ça, autant, je comprends des trucs, autant les moteurs, ça rentre pas. Promis, je le lirai.

Bon je précise quand-même ce que j'ai en tête: La machine est en panne, donc je démonte et je vais commander des pièces pour la remettre à neuf. On trouve toutes les pièces mais elle est imparfaite: le programmateur est capricieux. Je me suis demandé s'il n'est pas possible d'utiliser le ballon d'eau chaude pour laver le linge (compteur jour-nuit, eau chaude moins chère). je me rends compte que je suis pas le premier à y penser. Si je mets l'arrivée sur l'eau chaude, le rinçage aussi sera à l'eau chaude. Du cou, l'idée c'est de lui coller deux arrivées d'eau et de créer un programme simple en utilisant le matériel existant... Fin de la paranthèse

Voilà pourquoi je me demande comment piloter la vitesse et le sens du moteur, le reste, des relais et c'est réglé...

Ce modèle est très courant et d'une simplicité enfantine, je pense que nombreux sont ceux qui la possèdent encore et qui pestent chaque fois que le programmateur fait ses bêtises. Elle pose les bases d'un projet simple mais radicalement efficace...

Bonjour

(Moteur a 7 fils dont 2 à l'arrière (un compte-tours si j'ai bien compris)) Le moteur est équipé d'un Tachymètre pour avoir le retour de rotation et géré celui ci.

Les 5 autres fils , 1 pour chaque charbons (2), et les 3 autres pour les enroulements dont 1 commun je pense.

Salut et merci. En effet, c’est bien ce que je trouve un peu partout. Ma question en fait est de savoir comment gérer ce truc avec un arduino: vitesse et sens de rotation.

Bonsoir,

Il faut que tu répondes à la question que t'a posé Artouste : identité du moteur. Pour les fils j'ai un tout petit vernis sur les moteurs à courant alternatif, mais tout petit.

Ces moteurs synchrones ou asynchrone le sont par rapport à la fréquence du réseau. Pour changer la vitesse il faut soit faire varier la fréquence du réseau (ce n'est pas simple) soit faire varier le nombre de pôles et donc jouer avec les enroulements. Dans un moteur il y a un rotor et un stator. Dans les petits moteurs souvent le stator est constitué d'aimants permanents. Dans les plus gros le stator est aussi muni d'enroulements. Mais il existe aussi comme signalé par Artouste des moteurs hybrides que je ne connais pas.

Pour compliquer le tout des progrès énormes ont été fait dans les matériaux magnétiques et donc dans une vielle MAL tu pourrais avoir un moteur à stator alimenté et dans une récente un moteur avec des aimants permanents.

Toujours la même conclusion : Il faut connaître ce qui est marqué sur la plaque du moteur.

Pour les moteurs de machine à laver, il ne doit y avoir que deux technologie: - moteur universel qui est un cousin des moteurs à courant continu à balais, que l'on reconnait parce qu'il a des balais à charbons - moteur asynchrone dont la vitesse dépend du nombre de pôles. Même si ce moteur me semble beaucoup plus fréquent, les valeurs des vitesses me disent que c'est moins probable. A vide un moteur asynchrone peut tourner à 3000/N tr/mn, N étant entier. 850 n'est pas une vitesse à vide possible.

Par contre, l'article proposé par @Lesept concerne principalementles moteurs pas à pas qui ne peuvent pas équiper les machines à laver.

Dans un moteur il y a un rotor et un stator. Dans les petits moteurs souvent le stator est constitué d'aimants permanents. Dans les plus gros le stator est aussi muni d'enroulements.

Il n'y a pas de "petits" moteurs dans les machines à laver sauf dans les modèles pour enfants sur pile qui sont normalement des moteurs à courant continu, a aimants permanents

Mais il existe aussi comme signalé par Artouste des moteurs hybrides que je ne connais pas.

Les moteurs hybrides sont des pas à pas, donc hors de propos ici.

Pour compliquer le tout des progrès énormes ont été fait dans les matériaux magnétiques et donc dans une vielle MAL tu pourrais avoir un moteur à stator alimenté et dans une récente un moteur avec des aimants permanents.

Je n'y crois pas trop à un moteur a aimants permanent pour un lave linge. Mais je suppose que le moteur récupéré ne provient pas d'une machine neuve. Sauf si elle se casse en tombant du camion.

Merci Donc, pour faire varier sa vitesse, on doit passer par du hachage et ça, c'est très loin de mes compétences. C'est là que tous les projets que je trouve coincent. je laisse donc tomber l'idée de piloter ce moteur par arduino. J'essaie de réparer ma machine, j'envisage d'en changer tellement les avis divergent d'un forum à un autre. Reste à trouver 600 balles... Les sondes et autres fils-fusibles ne coûtent pas bien cher mais c'est difficile d'établir un diagnostic, l'obsolescence programmée a encore de beaux jours devant elle...

Merci pour vos contributions ;)

Bonsoir
Si c’est un moteur universel il est peut être trop tôt pour lâcher l’affaire !
Sur cette page d’un site de pièces détachées on voit pour ce modèle Indesit de lave linge un moteur qui semble être de type universel (si la partie en noir à l’arrière est bien un charbon)

Si c’est le cas et en s’inspirant de diverse vidéos ou shcémas sur les moteurs de lave-linge à 7 fils il est peut être possible de s’en tirer avec des relais pour réaliser les câblages de bobines pour les divers modes de fonctionnement ?

moteur 7fils a charbons.jpg

Donc, pour faire varier sa vitesse, on doit passer par du hachage et ça, c'est très loin de mes compétences.

Si le moteur vient d'une machine à laver avec un potentiomètre pour faire varier la vitesse, il est probable qu'il y aut d'origine un hacheur. Mais si ce n'est pas une machine de haute technologie, il y a forte à parier qu'il n'y a que des relais pour faire tourner le moteur. Encore une fois quel est ce moteur? Des photos du moteur permettent de lever le doute.

Re en effet, un relais pour une vitesse, un autre pour la Vmax, c'est suffisant. Je me suis même dit hier que le faire tourner à pleine puissance 1 seconde par intervalles avec une pause, ca irait peut-être... En fait je ne vois rien sur le moteur, je vais voir si je peux le sortir, je fais une photo dans la foulée, un café et je m'y mets

J’ai rien trouvé d’autre que ce que j’ai déjà indiqué, INDESCO 2040n1
Le comble, je tape la réf. dans gougoule, il me sort une vidéo d’un type qui fait varier la vitesse de MON moteur !!!
En voilà un qui sait y faire
Je lui ai écrit ^^
Ca semble être une carte préconçue ou alors il travaille très proprement. Moi quand je fais un circuit, ça ressemble pas à ça ><

Je continue mes recherches. Tous ces bricoleurs font un montage avec deux fils en entrée (220v) et deux en sortie. la terre disparaît :o et les autres fils avec. Ca n'inspire rien de bon... |500x500

Il semblerait qu'un TDA1085c soit l'arme absolue pour piloter mon moteur. Du coup, on revient à ARDUINO!!! Si j'ai bien compris, le potentiomètre est traversé par du 12v. Du coup mon petit Arduino ne le supporterait pas. J'ai souvenir d'avoir piloté des tensions à l'air de contrôleur PWM sur mon robot. Serait-il possible d'utiliser un contrôleur PWM? Sinon, avec deux relais et des résistances, n'aurait-on pas deux tensions pour piloter deux vitesses?

Bonjour à tous,
Kammo, il ya quelques années de cela j’avais fait ce genre de circuit. c’étais un circuit de test sur carte d’essai.
Il faut en gros un deux relais pour le contrôle de sens de rotation et un triac en découpage de phase pour la vitesse.
Les bobines du stator et du rotor sont misent en série. les deux relais permettent de changer l’ordre de connexion de la bobine du stator.

voici un schéma ( pas de moi) pour s’en inspirer.

Bonsoir

OK , TDA1085 en commance de Triac pour moduler la vitesse d'un moteur universel

ça parait gérable par Arduino en utilisant pour l'entrée 'set speed' un potentiomètre numérique de la série MCP45HV de chez Microchip, potentiomètres numériques 'haute tension' commandés en I2C

Merci merci, ton schéma est de toute beauté mais je suis bien incapable de le lire ^^Je sais, c'est dommage. J'ai fini par trouver un Mister qui gère un TDA1085 via une carte PWM pilotée par arduino. Le problème c'est que la vidéo est affreuse, je ne vois pas où est le module PWM et je n'ai pas les plans... En tous cas, c'est possible