Porte de poulailler automatisée

Salut à tous.

Comme la porte de poulailler est en vogue je ne pouvais pas laisser passer ça et rester inactif.

Mon projet est bâti autour d'une porte à guillotine commandée par un moteur continu, sans contacts de fin de course. L'alimentation se fera par batterie LITHIUM-ION et chargeur solaire. Une option connexion radio NRF24L01 avec mon serveur DOMOTICZ est prévue.

J'ai l'intention d'essayer 3 possibilités : - servomoteur - moteur continu + ficelle - moteur continu + courroie crantée

La pré-étude : porte-motorisee-de-poulailler-1ere-partie

Une version avec servomoteur : porte-motorisee-de-poulailler-2eme-partie

Le projet est une ébauche. Il comporte pour l'instant : - ARDUINO PRO MINI - chargeur solaire - pilotage moteur continu (L293D) ou servomoteur (MG996R)

Il manque : - mesure de luminosité - gestion de l'arrêt moteur - etc.

|367x500

Cordialement Henri.

On attaque les choses sérieuses : la carte alimentation et puissance.

porte-motorisee-de-poulailler-3eme-partie

Cette version ne concerne que le pilotage par servomoteur. Le pilotage de moteur continus est prévu mais les composants (L293 en particulier) ne sont pas montés.

Cordialement Henri

A la place d’utiliser un L293 pour avoir l’inversion de sens de rotation, 2 relais sont suffisants. Puisque le moteur fonctionnera en tout ou rien.

A la place de mettre des fins de courses, La détection du courant de pointe du moteur lorsqu’il sera bloquer suffira. D’ailleurs, dans les fenêtres de voitures, c’est cette methode qui est utilisé.

Bonne réalisation

Deux relais + les transistor de commande + résistances + diodes de roue libre à la place d’un L293 à 0.50€ qui occupe 1cm carré tout compris ?
C’est une plaisanterie j’espère ? soyons sérieux, on n’est pas au moyen age.

D’autre part qui a dit que le moteur fonctionnera en tout ou rien ? Je peux très bien décider d’adapter la vitesse en fonction du temps d’ouverture voulu, ce que ne pourra pas faire un relais.

J’utilise un seul contact de fin de course seulement dans le cas où un servomoteur est utilisé, ceci parce que le servomoteur est un modèle simple, sans sortie permettant de connaître sa position. Seule la position haute m’intéresse. Cela fonctionne très bien, mieux que sans FDC.
De plus il est évident que dans le cas d’un servomoteur, la mesure du courant n’apporte strictement rien.

Dans la version moteur à courant continu (à venir) je compte bien utiliser la mesure du courant continu, comme indiqué dans l’article, que tu n’a pas lu apparemment.
Comme dit aussi dans l’article “On peut également diminuer la vitesse de rotation du moteur à la fin de l’ouverture ou de la fermeture” afin d’amortir le choc contre la butée ou le sol. Donc, le L293 se justifie pleinement.

Bonjour,

Je viens de parcourir plusieurs fois ton blog et je dois dire que tu fais un excellent travail de vulgarisation de l’électronique!

Concernant le schéma de la carte d’alimentation, je vais opter pour le déclenchement avec le RTC DS3231.
Je n’ai pas besoin de lecture par panneau solaire ni LDR, donc si j’ai bien compris les explications je n’ai pas besoin des transistors de commande du chargeur Q3+Q4. je peux donc reprendre le schéma du chargeur que tu avais fais au tout début?(sans le MP1584 car mon panneau fera 5-6V)

J’ai lu aussi dans plusieurs blog, l’utilisation de diode schottky sur le TP4056, sur ton montage, elle est finalement inutile grâce au Q3+Q4?

Merci.

Concernant le schéma de la carte d'alimentation, je vais opter pour le déclenchement avec le RTC DS3231.

Je pense que c'est la meilleure solution.

si j'ai bien compris les explications je n'ai pas besoin des transistors de commande du chargeur Q3+Q4.

Tout à fait.

J'ai lu aussi dans plusieurs blog, l'utilisation de diode schottky sur le TP4056,

Je n'ai jamais vu ça. Si la diode est entre le panneau et l'entrée du TP4056, dans ton cas, vu la tension du panneau, une diode, même Schottky, serait néfaste.

Un connecteur avec détrompeur fera l'affaire, surtout que le panneau sera branché une fois pour toutes. Aucun risque de se tromper. Sinon si tu utilises un bornier à visser un petit point de couleur sur la borne + sera utile.

Bonjour, Merci pour le partage. Projet téléchargé, j'ai essayé d'ouvrir mysensor-gate.ino avec l' IDE Version 1.8.12. A la validation, il ne trouve pas "config.h" appelé par "temp.h"

Faut-il télécharger des librairies en plus de celles incluses dans le répertoire ?

Les joies du copier / coller :confused:
J’ai supprimé la ligne.

Pour répondre à ta question (pose tes questions plutôt ici) concernant sunRise() et sunSet() il ne s’agit pas de Time.h mais de time.h :

arduino-1.8.11/hardware/tools/avr/avr/include/time.h

Petite correction de bug : gestion du timeout de commande manuelle.

Bonjour, J'ai téléchargé la dernière version. Après avoir téléchargé les librairies manquantes, la compilation se passe bien.

Mais "#define OPEN_CLOSE_METHOD USE_RTC" provoque : 'manualWakeupTime' was not declared in this scope

Si je le déclare, c'est log_print qui ne passe plus.

OK. C'est corrigé.

Tu comptes essayer avec un RTC ?

Bonjour, J'ai une DS3231 sous la main, mais les librairies RTC sont du Chinois pour moi. La commande manuelle ne m'intéresse pas, car je peut décrocher facilement la porte en option servo.

Je trouve ce projet intéressant, mais il ne dit pas comment il a mémorisé la table des heures de lever/coucher de soleil mensuelles. Je trouve sympa et simple l'utilisation d'une interruption pour réveiller l'arduino, effectuer l'action d'ouverture et de fermeture, tout en économisant au maximum l'énergie.

J'aurais voulu le modifier avec une mise à jour au moins hebdomadaire , car certains mois il y a pas moins d'une heure de décalage entre le 1er et le 31.

Récupérer la table des heures coucher/lever, ça va, mais programmer les 2 alarmes à chaque changement, je patauge encore.

J'ai vu que ça se passait dans ta librairie timedate, mais je n'y comprends pas grand chose.

Je trouve ce projet intéressant, mais il ne dit pas comment il a mémorisé la table des heures de lever/coucher de soleil mensuelles. Je trouve sympa et simple l'utilisation d'une interruption pour réveiller l'arduino, effectuer l'action d'ouverture et de fermeture, tout en économisant au maximum l'énergie.

Je ne vois même pas où est le code ...

OK avec Chrome. Sa table est simplement stockée dans l'EEPROM du DS3231. Il l'a certainement renseignée avec un autre programme.

De mon point de vue se faire réveiller par l'alarme du DS3231 pour ce genre de projet n'a pas de grande influence sur la consommation.

Il utilise une batterie plomb de 7AH.

Je diminue la tension d'alimentation des cartes de 0.7v soit 4.3v, et la consommation en veille tombe à 3.6 mAh, soit 57 jours d'autonomie. Le gros consommateur reste le régulateur à base de L7805 qui consomme 3mA à lui tout seul, circuit en veille.

Utiliser un L7805 est un peu ridicule. Le moteur est un 28BYJ-48 + ULN2003. Il y a une carte électronique avec un pont de diodes et un régulateur. Pas de liste de courses, pas de schéma.

hbachetti: Utiliser un L7805 est un peu ridicule.

Je suis d'accord, en même temps c'était il y a 6 ans, les modules convertisseurs ne devaient pas être aussi accessible qu'aujourd'hui. C'était juste pour essayer, la détection de luminosité est le plus simple à réaliser.

En ce moment à 19 H mes poules sont rentrées. La trappe se ferme au crépuscule, au moins 2h 30 plus tard. il reste une marge pour que des prédateurs viennent les perturber. En hiver le délai est beaucoup plus court. Je n'ai jamais vérifié mais elles ne doivent pas réagir uniquement à la luminosité

Un de mes projets est d'essayer de fabriquer cette antenne grand diamètre en RFID 125 khz, soit en encadrement de l'ouverture, soit à l'horizontale, avec des bagues aux pattes.

En ce moment, j'ai encore trop de travaux en cours chez moi.

Les animaux (y compris nous) ont un cycle d'éveil et de sommeil qui ne dépend pas uniquement du lever et du coucher du soleil. Il est clair que quelque soit la méthode (luminosité ou calcul d'heure de lever et de coucher du soleil) le temps d'ouverture en été sera trop long. Cela ne devrait pas être très compliqué de loger une table personnalisée en FLASH, en dur, avec une ligne par semaine ou par mois.

Voici la version à motoréducteur continu. J'attendais les pièces (moteur, poulies, courroie) depuis le 1er Mai :confused:

porte-motorisee-de-poulailler-4eme

Très chouette

Merci Loulou.

Très simple et très efficace.

L'heure est au bilan énergétique, très satisfaisant.

|500x154

porte-motorisee-de-poulailler-le-bilan

Un tendeur de courroie a été ajouté :

This is the end ...

Essai avec ce moteur :

Ce moteur semble avoir une vitesse inférieure à ce qui est annoncé. De plus il n'a pas résisté bien longtemps. Au bout de quelques ouvertures les engrenages ont lâché sur un blocage moteur en fin de course.

Quand on utilise le principe de mesure du courant moteur pour détecter le blocage de celui-ci en fin de course, ce moteur est inadapté.