precision de la valeur analogique

Bonjour,
j’envisage d’utiliser un potentiomètre (10k lineaire) pour lire sa valeur et executer des commandes (cela limitera le nomdre d’entrée a connecter ). en fonction de la position de pot je vais donc lire une valeur .
a vote avis en combien de partie puis je divise la vaverr du pot pour assurer une bonne fiabilitée ;
le test sera de lire( par encadrement ) la valeur du pot
exemple; si x< pot >y faire ce sous programme .
pour resumé quel doit etre la valeur mini de y-x en considérant les imprecisions de positionement du pot .

cordialement
Alain

bonjour,
si tu as la tremblotte, la précision du potard ne sera pas géniale :slight_smile:
blague à part, tout dépend du nombre de sections que tu veux.
après en fonction de c nombre, tu fais des portions et tu auras ton mini et maxi pour chaque fonction.

Bonjour,

Le nombre de parties que tu peux espérer avec une bonne fiabilité dépend surtout de la mécanique: taille du potentiomètre, déplacement minimum, marquage …

Du point de vue électronique, avec un potentiomètre la valeur est stable au pas près. Si tu prend de la marge, ça fait +/- 2pas, disons 5 pas ce qui te donne 1024/5= environ 200 positions discriminables.

Un vieux souvenir me revient : le commutateur à galette.

En gros c’est un axe qui en tournant entraine des billes qui se positionnent dans des cuvettes.
Le repérage mécanique est aisé.
Sur cet axe étaient fixées des galettes avec des contacts électriques (entre 4,8,10,16)
Il suffisait d’y souder des résistances.
J’arrète la description à ce stade, une recherche d’image sera plus claire.

Précision : qu’appelle tu potentiomètre linéaire : un modèle allongé à glissière ou un potentiomètre à variation linéaire en oposition à ceux a variation logarihmique ?

Bonjour,

Que va t'il se passer si pour exécuter une commande tu doit traverser toute la course du potentiomètre ? Si on admet ta solution tu risque d'exécuter des commandes non-voulu.

actuellement le pot linéaire est rotatif
pour choisir la position je lis une position j’attend 500ms et je relie pour confirmer, auquel cas la valeur est validée .un passage rapide (<500ms) ne sera donc pas pris en compte. Dans mon application les changements de valeurs sont espacées de plusieurs minutes .le besoin est d’une dizine de position (sur 270° (une led visualisera la position )
merci pour vos reposes . l’idée du pot rectiligne est aussi a retenir .peux etre plus facile a positioner ? je vais voir ça .
cordialement
Alain

Salut Alain

à mon avis , si il s'agit de 10 sections , tu n'aura aucun problème de précision .. map(val,0,1023,1,10)

admettons que tu veuille choisir entre 50 programmes par exemple , un encodeur rotatif serait mieux adapté.

bonjour,
"un filtrage "? quel type de filtrage
une capa de 100nf entre le curseur du pot et de la masse permettrait elle de stabliser la mesure ?
( par securité j’allume une led pour visualiser la position )
cordialement

PS:

Il existe des potentiomètres 10 tours, pratique pour les réglages fins, il y a sussi des boutons de potentiomètre gradués en 1/10 de tours.

Ensuite le tout est de prendre un pot linéaire et non algorithmique.

algorithmique

logarithmique ?

Moi j'aime bien ça :

Voila ce que c'est de faire confiance trop vite aux correcteurs d'ortho, c'est bien logarithmique que j'ai voulut écrire.

Les commutateurs à galettes (pas bretonnes), c'est très très bien aussi.

Ca demande peut-être une petite dose de cogitum 15CH le matin et le soir pour les concepteurs ultra connectés.

Les galettes bretonnes aussi j'aime bien, quoique je préfère celles du Mont Saint Michel.
Aïe je viens de me fâcher avec les Bretons et les Normands :grin:

""ces traitements pourraient consister en un filtrage et une quantification avec des cycles d'hystérésis""
je dois avouer que je ne comprend pas comment filter et quantifier avec des cycles d'hysteresis (je sais ce que c'est hystérésis )
si vous pouviez m'en dire comment faire cela me ferait progresser
cordialement

Alain