Problème Atmega 328 sur breadboard avec arduino Uno

Bonjour,
Je suis nouveau sur le forum, en domotique et sur Arduino donc ne m’en voulez pas si je pose des questions stupides. Maintenant que les présentations sont faites je peux vous présenter mon problème.

J’ai fait l’acquisition récemment d’un carte arduino uno ainsi que de quelques atmega328 pour faire un peu de domotique à la maison. Le but : automatiser les chauffages de ma maison qui sont branchés sur prise en réalisant des prises électriques activables par radiofréquence et pilotées par des capteurs de température répartis dans la pièce.

Pour le moment je suis bloqué au tout premier point de mon projet : être capable de sortir mon atmega de la carte arduino pour qu’il soit autonome.
Pour cela, j’ai suivi le tutoriel à l’adresse ci-contre :

ArduinoToBreadboard

Tout se passe bien jusqu’à ce que j’arrive à la phase ou il faut envoyer le bootloader et la ma carte Arduino clignote une fois de temps en temps au niveau de la LED Rx sans qu’on ai l’impression qu’il se passe grand chose jusqu’à ce que j’obtienne sur mon IDE le message suivant :

avrdude stk500_recv() programmer is not responding

Tout ceci ne marchant pas, j’ai essayé les éléments suivants :

  • Vérifier le câblage plusieurs fois et même tout défaire et refaire.
    => Pas de résultats

  • Mettre la puce atmega et la programmer directement dans la carte avec le programme blink pour voir si la puce marche.
    => Le programme est gravé et la puce démarre et la LED de la carte clignote. Par contre si j’essaye de sortir l’Atmega de la carte et de la mettre tout seul sur le breadboard avec l’alim et une led rien ne se passe, l’Atmega n’a pas l’air de démarrer

  • Changer le Quartz par un autre identique mais neuf.
    => Aucune différence toujours le même problème, impossible de graver le bootloader

A noter que j’utilise bien tous les éléments du tutoriel à savoir condensateur céramique de 22pF, résistance de 10KOhms et oscillateur quartz de 16MHz. Les atmega que j’ai acheté sont censés avoir un bootloader installé. Sait-on le vérifier? Est-ce que celui-ci n’est pas écrasé lorsqu’on programme les atmega directement dans l’arduino et non sur la breadboard?

Actuellement, mon objectif est d’être capable de faire blinker la LED sur la PIN13 avec mon atmega sur la breadboard. Suite à cela, je devrais être capable de faire marcher n’importe quel programme avec mon atmega sorti de l’Arduino.

Sauriez-vous m’aider?

Merci par avance

photo de votre montage? (prenez en une avec votre téléphone et utilisez un service gratuit d'upload d'images genre http://www.hostingpics.net pour la charger et postez la photo)

Donne plus de renseignements sur ton matériel exact. Dis toi bien qu'un certain nombre de bénévoles qui peuvent apporter une réponse ne vont pas passer leur temps a lire tous les liens vers tous les tuto, ils ont aussi une vie à coté.

Dans ton intérêt fais une synthèse sur le matériel utilisé. En particulier mais liste non exclusive :

-Dans quel état sont les atmega328p? les "fuses" sont-il réglés ? (horloge interne ou externe, diviseur d'horloge, etc )

  • quel accessoire utilise-tu-pour les programmer ? une carte UNO avec le programme qui va bien une interface USB_UART --> une avec un CI ftdi ou une avec un CI ch340G --> avec celui ci, sous win, il faut installer son pilote USB un programmeur ISCP

hello ton lien ne fonctionne pas

dfgh: hello ton lien ne fonctionne pas

il voulait dire https://www.arduino.cc/en/Tutorial/ArduinoToBreadboard

si vous copiez et coller le lien il fonctionne. c'est le schéma classique de Arduino sur une breadboard.

|500x169

terminajet: - Mettre la puce atmega et la programmer directement dans la carte avec le programme blink pour voir si la puce marche. => Le programme est gravé et la puce démarre et la LED de la carte clignote. Par contre si j'essaye de sortir l'Atmega de la carte et de la mettre tout seul sur le breadboard avec l'alim et une led rien ne se passe, l'Atmega n'a pas l'air de démarrer

Ce qui tendrait à prouver que les ATmega on bien un bootloader et qu'ils fonctionnent correctement. De la à penser que le problème vient du montage sur la breadboard...... D'où l'importance de la photo de ton montage.

Bonjour, Merci pour votre retour rapide. Je regroupe toutes les informations demandées et je vous répond dans l'après-midi.

Cordialement

Bonjour,

voici les images de mon branchement :

|500x375

|500x375

|500x375

Et voici le message d'erreur que j'ai sur mon IDE arduino

|500x255

Mes composants ont été achetés sur Ebay en chine. J'utilise l'IDE Arduino 1.6.12. Avez-vous une idée de ce qui cloche?

Cordialement

terminajet:
Bonjour,

voici les images de mon branchement :

Et voici le message d’erreur que j’ai sur mon IDE arduino

Mes composants ont été achetés sur Ebay en chine. J’utilise l’IDE Arduino 1.6.12.
Avez-vous une idée de ce qui cloche?

Cordialement

pas d’images… assurez vous de mettre les liens sur le JPEG

Et voici le message d’erreur que j’ai sur mon IDE arduino

OK, on comprends mieux. Alors le quartz et les 2 capa de 22pF doivent être directement aux broches de l'ATmega parce que là avec des fils de 3km de long c'est pas trop étonnant que tu ais des problèmes. Il y a de fortes chances que ton processeur ne tourne pas à la bonne fréquence (voir même que l'oscillateur ne fonctionne pas du tout)

pour les 2 condensateurs de l'horloge, mettez les directement (sans fil supplémentaire) entre les pattes de l'horloge et GND.

et mettez l'horologe au plus près de votre circuit, sans fils

|447x500

cf le tuto ici

votre breadboard peut générer des perturbations suivant sa qualité

Voici mon nouveau branchement :

Malheureusement j’ai toujours le même message d’erreur sur mon IDE.

A noter que j’avais mis le programme blink sur l’atmega en la branchant directement dans la carte et que j’ai la led de ma carte arduino qui clignote lorsque 'essaye de graver le bootloader.

la position de ton quartz semble indiquer qu'il n'est pas enfiché sur les bonnes pattes, il devrait etre de travers, sur les pattes 9 et 10

et si vous pouvez essayez de minimiser les longueurs de fils - sacrifiez un fil rouge et un noir en les coupant en plus petits bouts, dénudez et plantez dans la breadboard comme sur l'image plus haut.

je ne sais pas si c'est important mais entre l'image de JML et la tienne il te manque un +5v sur la patte 21

voici le pinout

la pin 21 c’est si on fait des analogRead() pour avoir une référence externe à 5V

les pattes 9 et 10 c’est pour le crystal
reset c’est un pullup vers 5V sur la patte #1

la patte 19 c’est pour la LED 13 donc on peut éventuellement en rajouter une à cet endroit

cf image en Grand ici

Avis personnel. Je ne veux surtout pas te décourager mais tout ce qu'on débute demande un apprentissage et il est préférable de commencer par des choses simples et de monter progressivement le niveau. C'est la méthode la plus sûre pour progresser le plus haut possible. Et là je crains que tu as mis la barre un peu haut avec le câblage d'un micro-contrôleur qui demande de maîtriser le câblage (celui de l'oscillateur par exemple qui ne se devine pas), le réglage des fuses et le flashage du bootloader.

D'autant que sur Ebay on trouve des cartes nano (avec USB) ou mini-pro (sans USB) très probablement à des prix inférieurs de celui que tu a payé pour un seul de tes boîtiers micro. On trouve ces cartes entre 2 et 3€. La surface de la nano est de 45mm*15mm, la mini-pro est plus petite et consomme un peu moins car elle n'a pas l'USB. Ces cartes peuvent se souder sur une plaquette pastillée. Elles sont idéales pour des petits montages : elles sont même plus courtes que le micro en boîtier DIP.

Pourquoi ces cartes toutes équipées sont moins chères que tes micro individuels ?

1) tes micros sont en boitier DIP, ce boîtier est abandonné par l'industrie parce que le boîtier CMS revient moins cher à fabriquer et prend moins de place. Le DIP ne représente plus qu'un faible pourcentage des ventes Atmel (le marché des amateurs et encore pas tous les amateurs). Deux raisons pour que le DIP soit plus cher que le boîtier CMS utilisés dans les nano et mini-pro.

2) Tu acheté 2 ou 3 micros en emballage individuel. Je suis prêt à parier que le prix de l’emballage représente une part non négligeable du prix total. Les fabricants de carte nano et mini-pro passent des contrats avec Atmel par exemple 500 000 unités par an et sur une période de 5 ans. Ils reçoivent les micros par caisse de 1000 (ou plus) donc les prix n'ont strictement rien à voir avec ceux de ton achat.

Si ton défit personnel est autant de faire fonctionner un micro sur breadboard que la réalisation d'un projet domotique [u]alors il faut continuer[/u].

Si ton défit personnel est la réalisation d'un projet domotique et que pour cela il faut une carte plus petite que la UNO je pense que nano ou mini-pro sont la solution.