Programmer en standalone Atmega328P avec un ENC28J60

Bonjour à tous,

Je suis en train de dessiner ma propre carte électronique avec un Atmega328P et un module ENC28J60 dessus.
Je souhaite donc programmer l'Atmega par l'ISP (via un nano externe, etc) mais je me demandais : vu que l'ENC28J60 utilise les mêmes pins que le bus ISP, est ce que cela ne pose pas de problême lors de la programmation ? Comment le nano en mode en ISP fera-t-il la différence entre les puces présentes sur le bus ?

L'ENC28J60 n'est pas le meilleur choix. Le W5100/W5500 est préférable, plus fiable.

Comment le nano en mode en ISP fera-t-il la différence entre les puces présentes sur le bus ?

Je suppose : parce que le programme va être envoyé à l'ATMEGA328 par le bus SPI juste après un RESET.
C'est une fonctionnalité du microcontrôleur.
Pour en être sûr il suffit d'essayer.

hbachetti:
L'ENC28J60 n'est pas le meilleur choix. Le W5100/W5500 est préférable, plus fiable.

hbachetti:
Pour en être sûr il suffit d'essayer.

Eh bien je vais essayer sur une breadboard ce soir, mais j'ai tout de même peur que cela déprogramme l'ENC28J60 en faisant le test... Wait and see...

https://easydomoticz.com/forum/viewtopic.php?f=20&t=6497&sid=634280ad87e8bf2c0cd3c11bd044088a
Où un forumeur parle de ses déboires avec ENC28J60.

Bonjour

1)l’ENC28J60 est bien présent sur le bus SPI mais il a très certainement sa propre entrée de sélection et peut être désactivé pendant une programmation ISP.

  1. la programmation configuration de l’ENC28J60 consiste envoyer à des données dans des registres volatiles (RAM) , cela se fait à l’initialisation, il se déconfigure à chaque coupure d’alimentation.

3)prévoir une alimentation généreuse l’ENC28J60 est un gros consommateur.

Pourquoi le choix d’un ENC28J60 qui a eu le mérite d’offrir en son temps aux bricoleurs que nous sommes la connectivité Ethernet à faible coût mais a vite montré ses limites ?

Pour ce qui me concerne je l’ai relégué dans la catégorie ‘ne pas utiliser pour de nouvelles études’ il y cotoie le DS1302, l’ESP01, le LM7805…

Un résumé de ce la documentation que j'avais rassemblé il y a quelques années (sans aller à une réalisation).

Ethernet c'est deux couches :

  • la couche logicielle
  • la couche physique (gestion des signaux électriques)

ENC est un produit Microchip destiné à travailler avec un pic équipé de la couche logicielle.
L'ENC n'est donc que la couche physique.

Les micro avr sont dépourvus de la couche logicielle c'est le programmeur qui doit la créer et c'est des k octets de perdus en flash.
Dans le domaine des avr il est préférable d'utiliser les circuits Wizznet qui concentrent la couche logicielle et la couche physique.
Comme quoi il arrive qu'il est préférable de déléguer des fonctions à un circuit extérieur au microcontrôleur sans que cela soit une usine à gaz ;).

This topic was automatically closed 120 days after the last reply. New replies are no longer allowed.