projet alimentation raspberry

bonjour à tous !
j'aimerais un renseignement !
sur un projet d'alimentation raspberry avec muti-sources d'alimentation commander par un arduino nano, j'utilise une des broches d'entrée pour détecter la présence d'une alim secteur pour le raspberry, quand le secteur est arrêter je passe sur batterie (power bank) et j'envois la commande d'extinction au raspberry pour éviter un arret brutal avec un risque d’endommagement du système.
mais comme j'effectue un passage d'une alim secteur à une alim sur batterie que je commande par mosfet le passage ne ce fais pas instantanément il y a donc un risque de coupure du raspberry pendant cette étape, j'aimerais donc calibré un condensateur de sortie de mon projet qui permettrais de compenser le temps de passage du secteur qui c'est coupé à la power bank ce qui correspond à la durée de la broche d'entré qui détecte la présence de l'alimentation secteur + la durée du programme mettant en marche une nouvelle sortie + la durée de la commande d'un nouveau mosfet mettant en route l'alim power bank,
cumuler tous ces temps pour calibré un condensateur que prendra en charge la mise en place de toutes ces étapes
quelqu'un aurait-il une idée des temps de propagation des informations en entrée, en traitement et en sortie pour un arduino nano atmega328P ch340 ?
Merci

essais de réflexion !
si je met en entrée toutes mes sources d’alimentation en parrallèle avec sur chacune d'elle une diode schotky je devrait compensé plus facilement la coupure du secteur sans même avoir besoin d'un condensateur de sortie,
l’intérêt d'une diode schotky est d'avoir un seuil très très faible et donc amènera une chute de tension quasi inexistante et empêchera une source de bouclé dans une autre !
alors plusieurs source parce que je possède des powers bank délivrant 5v 3a mais c'est rare les power bank délivrant autant donc j'ai 2 entrées power bank pour répartir la charge avec une entré alim secteur et peut être par la suite une alim solaire mais un panneau délivrant 3a contant ce n'est ni courant ni d'une taille raisonnable

l'intérêt d'une diode schotky est d'avoir un seuil très très faible et donc amènera une chute de tension quasi inexistante

Quasi inexistante : il ne faut pas exagérer.
Une schottky entraînera une chute de tension non négligeable (environ 0.35V pour 1A pour une SR540). La RASPBERRY PI risque de ne pas apprécier (elle affichera un symbole en forme d'éclair), sauf si l'alim a une tension légèrement supérieure à 5V.

Sinon, il y a la solution de la diode idéale construite à partir de MOSFET :

Regarde : 5.2. Diode idéale maison

en faite j'ai choisi une solution différente ! je me suit aperçus que toutes mes power bank ne sortais pas une tension de 5v mais une fois charger vont de 4.5 à 5.5
et je ne vais pas mesurer en charge chaque power bank avant de l'utilisé
je protège donc l'entrée de mon dispositif par des diodes à fort chute de tension, la majorité de mes batterie tombe à 4v ensuite je passe dans un convertisseur à découpage type boost qui monte l'alim a 5.5 et je met ma schotcky après j'arrive sur toute mes alims à 5.2v pour entrée sur le raspberry et j'arrive d'après ma charge fictive avec ce système à délivré 5.2v et 4a ce qui est plus que correcte pour les spécification électrique du raspberry et via les réglage de l'alim à découpage je peux parfaitement ajuster la tension de sortie
si je met des sckotky en sortie de montage c'est parce que je couple plusieurs power bank pour répartir la charge et augmenté l'autonomie sur batterie qui est actuellement de 8h sur une power bank de 26000mA en 3.7v soit avec la conversion pratiquement 18000 mA sous 5.2v je double presque l'autonomie avec 2 batteries (problème de rendement de mes alim à découpage chinoise quand elle son en parallèle d'où le presque)