Projet Arduino avec laser

Bonjour à tous !

J'ai un projet arduino avec des lasers. J'en ai acheté un paquet pour rien chez les chinois, mais ce sont des 5mW ...

Et apparemment en france, on ne peut pas utiliser de laser > 1mW !

C'est pour un usage pro, avec clients et cie, donc pas question de prendre de risques.

Mais du coup je viens de chercher pour des 1 mW et c'est plus rare et surtout, carrément plus cher !!! Il m'en faut environ une trentaine.

Avez-vous déjà acheté des 1 mW bon marché ? Car ça m’intéresse =p

Existe t'il un moyen de réduire leur puissance ?

Merci à vous !

Existe t’il un moyen de réduire leur puissance ?

Oui mais il faut du matériel de mesure de la puissance optique.

Ces lasers sont en fait des diodes del (led) particulières. Elles sont munies d’une cavité résonnante qui permet aux photons d’entrer en synchronisme.
Il “suffit” de baisser le courant dans la diode pour baisser la puissance optique.

Le très gros “HIC” c’est que chaque diode est particulière et qu’il n’existe pas de formule mathématique magique.
La seule solution est d’utiliser un wattmètre optique et ils ne sont pas donnés.

Les lasers sont un sujet très sensible, on pense avoir affaire à un jouet et on peut perdre, ou faire perdre, un oeil plus vite qu’on ne le pense.
Si ton matériel est ouvert au public la liste des contraintes et interdictions avec des lasers ne se limitera pas à la seule puissance. Tu as intérêt à bien te renseigner, en cas d’accident c’est le fabricant et l’utilisateur qui seront responsables.

Vous en trouvez ici (je ne les connais pas) - je ne sais pas ce que vous appelez bon marché cependant (plus cher effectivement que les lots par 10 à 5mW sur eBay en provenance de Chine mais dont vous êtes sûr de rien)

Merci beaucoup !

Ceux-ci sont encore assez bons marché :
http://duinoedu.com/store1/laser/146-diode-laser-1mw-5v-rouge.html

Même s'ils explosent évidemment ce que je trouvais chez Ali...

C'est pour une énigme d'un Live Escape Game pour info. Les joueurs devront rediriger le laser avec un miroir.

Mais je m'arrange pour que les lasers soient situés, soit à hauteur de bras levé, soit dans les jambes et leurs cibles aux mêmes hauteurs, pour éviter de le rediriger vers quelqu'un justement.

Ok - faudra un détecteur sensible car vous allez perdre pas mal d'énergie lors de la redirection - la pièce sera-t-elle éteinte ce moment là ?

Contrairement aux idées reçues le flux optique qui sort d'un module Laser n'est pas un tube bien parrallèle.

Dans l'esprit du grand public il y a confusion entre cette notion de rayons bien parrallèles et celle de cohérance à l'émission.
Du fait de la cavité résonnante, interne à la puce, les photons sont en cohérence ce qui veut dire que leurs puissances s'additionnent parfaitement d'où les puissances lumineuses bien plus élevées qu'avec les autres sources de lumière.

Avoir des rayons parrallèles qui ne divergent pas ne dépend que de l'optique du module.
C'est certain qu'entre les optiques en plastique plus ou moins quelquonque et la mécanique approximative des modules grand public et les modèles plus professionnels avec des vraies lentilles dont l'indice de réfraction est adapté à la longueur d'émission et dont la mécanique d'assemblage est fiable et précise il y a une différence de prix mais aussi de qualité.

Avec les second la puissance restera concentrée sur une plus grande distance qu'avec les premiers qui émettent un cone lumineux dispersif.

Dernier point : l'indice de réfraction et la qualité des miroirs aura "théoriquement" une influence sur la divergence des rayons optiques.
Peut-être sera-t-elle négligeable, peut-être non. Pour lever le doute un petit essais ne pourra pas faire de mal.

JML et 68 tjs

Oui j'ai déjà testé, ça fonctionne nickel même en pleine lumière, mais c'était sur du 5mw et sans redirection pour le moment !

Je vais tout re-tester, avec des 1mW et/ou des 5mW "corrigés" et avec redirection !

D'ailleurs, je repense à l'histoire des wattmètres et cie, pour corriger mon 5mW, est-ce que je ne peux tout simplement utiliser la valeur lue en analogique pin, avec un 1mW.

Je m'explique, disons que mon 1mW donne une valeur de 832 (on s'en fiche de l'unité). Est-ce qu'en corrigeant mon 5mW (avec resistance), si je l'amène à une valeur lu d'environ 832, ça veut dire qu'il est bien baissé en 1mW ?

Merci pour votre aide !

Si c'est le même capteur qui fait la mesure.
Si en absence de rayon laser le capteur donne bien 0 : c'est à dire qu'il n'est pas sensible à la lumière ambiante
Si la "couleur" est la même : même longueur d'onde d'émission ( à la louche)
Si le capteur 1mW donne bien 1 mW ---> pas facile à savoir sauf à faire confiance en aveugle

Alors oui ce "doit" être possible.

Nota :
Les guillemets sont là parce que j'ai toujours présent à l'esprit le fait que je peux me tromper ou avoir oublié quelquechose et qu'avec les lasers (j'ai travaillé avec des lasers télécom fibrés, donc moins dangereux, pendant presque 25 ans) je suis et resterai très prudent.
J'ai vu des accidents idiots, dus à la routine, mais réels même si 1 mW est une faible puissance.

J'ai aussi fabriqué une énigme pour un Escape avec des laser KY-008 qu'ils fallaient faire pivoter pour amener le rayon sur un détecteur et ça marche bien avec plein de miroirs. Mais avec des 1mW je pense que si le cheminement n'est pas très long ça devrait aussi fonctionner

Mais avec des 1mW je pense que si le cheminement n'est pas très long ça devrait aussi fonctionner

A mon avis ce n'est pas la puissance qui est essentielle, c'est la dispersion des rayons.
Il faut raisonner en puissance par unité de surface.

Imaginons un capteur dont la surface est équivalente à un disque de 0,5 cm de diamètre.
Imaginons deux lasers de surface d'émission et de puissance identiques mais avec des optiques différentes.

  1. Imaginons que le premier laser a une optique telle qu'à 5 m on a une pastille lumineuse de 0,5 cm
  2. Imaginons que le second laser a une optique telle qu'à 5 m on a une pastille lumineuse de 2 cm
    Ce n'est pas exagéré c'est ce que l'on peut constater avec les "niveaux lasers" d'entrée de gamme.

La puissance est répartie sur toute la surface de la tache lumineuse.
Le capteur captera quatre fois plus de puissance avec le premier laser qu'avec le second.
Pourtant les deux lasers ont la même puissance à l'émission.

Certes la dispersion est proportionnelle à la longueur du trajet et on peut compenser une grande dispersion en augmentant la puissance mais l'essentiel reste la qualité de l'optique.

Imaginons un capteur dont la surface est équivalente à un disque de 0,5 cm de diamètre.
....

  1. Imaginons que le premier laser a une optique telle qu'à 5 m on a une pastille lumineuse de 0,5 cm
  2. Imaginons que le second laser a une optique telle qu'à 5 m on a une pastille lumineuse de 2 cm
    ....
    Le capteur captera quatre fois plus de puissance avec le premier laser qu'avec le second.

En fait comme il s'agit d'une surface l'énergie est proportionnelle au carré du rayon de la pastille et donc l'énergie du second laser est répartie sur une surface 16 fois plus grande

Bien vue pour la diffusion de la lumière en fonction de la longueur du trajet :wink:

Mon trajet sera très court ^^
Une seule redirection !

@J-M-L

En fait comme il s'agit d'une surface

et non pas d'un diamètre .....
Bien vu, message écrit trop vite.
Du coup c'est pire que ce que j'ai improprement écrit.

falsuss:
Mon trajet sera très court ^^
Une seule redirection !

"Très court" en mesuré en quelle unité ?
Ne serait-ce pas en "virons" ?

sinon, il y a la solution de prendre une led "normale" 30000mcd et lui rajouter une lentille pour concentrer le faisceau.
ca risque moins qu'un laser dont on ne connait pas la puissance sans un appareillage précis.

en astro, j'ai vu des 1mW pointer plus fort que des 5mW, donc méfiance.

Rebonjout,

68tjs, pour être plus précis (=p), laser intercepté à 4 mètres maximum et renvoyé sur 4 mètres maximum.
Donc dit autrement, laser -> miroir = 4 mètres, miroir -> photorésistance = 4 mètres.