[Projet] Un tableau de bord numérisé

Artouste: sympa comme rendu, mais pour moi il manque un HA comme affichage :grin: et si il n'y en a pas , je ne monte pas ! 8)

Tu peux utiliser le mien XD

http://www.youtube.com/watch?v=zseS5c4CExw

Jean-François: Tu peux utiliser le mien XD

Le vélo de JF est encore plus "tunné" que la pire des R11 :grin: Tu as un IMU pour le contrôle d'assiette ? Vélo pendulaire pour compenser dans les virages ?

salut

voir l'article là : http://www.ledauphine.com/drome/2010/04/27/pascal-rambaud-a-invente-la-swing-car-...-un-vehicule-inspire-du-velo-et-de-la-caisse-a-savon

A+

barbudor: Le vélo de JF est encore plus "tunné" que la pire des R11 :grin: Tu as un IMU pour le contrôle d'assiette ? Vélo pendulaire pour compenser dans les virages ?

J'ai une centrale inertielle que j'avais utilisée pour faire cet HA, mais ce n'est pas monté sur mon vélo.... qui n'est pas encore un tilting trike :grin:

Pour revenir au sujet de base, j'ai été "obligé" de le rendre un minimum présentable car j'exposais mon embryon de TDB avec un petit speetch à des élèves du lycée. Les copains profs m'ont bien eu, car c'était des élèves de première, donc pas encore à même de piger les notions que j'abordais. Il espéraient en fait que je déclenche quelques réactions, histoire de repérer quelques uns qui auraient déjà du code dans les doigts, mais non, pas dans cette promo. J'y retournerai quand même pour apporter un oeil "extérieur" sur les TPE

Mais les 4 potars que j'ai mis font bien bouger les aiguilles, les compteurs s'incrémentent quand on le leur demande, c'est pas trop mal.

J'ai soudé un petit transistor et codé une PWM pour la gestion du contraste, mais pas encore essayé...

Et j'ai bien fait de ne pas essayer...

Un coup de metrix sur la broche V0 du LCD : -11.2V, là, tout s'est effondré... Puis finalement, j'ai regardé de plus près, le potar qui gère le contraste est connecté entre le +5 et VEE (VEE = -13.5V). Ouf! on peut donc faire un truc simple avec un PNP :

Rien de plus facile au final, car sur le back-pack, il y a deux rangées de trous pour relier un LCD, puisqu'il est prévu aussi bien pour le LCD 160x128 (le mien) que le 128x64. Donc je fais un circuit qui se soudera sur les trous du 128x64 (pour avoir accès aux pins J1 à J4), et un petit câble plat entre J5 et le connecteur ISP pour récupérer le OC2A qui s'y trouve. J'en profite pour rajouter quelques capas (C2 et C3 erreur de frappe, C3 = 330µF) de filtrage, car les alims sont vraiment pas belles à l'oscillo (ça ondule de +/-0.4V alors qu'à la base, je peux fournir jusqu'à 2A...). J'ai aussi constaté que le contraste est très sensible à l'alim, avec un réglage correct sous 5V, il suffit de descendre à 4.7V et tout disparaît.

Le backpack avec ses deux rangées de connecteurs :

Le typon (que j'ai fait avant de dessiner le circuit, c'est ma spécialité...) :

Cet am, je ferai d'autres circuits puis un peu de gravure (tant qu'à utiliser de l'eau oxygénée, autant faire un max de circuits dans le bain qui sera perdu).

Et ça marche :

On voit à droite du connecteur ISP la trace du potar que j'ai dessoudé (j'ai arraché la piste sur l'autre écran...)

Bon, il a fallu que je câble autrement mon transistor, car le contrast se règle sur un petit poil (entre -8 et 12V, en dehors, on ne voit plus rien...).

Reste qu'il va falloir peut-être changer les régulateurs de la carte de sparkfun, car ils ne sont vraiment pas bons. le VCC s'écrase pour un rien, alors que le 5V qui rentre dessus ne bouge pas d'un poil...

J'ai finalement trouvé un compromis pour utiliser le timer 2 à la fois pour le clignotement des icônes et pour la PWM du contraste, reste à tester (avec le timer 0, ça clignote pas du tout...)

Un peu d'avancement...

J'ai fait les connecteurs pour brancher le faisceau d'origine et câblé les voyants...

C'est sûr que le tableau de bord d'origine fait plus propre, mais m'en fous, ça se verra pas...

Reste un dernier connecteur à faire qui ira vers l'unité de traitement et normalement, de ce côté, c'est fini (à part certainement encore un peu de prog rectificative sur les écrans...)

En vibration, un condensateur radial n'est pas très endurant. Personnellement, je mettrais un point de colle sur les capa pour éviter de les retrouver au fond du tableau de bord dans 1 an.

Bon, allez, quelques nouvelles!

Le projet avance lentement, j'en suis à lister les fonctionnalités et les classer par catégories (mesures à intervalles régulières, mesures ponctuelles, interruptions prioritaires...) histoire de définir un ordre hiérarchique. Bon, ben ça fait noircir du papier.

Mais voilà qu'entre temps, j'ai plié ma R11... pas dans un talus, mais juste en mettant le cric en dessous : le châssis était tellement pourri que la caisse est devenue toute molle et s'est pliée en deux sur le cric, plus de tenue de route etc etc. Bref, c'est pas réparable. Donc en attendant, j'ai acheté une autre caisse (un modèle que je lorgnais depuis pas mal de temps : une R21 PH1, le tout premier modèle... oui, je suis assez vintage dans mon genre, ce qui va très bien avec mon budget).

Bien sûr, toutes les renault de 1980 à 1995 ont eu le même tableau de bord (même gabarit, seules les options changent), donc mon projet est transposable sans modifications particulières sur la 21. Mais je pense que je vais commencer par remettre cette nouvelle auto en état (je l'ai achetée comme les autres : sans CT et pas chère) avant de lui coller mes options persos...

Puis là, je vais avoir un max de place pour mettre de l'électronique derrière la planche de bord, contrairement à la R11 qui ne m'aidait pas beaucoup de ce côté...

projet en pause...

du nouveau? oui et non... Cette nouvelle auto s'est révélée peu satisfaisante (moteur dégonflé : conçu pour donner 90chx, mais la version sur cette voiture est bridée à 76chx), pis beaucoup de frais finalement. Donc je me suis mis en quête d'une autre auto, pareil : pas chère. J'ai trouvé la perle rare : R21GTS en super état, le même moteur, mais celui-là gonflé à 95chx, et avec beaucoup plus d'options (il manque juste la clim en fait). Donc dans la même idée : remise en état, puis après, on reprend le projet pour le mettre dedans.

Tous les capteurs que j'avais imaginé sont déjà dedans, puisque c'est une injection multi-point, voire même il doit y avoir encore plus de capteurs, car il y a deux calculateurs (injection et allumage séparés). En plus, il me suffira d'aller me piquer sur le calculateur pour récupérer tous les signaux, presque trop facile! Peut-être même qu'en utilisant la prise diag, j'aurai accès à des données déjà filtrées :

toujours en pause...

5_cylindres: Je désespérais de tomber un jour sur quelqu'un d'aussi taré que moi pour équiper une bagnole avec un régul de conception perso, voilà c'est fait !

merci du compliment et bienvenue dans la zone des malades. ;)

le signal d'allumage n'est pas top pour le calcul RPM, il bouge beaucoup à cause de l'avance à l'allumage. Mieux vaut piquer un signal ailleurs, tout dépend de quel moteur tu as.

De mon côté, j'ai fait une pause, car la nouvelle receveuse n'est pas encore sur route (et vient juste de claquer son joint de culasse, c'était pas prévu).

De plus, comme c'est une injection, et qu'elle ne démarrait pas à froid, j'ai fini par construire vite fait un système avec un léonardo et un LCD pour déchiffrer les infos du calculateur d'injection, et j'ai trouvé la panne en 5 secondes (capteur de température moteur HS). Mais j'ai découvert que ce calculateur m'envoyait des infos en continu par trame d'une 30aine d'infos (par lisaion série, norme "XR25") des capteurs, gestion moteur etc etc. Bref, il me suffit de récupérer ces infos pour m'affranchir d'un tas de calculs (le calculateur envoie par exemple l'avance à l'allumage, vitesse rotation moteur, temps d'injection... et le tout préformaté, une simple multiplication d'un octet donne la bonne valeur). Ca remet toute la prog du proc central en cause. Car en plus, le calculateur envoie ses trames de donnée toutes les 30ms au repos, et toutes les 9ms quand le moteur tourne à 3000tr, pour l'affichage, c'est assez précis (même trop) je pense.

Je me focalise plus sur la mécanique pour l'instant, et la prog sur PC d'un soft pour visualiser mes données (à cause du JDC, je vais devoir démonter la moitié du moteur, un tel diagnostique ne sera pas de trop pour la remise en route...).

Quel moteur as-tu? je peux peut-être te donner des infos utiles...

je suis fan te ton projet :)

mais je ne peux m'empécher de penser qu'il irait mieux dans une R25 ou une XM. série 1 bien entendu !

oui, mais justement, je trouve que ça cadre mieux dans une grosse berline comme la 25 ou la XM, qui en plus, l'une comme l'autre, étaient déja bardées d'électronique quelque peu... capricieuse ! Et ce genre de projet ça va bien avec les tableaux de bord "star trek" de l'époque, en plus :)

ceci dit, je ne critique pas, hein :) je donne juste mon avis

jespère :slight_smile:

je songe à faire un truc un peu similaire (mais bien plus simple) pour remplacer l’afficheur 2 lignes de l’ODB de ma XM, afin de faire qqch d’un peu plus interactif. Et si possible couplé à une gestion maison de la boite auto… mais c’est comme tout, plein d’idée et pas de temps…

Salut,

Je suis allé loin, en effet, puisque j'ai un premier proto qui fait bouger les aiguilles en fonction des potars qui simulent les capteurs... Mais là où je bloque, c'est qu'ayant changé de voiture, je n'ai plus besoin de capteurs, mais simplement de décoder une trame émis par port série, et surtout que je ne vais pas tarder à démonter mon moteur, donc encore plus en pause... Y'a aussi que j'ai choisi d'orienter le coeur du système vers une STM32F4 discovery, ça va m'obliger à me mettre à un nouveau proc, et l'apprentissage ne sera pas si facile.

Mon moteur est un F3N (1L7 injection multipoint) Pour ton J7T, il est de la mauvaise année, car c'est l'année de l'obligation de la norme ODB2. Je suis en train de travailler sur les versions d'avant, qui n'ont rien à voir. L'ancienne norme RENAULT était caractérisée par une grosse prise diagnostic 12 points "l'électrifil". Vois si tu as cette prise ou une plus petite pour le diagnostique. Dans le premier cas, je peux te dire comment récupérer les infos du calculateur et comment en décoder une partie (je n'ai pas encore tout trouvé, c'est un format propriétaire, donc gardé jalousement dans un coffre fort chez renault). Ce serait du coup bien plus facile de récupérer une valeur sur deux octets de cette trame de données, par exemple pour la vitesse moteur, la formule est tr/min = 15000000 / word(d6, d5).

Pour te donner une idée des infos, un screenshoot de mon soft en cours de développement :

et affichage des courbes lors d'un démarrage par exemple :

le tout est de voir quelle version tu as en sortie de ton calculateur.

Pour Bricofoy, il te suffit de trouver une doc sur ton odb (en général, le brochage est dans la revue technique), ce n'est que des signaux analogiques et des impulsions à mesurer. J'ai fait une étude sur un ODB de super5 avec le format des données et formules de conversion :

super5_-odb-_etude_technique_0.pdf

bonsoir supercinci pour ma culture personnelle ça se trouve facilement "en occasion" le débitmètre utilisé ? quel ordre de "prix" ? ça peut etre sympa dans certains cas de DIY si le cout n'est pas prohibitif

Super_Cinci: Pour ton J7T, il est de la mauvaise année, car c'est l'année de l'obligation de la norme ODB2.

... d'un autre coté, l'ODB2 est il me semble relativement bien documenté, on trouve sur le net à peu près tout ce qu'il faut pour l'utiliser.

Bonjour, Je n'ai toujours pas compris si on pouvait envoyer des commandes (par exemple le taux d'accélération) sur OBD2. Je ne vois que des exemples de lectures d'informations, mais pas de commandes vers le véhicule...

Artouste: bonsoir supercinci pour ma culture personnelle ça se trouve facilement "en occasion" le débitmètre utilisé ? quel ordre de "prix" ? ça peut etre sympa dans certains cas de DIY si le cout n'est pas prohibitif

Salut,

Le débitmètre se trouve dans toutes les casses, il faut regarder sur le tableau de bord de la voiture, s'il y a un ODB, enfin un truc qui affiche la conso, c'est le signe de la présence d'un débitmètre.

Il y a deux types de débitmètres, selon si c'est un moteur à carbu ou injection. Dans le premier cas, il se place juste à l'entrée d'essence du carburateur (deux durits), dans le second, il est sur l'entrée et la sortie du circuit de carburant (4 durits). C'est un truc pas bien gros qui se démonte facilement. Le plus dur étant de réussir à le placer sur le circuit de sa voiture, au bon endroit et dans le bon sens. Attention cependant à ne pas le confondre avec une électrovanne... selon les casses, ça sera 2€ ou 50€...

Un autre truc intéressant à récupérer, du coup, c'est le capteur de vitesse, sur les vieilles autos, il fait partiel du câble qui relie la boîte de vitesse au tableau de bord (récupérer le câble complet et la connectique). l'association des deux permet de refaire soi-même un calculateur de conso / autonomie.

@ 5_cylindres : il faut que tu trouves ta prise diag, son format nous renseignera tout de suite sur le protocole...

C'est sûr que l'OBD2 est plus facile, puisque c'est une norme européenne, donc accessible, mais je ne me suis encore jamais penché dessus (ça viendra, car j'ai la voiture de madame à diagnostiquer également, 1997 ODB2). En effet, l'ODB2 est bidirrectionnel, il peut recevoir des ordres, mais je ne sais pas (encore) comment...