Question débutante consommation, ampères, etc

Bonjour, je me pose deux questions, mais elles sont liées.

Je pensais avoir compris que l'ampérage dépendait de la consommation de l'appareil. Autrement dit, je pensais qu'on se fichait pas mal d'avoir une alimentation capable de délivrer potentiellement 4A, même si l'appareil n'allait avoir besoin que de 2A. Je voyais ça en terme de "ressources disponibles".
Or, je viens de lire sur un site, concernant l'alimentation convenant à un GSM Shield:
"The GSM shield should be powered using an external 5V power supply that can provide 2A, or 9V 1A, or 12V 1A."
Alors, du coup, je me dis que je n'ai rien compris, puisque a priori, dans ma logique, qui peut le plus peut le moins et donc, 12v 3A devrait convenir également.
Qu'est-ce qui m'échappe svp?

Je me pose la question de la consommation d'une Arduino UNO dans une voiture. Après combien de temps pensez-vous que la batterie sera morte si elle est reliée à l'allume-cigare 24/24? Qu'est-ce qu'on pourrait prévoir pour que ça soit viable?

Merci

Bonjour,

  1. Cela dépend de la manière dont est constitué l'alimentation.
  • Si celle-ci utilise un convertisseur linéaire le courant consommé sera à peu près constant quelque soit la tension d'entrée (dans des limites raisonnables de tension bien sur)
  • Si celle-ci est de type convertisseur DC/DC. Alors là, on peut considérer que l'on fonctionne à puissance constante. Dans ce cas le courant va varier avec la tension d'entrée
  1. Je n'ai pas les valeurs sous la main mais une carte UNO doit consommer environ une vingtaine de mA. Si tu cherches à laisser une carte arduino branchée 24h/24 alimentée par une batterie, la UNO n'est sans doute pas le meilleur choix. Les arduino mini pro consomment moins de courant car elles n'ont pas d'interface USB intégrée. Maintenant on parle d'une différence de quelques mA alors qu'une batterie de voiture à une capacité en A/h donc tu dois avoir de la marge.
    Pour calculer l'impact de ton montage sur la batterie, il faut que tu divises la capacité de la batterie par la consommation de ton montage (que tu auras mesurée avant)
    Pour diminuer la consommation, et suivant l'application envisagée, tu peux prévoir de mettre le processeur de la carte en veille et ne le réveiller que de temps en temps.

Bonjour,

  1. Tu as raison, si l'intensité que peut fournir une alimentation est l'intensité max. Si le montage demande moins, pas de problème seule l'intensité nécessaire sera débitée.
    Donc tu peux sans problème alimenter un montage dont la doc demande une alimentation 12V 1A avec une alimentation 12V 3A

  2. Il faut aussi prévoir l'alimentation de ce qui est connecté sur la carte micro dont la consommation peut être plus grande que celle de la carte micro.
    Pour réduire la consommation tu peux mettre le micro en standby, mais si tu veux vraiment réduire la consommation il vaut mieux utiliser une autre carte, arduin pro mini par exemple.

Alors, du coup, je me dis que je n'ai rien compris, puisque a priori, dans ma logique, qui peut le plus peut le moins et donc, 12v 3A devrait convenir également.

Bien entendu.

Je me pose la question de la consommation d'une Arduino UNO dans une voiture. Après combien de temps pensez-vous que la batterie sera morte si elle est reliée à l'allume-cigare 24/24? Qu'est-ce qu'on pourrait prévoir pour que ça soit viable?

Essais réalisés avec une UNO clone :

Si elle est alimentée par l'USB :
Une UNO consomme environ 20mA en mode veille, plutôt 38 sinon.

Si elle est alimentée par la broche 5V (le régulateur CH340 n'est pas actif) :
Une UNO consomme environ 6mA en mode veille, plutôt 25mA sinon.

Je n'ai pas essayé en alimentant par le JACK mais cela devrait ajouter 5mA, la consommation du régulateur AMS1117.

En tablant sur une batterie de 70AH, carte UNO alimentée par le JACK, donc une consommation en mode veille de 6mA + 5mA, l'autonomie sera de 6000 heures, donc 265 jours.
Si la carte doit rester éveillée, carte UNO alimentée par le JACK, donc une consommation 25mA + 5mA, on passe à 2300 heures, donc 97 jours.
Dans les deux cas, les 5mA représentent la consommation du régulateur 5V.

C'est envisageable si la voiture ne dort pas au garage pendant trop longtemps.
De toutes façons une voiture qui reste inutilisée pendant l'hiver voit sa batterie se décharger toute seule et c'est souvent après cette période qui l'on se trouve contraint de la changer.

Bien sûr avec une PRO MINI en mode veille un peu bricolée, la consommation peut descendre à 5µA en mode veille ou 10mA éveillée.
Sans parler de l'encombrement.

@+

fdufnews:
Cela dépend de la manière dont est constitué l'alimentation.
Si celle-ci utilise un convertisseur linéaire le courant consommé sera à peu près constant quelque soit la tension d'entrée (dans des limites raisonnables de tension bien sur)
Si celle-ci est de type convertisseur DC/DC. Alors là, on peut considérer que l'on fonctionne à puissance constante. Dans ce cas le courant va varier avec la tension d'entrée

Par exemple, est-ce qu'une alimentation PC a un convertisseur linéaire?

kamill:
Tu as raison, si l'intensité que peut fournir une alimentation est l'intensité max. Si le montage demande moins, pas de problème seule l'intensité nécessaire sera débitée.
Donc tu peux sans problème alimenter un montage dont la doc demande une alimentation 12V 1A avec une alimentation 12V 3A

Heureuse d'apprendre que je n'étais pas complètement à coté de la plaque. ^^

@hbachetti : merci pour tes infos et ton lien super intéressant !

Par exemple, est-ce qu'une alimentation PC a un convertisseur linéaire?

Non, certainement pas.

Avant les convertisseur avaient mauvaise presse et pour une alimentation de qualité on préférait les régulateurs.

Dans un régulateur il y a un transistor série et la régulation agit sur la quantité Vce pour stabiliser la tension.
L’excès de tension est concentrée sur le transistor qui chauffe un maximum, d’où un rendement déplorable.
Le courant d’entrée est égal au courant de sortie.

Dans un convertisseur il y une forme d’oscillateur, la conversion se fait à puissance constante un peu comme dans un transformateur sur le secteur alternatif.
Pour conserver la puissance on aura Ventrée* Ientrée = Vsortie*Isortie
Si Ve > Vs alors Ie < Is

Les premiers convertisseurs avaient des oscillateurs qui fonctionnaient à faible fréquence ce qui rendait difficile le filtrage des résidus sur la tension de sortie, d’où la mauvaise réputation.
Actuellement ce n’est plus le cas et la qualité de la sortie d’un convertisseur est très très proche de celle d’un régulateur.

Grace à cette amélioration les convertisseurs qui ont un bien meilleur rendement que celui des régulateurs se sont généralisés, donc comme hbachetti je pense que les alim PC ne contiennent plus de régulateurs.

Dans un montage amateur un régulateur est bien plus simple à mettre en œuvre : un seul circuit intégré. Pour le convertisseur c’est une tout autre difficulté : il faut charger et décharger une inductance en courant.
Charger et décharger un condensateur en tension est très simple, faire l’équivalent avec inductance et courant est bien plus compliqué. C’est pourquoi un convertisseur s’achète en modules prêt à l’emploi.

Merci pour ces précisions !