recherche moteur très fort couple

l'intéret du moteur d'EG réside aussi dans le principe de son réducteur : c'est une vis sans fin. Donc pas de réversiblilité du mouvement, le poids du bras ne décalera pas le système quand le moteur est coupé. De même en cas d'arret brutal, ça va s'arréter bien plus rapidement qu'un pas à pas, où l'inertie du bras entraînera le moteur et te fera des décalages. Pour la commande, si la vitesse peut être constante, il est même possible de faire ça avec uniquement deux relais : un qui change le sens de rotation, et un qui alimente ou met en CC le moteur. Pas besoin alors de se prendre la tête avec des ponts en H etc etc

C'est marrant cet engouement pour le moteur pas à pas, certains pensent que parce qu'il est possible de les faire tourner avec des angles tout petits il peuvent se passer d'une démultiplication.

Tout moteur non activé électriquement n'a aucun couple de maintient, qu'il soit pas à pas ou classique. Les moteurs ont de la puissance uniquement quand ils sont actionnés, mais la commande terminée leur couple de maintient est directement lié a la puissance de leurs aimants permanents autrement dit que dalle. Faut lire un peu de documentation.

C'est le train d'engrenage pour la démultiplication qui apporte le couple de maintient. Sens "moteur -> utilisation" le couple émis est multiplié par le rapport de réduction. Sens "utilisation -> moteur" le couple exercé par la charge est divisé par le rapport de démultiplication . Conclusion dans un sens les forces de frottement sont négligeables tandis que dans l'autre elles sont prépondérantes et bloquent tout mouvement.

La solution du contre poids est intéressante et c'est ce qui est utilisé dans les ascenseurs et les funiculaires La barre du contre poids peut être courte en utilisant une masse de fonte : ce qui compte c'est que les moments des forces soient égaux.

Artouste tu as raison les lois de la physique sont universelles et personne ne peut y échapper .

68tjs: ... - La solution du contre poids est intéressante et c'est ce qui est utilisé dans les ascenseurs et les funiculaires La barre du contre poids peut être courte en utilisant une masse de fonte : ce qui compte c'est que les moments des forces soient égaux.

  • Artouste tu as raison les lois de la physique sont universelles et personne ne peut y échapper .

bonjour 68tjs

ta dead-line choix motorisation est prevue pour quand ?

septembre, mais vu la complexité je préfère m'y prendre tôt

le moteur exposé est déjà "puissant" mais sauf mauvaise lecture le couple de maintien est en dessous de tes exigences M,Vit ang

je vois pas l'info, ou ça? mais je comprends bien surtout d'après ce que dit 68tjs

Tout moteur non activé électriquement n'a aucun couple de maintient, qu'il soit pas à pas ou classique. Les moteurs ont de la puissance uniquement quand ils sont actionnés, mais la commande terminée leur couple de maintient est directement lié a la puissance de leurs aimants permanents autrement dit que dalle.

c'est vrai que le pap n'est pas approprié du coup

Artouste tu as raison les lois de la physique sont universelles et personne ne peut y échapper .

oui oui je sais merci ... :blush: =( si elles étaient évidente pour moi je ne viendrai pas vous importuner avec ... :disappointed_relieved:

OUI Artouste c'est exactement ça!! enfin presque, ... à la nuance près que le mouvement de ces barrières est toujours le même, la vitesse aussi. Mais j'aimerai bien en démonter une ... ce serait une très bonne base. (neuf ça coute 1 bras :grin: :grin:) quelqu'un a ça sous le coude? j'en vois une près de chez moi toute neuve, hyper véloce ... ça me démange ...

j'en vois une près de chez moi toute neuve, hyper véloce ... ça me démange ..

Laisse toi aller. Il faut s'éclater de temps en temps :grin:

Et si cela ne se passe pas tout à fait comme prévu, ne t'inquiète pas on t'apportera des oranges. :grin: :grin:

Edit :

Quote C'est vrai que le pap n'est pas approprié du coup

Ce n'est pas lié au moteur pas à pas mais au rapport de démultiplication qui ce comporte comme un levier ou une brouette. Un pas à pas avec un bon train d'engrenage peut convenir. Ce que je met en cause c'est de ne voir que la partie petit déplacement pas par pas, en occultant la notion de couple de maintien.

aussi le probleme avec ces barrières c'est qu'elles descendent doucement

Laisse toi aller. Il faut s'éclater de temps en temps

:D

Et si cela ne se passe pas tout à fait comme prévu, ne t'inquiète pas on t'apportera des oranges.

merci c'est sympa! j'y penserai

Ce que je met en cause c'est de ne voir que la partie petit déplacement pas par pas, en occultant la notion de couple de maintien.

tout à fait d'accord,

donc il faut vraiment partir sur un moteur d'EG, même si j'ai un peu peur du couple à regarder sur les forums ça n'a pas l'air si simple de bien commander sa vitesse, tout en ayant un couple élevé

Il existe des choses comme cela, pris au hasard deuxième réponse à l'interrogation : "stepper motor gear" http://www.smoothmotor.com/product-detail.asp?id=4634

Après pour les calculs, je ne suis pas un spécialiste des moteurs j'ai juste eu une formation dessus il y a ....... beaucoup d'années.

c'est du moteur pas à pas, avec donc un train d'engrenage, ce qui serait donc bon pour le couple de maintien, c'est ça?

Pas sûr : Suite toujours trouvé sur internet : http://www.anaheimautomation.com/manuals/forms/stepper-motor-guide.php

Disadvantages of a Stepper Motor

Low efficiency (Motor attracts a substantial amount of power regardless of the load) • Torque drops rapidly with speed (torque is inversely proportional of speed) • Prone to resonance* (Microstepping allows for smooth motion) • No feedback to indicate missed steps • Low torque-to-inertia ratio • Cannot accelerate loads very rapidly • Motor gets very hot in high performance configurations • Motor will not “pick up” after momentary overload • Motor is noisy at moderate to high speeds • Low output power for size and weight

J'insiste j'ai eu une formation pour comprendre les problèmes des moteurs mais pas pour les calculer donc j'ai du mal a conseiller un moteur particulier.

merci 68tjs des recherches que tu fais :blush:

ça confirme donc ce que tu disais jusqu'à présent

en faisant des recherches sur le pilotage de moteur essuie glace, je suis tombé plusieurs fois sur ce genre de chose : http://www.youtube.com/watch?v=x6yNfTb9LEo et ça m'intrigue, je ne comprend pas, ça te dit quelque chose?

Bonjour,

intéressant les intrigues :D, Si je peux "m'insérer" dans la conversation: :*

serait-ce un servo avec retour d'information?? http://www.lextronic.fr/produit.php?id=5083 "Vous pourrez également (lorsque le servomoteur ne reçoit pas sa valeur de consigne PWM) déplacer son palonier et mesurer ainsi la valeur angulaire de sa positon. Des lors, il est possible d'envisager des applications de recopies de mouvements avec auto-apprentissage."

Edit: facile à faire http://smartrobotics.wordpress.com/category/tutorial/transformer-un-servomoteur-en-capteur-de-position/ pour les bricoleurs

helios86: merci 68tjs des recherches que tu fais :blush:

ça confirme donc ce que tu disais jusqu'à présent

en faisant des recherches sur le pilotage de moteur essuie glace, je suis tombé plusieurs fois sur ce genre de chose : http://www.youtube.com/watch?v=x6yNfTb9LEo et ça m'intrigue, je ne comprend pas, ça te dit quelque chose?

c'est géré en puissance/controle par un circuit dedié http://www.cti-modellbau.de/CTI-Fahrregler/-107-108-160.html

pour revenir à ton projet et par curiosité j'ai voulu voir ce que donnait l'utilisation d'une perceuse/vicieuse cheap 12V le seul truc un peu solide et rigide que j'avais sous la main est un tube acier d'1m30 dia externe 26 mm couramment appelé "manche à balai" :grin: http://cjoint.com/13jn/CFusELSBA86_bal002.jpg 1er constat ~230g/1m30 2eme constat et malgré une solidarisation à la "hussarde" la perceuse tient bien la cadence avec une course angulaire pour 90° << à la seconde .

compte tenu de ça et sans préjuger du dimensionnement final , je commencerais déjà par rechercher le bon candidat à faire deplacer 2.50m, rigide, le plus leger possible, et une fois ça stabilisé la recherche du candidat à la motorisation sera surement plus simple

PS : j'étais en train de rédiger une réponse quand j'ai vu qu'Artouste avait répondu dans le méme sens.

donc j'envoie quand même disons que cela fera un complément.

Un servo-moteur c'est un moteur avec de l'intelligence : il est commandé en permanence par une électronique qui vérifie en permanence qu'il ne s'éloigne pas de sa valeur de consigne.

La video -> bof... tout ce que je sais c'est qu'un moteur d’essuie-glace "tourne". Le mouvement rotatif est transformé en mouvement oscillatoire par un jeu de levier et/ou de cames : je ne connais pas les termes exacts.

Mais la discutions avance, avance mais revenons aux bases de départ -> ta barre a faire osciller. [u]Je parle maintenant de "Mécanique Physique" si je dit des bêtises n'hésitez pas à rectifier[/u]

Le couple s'exprime en newton par mètre: Nm Le couple exercé par la barre sera égal à son poids concentré au centre de gravité multiplié par la distance du centre de gravité au moteur.

Petite parenthèse pour évacuer des erreurs dans le langage populaire. - Le kilogramme représente la masse c'est à dire la quantité de matière qui est immuable. - Le newton est une unité de force, le poids est une force, donc le poids s'exprime en newton. En fait dans le langage populaire quand on parle de kilo on sous entend "kilogramme force" qui était une unité en vigueur avant 1940 et qui vaut 1 N -> il y eu trop de confusion c'est pourquoi le nom de l'unité à changé. - Le poids est égal à la masse multiplié par la pesanteur -> P =mg . Avec g qui vaut 9,81 au niveau de la mer, un peu moins au sommet du Mont Blanc et quasiment plus rien dans la station spaciale internationale c'est pourquoi les astronautes volent alors qu'il ont toujours la même masse. Pour finir les balances affichent kilo_populaires mais elles mesurent des newtons

Pour revenir au sujet - il faut mesurer le poids de la barre entièrement équipée - déterminer le centre de gravité. Le plus simple est de placer la barre sur un cylindre et de chercher l'emplacement ou elle est en équilibre. Mesurer la distance entre le point d'équilibre et l'extrémité attachée au moteur.

Cela va te donner le couple minimum de l'ensemble moteur + réducteur. Si tu met un contre poids son couple viendra en diminution du couple de la barre.

Après il y a a régler les questions d'accélération et freinage -> les barrières de parking ont souvent des amortisseurs en caoutchouc et malgré tout, cela cogne souvent.

1 kilogramme force est sensiblement égal à 1 DaN (mon prof de mécanique prononçait décaneton :D).

1 kilogramme force est sensiblement égal à 1 DaN

Ben oui 9.81 est proche de 10 :grin:

Quant à la pronociation ton prof doit être de ma génération où la règle officielle était la suivante : - Les noms propres se prononcent comme dans leur pays d'origine. - Les nom des unités se prononcent à la française.

Donc en hommage à Mr Nioutone on a donné son nom à l'unité de force le neton La règle n'était pas plus idiote qu'une autre.

Une autre règle, toujours valable est que le nom des unités ne commencent pas par une majuscule même si leur symbole est une lettre majuscule. 5 V s'écrit 5 volts ; 1 N s'écrit 1 newton.

mes contraintes je les ai déjà posé :

Ce bras en aluminium mesurerait entre 1,5m et 2m, son poids est estimé entre 2 et 3kg, soit donc un couple estimé entre 30 et 60Nm. Sa course angulaire est de 90°.

vitesse mini 1'/90° vitesse maxi 1"/90° vitesse graduable, 2 sens de rotation,

j'ai déjà éssayé aussi de façon empirique avec une visseuse à 2 balles, et j'étais très loin du compte, j'ai mis cette solution de coté même si je souhaite dans un futur proche l'utiliser pour une autre appli du même type mais à la bonne échelle (le bruit est quand gênant)

nous en sommes donc arrivés au moteur CC, et par la au moteur d'éssuie glace qui d'après les infos trouvé pourrait développer 40Nm J'ai aussi trouvé un petit moteur CC en italie (compliqué à acheter, faut être en société, n°VAT) mais ça à l'air plutôt balaise (le LAT 2A 1/108) http://www.radiamotion.com/it/attuatori_lat.html peut être une mauvaise idée, ils sont super lent, donc surement méga démultiplié, et donc surement méga bruyant ...

sinon je vois un grand intéret dans le procédé exposé dans la vidéo précédente (enfin pour moi, qui suis assez nul en electronique) c'est de pouvoir profiter du système de position, et retour d'info angulaire du servo et

c'est géré en puissance/controle par un circuit dedié

ça semble assez simple à mettre en œuvre, et c'est dans la logique de tout ce que vous m'avez conseillé, non?

68tjs: En fait dans le langage populaire quand on parle de kilo on sous entend "kilogramme force" qui était une unité en vigueur avant 1940 et qui vaut 1 N

Je me suis permis de te reprendre, suite à cette phrase qui laisse penser que 1KF = 1N.

Quand à mon prof, il ne doit peut être plus se soucier ce que c'est qu'un décaneton, il doit avoir plus de 85 ans.

helios86: mes contraintes je les ai déjà posé :

Ce bras en aluminium mesurerait entre 1,5m et 2m, son poids est estimé entre 2 et 3kg, soit donc un couple estimé entre 30 et 60Nm. Sa course angulaire est de 90°.

ok Mais ce choix "impératif" d'un bras en Al massif t'es imposé pourquoi/par qui ?

-un sponsor fondeur métallurgique spécialisé dans l'Al ? 8) - autres ?

Il y a une autre contrainte qu'il ne faudrait pas négliger c'est la résistance mécanique de l'ensemble. Si les chocs sont importants (après tout tu as parlé de percussion) les contraintes qui vont s'appliquer sur les éléments risquent d'être importantes.