Réglage horloge 400 jours

Bonsoir,
Beaucoup d'entre vous connaissent ce type d'horloge mécanique censée fonctionner 400 jours (ou plus) sans remontage.

La régulation s'effectue à l'aide de masses (quatre petites boules généralement) qui sont plus ou moins éloignées de l'axe de pivotement et dont la position par rapport au centre est réglée par une molette située au dessus des boules. (suivant le sens de rotation, par 1/16 de tour, 30 secondes en plus ou en moins par jour)

Je souhaiterai faire un chronomètre très précis qui afficherait le temps de l'aller/retour du pendule afin de constater "rapidement" l'efficacité de son réglage.
L'aller/retour est lent; généralement, on compte huit aller/retour par minute...

Je ne veux faire aucun montage qui modifierait quoi que ce soit sur ce précieux objet de famille.
Il est donc nécessaire de récupérer "une information" à chaque battement afin de renseigner le compteur.

Quelle solution employer ? optique, piezo, etc.
Qu'en pensez-vous?

clairement il vous faut quelque chose qui ne touche pas les boules - l'optique semble le plus adapté: coupure d'un rayon laser bien placé ou barrière infrarouge mais plus difficile à caser sur l'horloge

J-M-L:
clairement il vous faut quelque chose qui ne touche pas les boules - l’optique semble le plus adapté: coupure d’un rayon laser bien placé ou barrière infrarouge mais plus difficile à caser sur l’horloge

bonsoir
+1 sur le laser
reflexion sur les spheres et photodiode à fente
apres il faut savoir ce que l’on veut vraiment “mesurer”

Bonsoir,
Déjà des idées ... :slight_smile:

La grandeur à mesurer est le temps que fait le pendule (tourne sur lui-même en "tordant" régulièrement dans chaque sens de rotation la lame au bout de laquelle il est pendu) pour faire son parcours d'environ 270° ou le temps que fait le pendule pour faire l'aller retour complet.
Je pense que la seconde solution serait plus simple.
Mais c'est surtout la différence obtenue entre deux mesures à la suite un réglage précis...

Utiliser les boules... pas facile, il faudrait en choisir une de référence ?

J'ai aussi pensé utiliser ces boules en collant dessous l'une d'elles un petit bout de papier qui passerait dans un capteur optique...

Chaque aller/retour se répercute aussi sur la première roue dentée commandée par l'ancre, roue dentée qui avance d'une dent à chaque aller, chaque retour... mais les dents sont de petites dimensions...
Je pensais mettre de l'opto électronique simple de ce côté là pour commander l'ARDUINO

myr415:
Bonsoir,
Déjà des idées ... :slight_smile:

La grandeur à mesurer est le temps que fait le pendule (tourne sur lui-même en "tordant" régulièrement dans chaque sens de rotation la lame au bout de laquelle il est pendu) pour faire son parcours d'environ 270° ou le temps que fait le pendule pour faire l'aller retour complet.
Je pense que la seconde solution serait plus simple.
Mais c'est surtout la différence obtenue entre deux mesures à la suite un réglage précis...

déjà vu ce genre de pendule , mais jamais vraiment bien regardé le fonctionnement
Je pense que la vitesse apparente des sphères n'est pas constante , mais passe par un min et max selon une fonction (pseudo)sinus .
De toutes façons compte tenu de la course (+/-) 270° , il est relativement simple de discriminer et d'acquerir le ΔT des passages d'une sphere "referente" sans avoir à la marquer "physiquement"
Vu d'un observateur fixe et sur un plan donné tu ne vois "que" 3 spheres en alternance.

si le rayon laser est bien placé, vous avez sans doute moyen de détecter le passage des boules et le passage des trous entre les boules et donc de détecter le temps total de torsion

J-M-L:
si le rayon laser est bien placé, vous avez sans doute moyen de détecter le passage des boules et le passage des trous entre les boules et donc de détecter le temps total de torsion

+1
c'est plus un probleme de positionnement d'optiques (source et détection)
Apres pour l'acquisition , si on veut de la "grande precision" , il faut aussi en reference de la BdT "un peu serieuse" :grin:

Artouste:
+1
c'est plus un probleme de positionnement d'optiques (source et détection) :grin:

C'est l'essentiel du problème !

vu que les boules brillent bien, un capteur de proximité infrarouge modulé du genre

ou un suiveur de ligne / détecteur d'obstacle TCRT5000 monté

il se placent vraiment très près du sujet (2,5mm) et ça devrait donner un signal analogique qui une fois un peu nettoyé vous montrera les boules qui passent devant. une fois bien calé vous faites un petit traitement mathématique qui calcul la période entre les pics. si vous en mettez 2 côte à côte vous pouvez même détecter le changement de sens de rotation des boules pour affiner les maths..

J-M-L:
vu que les boules brillent bien, un capteur de proximité infrarouge modulé du genre ...

perso , dans ma reflexion j'avais déjà assumé/ pris en compte une pendule enfermée/clochée sous verre , et donc une "captation absolument non intrusive"
Si ton capteur tiens la distance entre sphere(s) et extérieur cloche, ça met un bon candidat dans la course

Bonjour,

La pendule est sous globe mais j'avais envisagé la pose de détecteurs sur le mouvement, le bâti ou le socle, suivant le cas.
Il est facile de faire sortir quelques fils fins du globe sans pour autant en gêner la pose.

J'ai aussi pensé à utiliser en tant de déclencheur de chronomètre le fameux "tic/tac" assez audible, protégé des bruits extérieurs sous la cloche et récupéré par un micro FET...

Poser quelque chose sur le mouvement n'est pas jouable - ça change la masse et ajoute une friction (fils à déplacer)

L'idée du micro est tres bonne

Un marquage au feutre sur une boule représenterait un repère visible et de masse négligeable.

Cordialement.

Pierre

ChPr:
Un marquage au feutre sur une boule représenterait un repère visible et de masse négligeable.

Cordialement.

Pierre

mais ça serait moche :slight_smile:

1 Like

Bonjour,

+1 pour le micro, une carte son de PC avec un logiciel typa Audacity.
Après un éventuel traitement du signal par le logiciel (bruit ambiant).
La précision de la mesure pourras être d'un échantillon, soit 1/44100s ou 1/48000s selon le fréquence d'échantillonnage.

Pas besoin d'Arduino.

ChPr:
Un marquage au feutre sur une boule représenterait un repère visible et de masse négligeable. Cordialement. Pierre

J-M-L:
mais ça serait moche :slight_smile:

... hé bien, plutôt acceptable pendant la période de tests...

myr415:
... hé bien, plutôt acceptable pendant la période de tests...

bonsoir
J'ai regardé qq videos sur de la "pendule 400 jours"
tu evoque plus haut pour ton cas une amplitude du pendule tenu d' ~ 270°

sur video "on" trouve de tout ( rapide : entre 180° et x fois 380 ° )
tu peux faire une video de qq minutes (2/3) sur la tienne ?
reference de "ta" pendule ?

Bonjour,
Voici l'horloge en fonctionnement
Pendule 400 jours SCHATZ
accompagnée pour l'instant d'une pendule quartz de référence... de ma même époque !

Mais je ne pourrai pendant "un certain temps" continuer cette discussion ayant des problèmes familiaux à résoudre.... problèmes qui me mèneront bien loin de la pendule... et de ma boîte à outils ARDUINO !

Merci de vous intéresser à ma préoccupation
A plus tard !

bilbo83:
Bonjour, ... La précision de la mesure pourras être d'un échantillon, soit 1/44100s ou 1/48000s selon le fréquence d'échantillonnage. Pas besoin d'Arduino.

Bonjour,
Certes... mais ARDUINO ne monopolisera mon portable que le temps de la mise en œuvre de la configuration choisie...