Relier le GND à la terre ?

Bonjour

Pour un instrument de musique, j'utilise une carte Arduino Méga. J'utilise Firmata pour faire communiquer la carte avec un patch PureData qui réalise la synthèse sonore.

Donc la carte est constamment branchée en USB sur un ordinateur portable (qui n'est pas relié à la terre puisque alimenté par un transformateur n'ayant aucune mise à la terre.

Si je regarde les données qui arrivent des potentiomètres branchés sur la carte Arduino, les données ne sont pas stables. Elles varient de pas grand chose, mais elles varient quand même et ça m'embête un peu...

Je me demande d'où cela peut venir et je me demande si il ne faudrait pas relier la sortie "GND" à la terre du secteur...

Qu'en pensez-vous ? J'essayerais bien, mais il faut que je démonte mon instrument et j'ai un peu la flemme :p

Merci

Salut,

sans être un expert, essais des capas de découplage de 22pF sur ton bus de données, et sur les 2 alims de ton µC.( ou sans pour les données ). , Si tu veux relier ton montage à la terre, il peut-être nécessaire de faire un filtre.( enfin je pense ).

Donc la carte est constamment branchée en USB sur un ordinateur portable (qui n'est pas relié à la terre puisque alimenté par un transformateur n'ayant aucune mise à la terre.

Celà évite que le transfo de ton ordi rayonne, ce n' est pas plus mal pour la musique.

Si tu aliment uniquement par USB ton montage, il est peut-être utile de rajouter une alimentation supplémentaire...

Si ça peut t' aider...

Si je regarde les données qui arrivent des potentiomètres

Bonjour, quel type de données ?

Merci pour vos réponses.

Bonjour, quel type de données ?

Sur firmata ce sont les données numériques que me renvoient les potentiomètres. Elles vont de 0 à 1, certaines valeurs que je reçois varient de 0.01 à 0.03. Cela peut paraître négligeable mais pour certaines valeurs sur PureData je les multiplie par 100 voir 300, ça me crée des bugs.

Je ne sais pas si je m'explique correctement...

Attention aux définitions :

Préambule : La tension 0 V n'existe pas plus que la hauteur 0 m. Tout est une question de convention : si on avait fixé la référence de hauteur au sommet de l'Everest on serait à - 7 000m et si on avait choisi le niveau du plus profond gouffre sous marins on sera à +15 000 m. En conséquence on ne peut parler que des différences de hauteur ou de différence de tension. Le terme exact, mais non utilisé, est différence de potentiel électrique.

La masse : C'est une référence arbitraire pour les tensions. Pour les hauteurs on a choisi le niveau moyen de la mer ( Que fera-t-on si le niveau moyen des océans monte ?). Pour l'électronique on choisi un point de référence qui simplifie les raisonnements et les calculs. [u]Mais cela reste un point arbitraire.[/u]

La terre : C'est totalement différent : [u]c'est le potentiel du sol --> c'est le potentiel de nos pieds[/u]. C'est à prendre comme une sécurité des biens et des personnes : la carcasse métallique d'un lave linge est reliée à la terre.

En général il n'est pas obligatoire de relier la terre à la masse. Si la terre doit être reliée à la masse (galvaniquement ou par condensateur) on ne doit le faire qu'en un seul et unique point. Si on le fait en plusieurs points des courants parasites prendront naissance et perturberont le fonctionnement électronique. La terre ne doit pas être utilisée pour transmettre des signaux électriques.

1 Like

Bonjour, +1

68tjs: C'est totalement différent : [u]c'est le potentiel du sol --> c'est le potentiel de nos pieds[/u].

Attention à la tension de pas. :)

68tjs: La terre ne doit pas être utilisée pour transmettre des signaux électriques.

Alors je ne peux plus utiliser mes circuits fantômes. ;)

Alors je ne peux plus utiliser mes circuits fantômes. ;)

Tu n'as pas l'impression que là on change de cours de récréation :grin:

68tjs: Tu n'as pas l'impression que là on change de cours de récréation :grin:

:smiling_imp:

C'est totalement différent : c'est le potentiel du sol --> c'est le potentiel de nos pieds. C'est à prendre comme une sécurité des biens et des personnes : la carcasse métallique d'un lave linge est reliée à la terre.

Oui certes, c'est dû au régime de neutre du circuit EDF. En fait je me demandais si il ne fallait pas relier la borne "GND" de l'Arduino à la terre pour que d'éventuels courants résiduels soient "dissipés" par la terre.

Oui certes, c'est dû au régime de neutre du circuit EDF.

Cà c'est pour le triphasé en mode étoile, le principe est le même avec du triphasé en mode triangle sans neutre. Remarque : le neutre est mis à la terre en sortie du transfo général EDF qui est alimenté en mode triangle avec du 5000 V ou 10 000 V , la sortie du transfo étant 400 V triphasé distribué en mode étoile (400V entre phase et 230 V entre une phase et le neutre). Chez l'abonné le neutre est très souvent à une tension supérieure à 0V car dans un réseau il circule des dizaines ou des centaines d'ampères entre la phase et le neutre et les fils n'ont pas une résistance nulle.

La mise à la terre c'est simplement pour que les masses métaliques qui envelopent le produit soient au potentiel du sol afin qu'aucun courant ne puisse parcourir le corps humain.

En fait je me demandais si il ne fallait pas relier la borne "GND" de l'Arduino à la terre pour que d'éventuels courants résiduels soient "dissipés" par la terre.

Honnêtement je ne peux pas répondre. Il y a la théorie et la pratique. Le sujet est énormément plus complexe qu'il n'y parrait. J'ai vu des cas où cela améliorait et d'autres où l'effet était inverse sans vraiment pouvoir donner une vraie explication. Une chose est "presque" sûre : il vaut mieux éviter de relier la Terre et la masse en plus d'un point, sinon tu aura une perturbation par circulation de courant de masse. C'est un principe général : il faut fuir les boucles de masse.

Il y a une autre notion associée aux enveloppes métalliques reliées à la masse : c'est la notion de blindage qui bien que n'ayant rien à voir avec la Terre en tant qu'organe de sécurité est soumis au même principe : un seul point de liaison entre la masse et le blindage.

Cà c'est pour le triphasé en mode étoile, le principe est le même avec du triphasé en mode triangle sans neutre. Remarque : le neutre est mis à la terre en sortie du transfo général EDF qui est alimenté en mode triangle avec du 5000 V ou 10 000 V , la sortie du transfo étant 400 V triphasé distribué en mode étoile (400V entre phase et 230 V entre une phase et le neutre).

Oui mais ce que je veux dire, c'est que c'est ce qui régit également l'installation domestique. C'est ce qui permet de faire fonctionner un disjoncteur différentiel lors d'une fuite de courant sur la carcasse d'un matériel électrique relié à la terre.

Enfin je ne t'apprends rien je pense... c'est juste pour dire pourquoi je parlais de régime de neutre : ça concerne quasiment tout le monde.

Bon j'ai résolu mon soucis !

Les valeurs sont instables sur 1 à 3 millièmes. Dans mon patch PureData, je multiplie la valeur par 100, j'utilise l'ojet [int ] pour arrondir la valeur (et supprimer le chiffre qui joue au yoyo), puis je la divise par 100.

J'obtiens une valeur "stabilisée"

Quand je me suis mis à PureData, on m'a dit que c'était un truc pour les matheux... je comprends de plus en plus pourquoi on m'a dit ça :D