[Résolu] Arduino sur pile 9V - WTF ?

Bonjour tout le monde !

Ca y est j'ai reçu mon nouvel arduino Uno ! Mais c'est un tout autre problème qui m'ammène vers vous.

J'ai réalisé un petit circuit autonome avec un ATmega 328p, 8 LEDs et un photo transistor. (C'est un système d'affichage POV).

Je viens de faire mon montage sur un plaquette a pastilles.

L'ATmega est alimenté par une pile 9v qui passe à travers un 7805.

Je met mon montage sous tension avec une vieille pile qui traine, j'upload un "Blink" et tout marche nickel. Je test toutes mes LEDs, le phototransistor, etc, etc, le montage marche parfaitement.

Puis je décide de prendre une pile neuve. Et la, c'est le drame... Rien ne fonctionne avec la pile neuve ! Alors qu'avec la pile à moitié HS ça démarre sans soucis...

Comment ça se fait ?

Avec la pile HS je mesure 3.8V aux bornes de l'arduino. Avec la pile neuve je mesure 4.8V.

[SOLUTION] = Condensateurs de découplage ! :P

Quelle Arduino, quel circuit, quel code ....

Un 328p, 8 LEDs sur les pins 1 à 8 et le phototransistor sur la pin 9. Le code..? Faire marcher un simple Blink avec la pile neuve ce serait cool déjà.

Aucune résistance, aucun quartz, aucun condensateur ?

Quartz 16Mhz avec 2 condo 22pF.

Heu... y'a aussi des résistances entre les LED et les sorties de l'atmel et une résistance de pull-up sur le phototransistor...

Tu as 5V en sortie du 7805 ?

Avec la pile HS je mesure 3.8V aux bornes de l'arduino. Avec la pile neuve je mesure 4.8V.

T'as mis une résistance de pull up sur le pin RST ?

Jje viens de le faire et ça ne résoud pas mon problème. :~

Et aucun condensateur ?

Non y'a pas de condensateurs particuliers...

Okay problème résolu !

Comme quoi les condensateurs de découplage... :roll_eyes:

Indispensable sur Atmega, ils sont très sensibles à la qualité des alims, et c'est peut-être même le régulateur qui en avait le plus besoin ...

Que conseil tu comme valeur ? Y a t-il un moyen de la calculer ?

J'ai mis 100uF entre entrée et 10uF en sortie (valeurs trouvées sur le net).

OBLIGATION D'AVOIR DES CONDENSATEURS DE DECOUPLAGE.

La circulation des courants des électrons est simple en ce qui concerne le continu : l'alimentation les force à tourner du plus vers le moins (si on choisi le sens dit "conventionnel").

Pour ce qui est des signaux "qui bougent" c'est à dire un signal analogique ou numérique (eh ! oui pendant la montée ou la descente un signal numérique bouge) il faut que l'alimentation soit équivalente à un court-circuit, et quoi de mieux qu'un condensateur pour faire un court-circuit avec des signaux variables.

Sur les alim ils ont un deuxième rôle qui est de filtrer l'excès de bruit : si une pointe de bruit augmente momentanément la tension à l'entrée du régul le régul va l'écréter mais si c'est dans l'autre sens, si la tension à l'entrée du régul tombe en dessous de sa tension de régulation il ne pourra rien faire. Le condensateur est là pour lisser et raboter dans les deux sens positif et négatif, c'est pourquoi on met une plus forte valeur à l'entrée d'un régulaateur qu'à la sortie, de plus en sortie on ajoute un condensateur de 100nF en technologie céramique pour filtrer les résidus hautes fréquences.