[Résolu] recherche relais 2rt 220v pilotable en 5v

Bonjour tout le monde,

Je suis à la recherche d'un relais inverseur avec 2 sorties pour pouvoir piloter le sens d'un moteur AC.

Actuellement je peux changer le sens de mon moteur avec une sorte interrupteur qui intervertit le câblage du du moteur mais cela reste manuel et je voudrais l'automatiser avec un relais inverseur piloté par un arduino.

Mon probléme est que mon moteur est en 220v AC mais je voudrais pouvoir piloter ce relais via le 5v DC de l'arduino.

J'ai trouvé le relais Finder 55.32.8.024.0040 (doc ICI) mais je ne sais pas si , si je lui envois 5v est ce qu'il va commuter ?

En fait je ne sais pas exactement quelle ligne il faut regarder dans la doc technique.

Moi je me suis tourné vers un relais 220v dans mes recherches mais ça se trouve il faut plutôt que je cherche des relais 5v...

Merci par avance pour votre aide :slight_smile:

Page 5 :
Sans titre.png

55.32.8.024.0040 : je dirais que c'est un relais à bobine AC 24V, DPDT.

Sans titre.png

Tu cherches un relais avec bobine 5V continus, capable de commuter 230V.
Et la capacité en courant des contacts, on en tient compte ou non ?
En clair est-ce un moteur de 3 W ou un moteur de 3KW ?

D'autre part le relais sera monté de quelle façon ?
Sur support ? Sur PCB ?
Avec des cosses, soudables, à visser ?

hbachetti:
Tu cherches un relais avec bobine 5V continus, capable de commuter 230V.
Et la capacité en courant des contacts, on en tient compte ou non ?
En clair est-ce un moteur de 3 W ou un moteur de 3KW ?

salut, oui c'est exactement ça que je cherche mais je veux un relais inverseur, pas un relais standard (un 2RT quoi ^^)

Concernant mon moteur, il fait 0.4kw mais bon si on peut prendre un peu plus histoire d'avoir une marge de sécurité ça serait super.

Ce que je ne comprends pas bien c'est quand on parle de relais 220v par exemple, le 220v correspond à la tension de commutation de la bobine ou à la tension max que le relais peut commuter ?

Edit : idéalement avec un système à cosse enfichable comme le modèle que j'avais spécifié mais si ce sont des cosses vis sables où on y insert les fils ça me va très bien, tant que c'est pas pour PCB.

Edit : idéalement avec un système à cosse enfichable comme le modèle que j'avais spécifié mais si ce sont des cosses vis sables où on y insert les fils ça me va très bien, tant que c'est pas pour PCB.

55.32.8.024.0040 est un relais industriel. On ne trouve pas de relais industriel 5V, mais 6V 12V 24V.

Ensuite on peut parfaitement commander un relais 6V, 12V ou 24V avec un ARDUINO, à condition de l'alimenter avec la bonne tension :

Un peu de lecture : alimenter-un-relais-transistor.html
Voir 3.1 Piloter un relais 12V ou plus

hbachetti:
55.32.8.024.0040 est un relais industriel. On ne trouve pas de relais industriel 5V, mais 6V 12V 24V.

Ensuite on peut parfaitement commander un relais 6V, 12V ou 24V avec un ARDUINO, à condition de l'alimenter avec la bonne tension :

Un peu de lecture : alimenter-un-relais-transistor.html
Voir 3.1 Piloter un relais 12V ou plus

Merci pour ta réponse mais avec la solution que tu me propose cela implique d'avoir une alimentation supplémentaire donc un transfo, de la complexité et de la conso en plus. Tout ca pour juste changer le sens de rotation du moteur.

Sinon j'ai trouvé après quelques recherches le modèle 46.52.9.024.0040 doc ICI qui a une bobine qui fonctionne en 12v et supporte bien le 220v même si la puissance est limite (0.37kw soit la puissance max de mon moteur).
Mais est ce que si je lui envoi 5v il va commuter ? car c'est un relais 12v et non 5v.

Concernant mon moteur, il fait 0.4kw mais bon si on peut prendre un peu plus histoire d'avoir une marge de sécurité ça serait super.

Pour 400W 2A suffiraient mais vu qu'il s'agit d'un moteur je pense que 8A ou 10A sont préférables.

Je ne trouve pas de relais 5V enfichable, ou alors en montage DIN.

Voici ce que j'ai trouvé de plus approchant : 60.12.9.012.0040 FINDER

Bobine 12V DC, contacts 230V 10A

46.52.9.024.0040 : 24V DC

Mais est ce que si je lui envoi 5v il va commuter ? car c'est un relais 12v et non 5v.

Certainement pas.

Pour du 12V : plutôt 46.52.9.012.0040

Merci pour ta réponse mais avec la solution que tu me propose cela implique d'avoir une alimentation supplémentaire donc un transfo, de la complexité et de la conso en plus. Tout ca pour juste changer le sens de rotation du moteur.

Comment sera alimenté l'ARDUINO ?
Pas en USB quand même ?

hbachetti:
Comment sera alimenté l'ARDUINO ?
Pas en USB quand même ?

Ah oui je vois où tu veux en venir ^^en effet je vais alimenter mon arduino avec un transfo 220v->12v donc en effet la j'aurai bien du 12v qui pourront me servir à piloter mon relais au travers d'un transistor !

Super merci beaucoup pour ton aide mais du coup une autre question se pose car je ne m'y connais pas vraiment en transistor, aurais tu un ref à me donner pour qu'il puisse supporter les 12v et pilotable en 5v ?

2N2222 ou PN2222 suffira amplement.

ATTENTION : Pour du 12V : plutôt 46.52.9.012.0040, pas 46.52.9.024.0040.

N'oublie pas la diode.

Mais est ce que si je lui envoi 5v il va commuter ? car c’est un relais 12v et non 5v.

Même un relais 6V comme le MY2 6VDC OMRON a besoin d’au moins 4.8V pour commuter.
C’est trop limite.

super merci beaucoup pour ton aide, je voulais faire un truc le plus simple mais bon il n’y a que quelques composants en plus . :slight_smile:

hbachetti:
Même un relais 6V comme le MY2 6VDC OMRON a besoin d’au moins 4.8V pour commuter.
C’est trop limite.

super merci beaucoup pour ton aide, je voulais faire un truc le plus simple mais bon il n’y a que quelques composants en plus . :slight_smile:

Bonjour a tous,

N’oublies pas que 2 relais 1RT egalent 1 relais 2RT. Pour resoudre ton probleme, un simple module avec 2 relais que tu commanderais en meme temps et c’est tout. Sans parler des economies !

Bonne journee

Jacques

N'oublies pas que 2 relais 1RT egalent 1 relais 2RT

Sur le principe oui mais attention aux temps de réponse différents.
Un relai c'est de la mécanique et en mécanique les frottements augmentent avec l'usure et chaque individu s'use différemment.

Dans la mesure du possible je choisirai un véritable relai inverseur : au moins un seul état pourra être sélectionné à la fois.
Avec 2 RT il faudra bien soigner les conditions initiales et ne pas faire de bourdes dans la programmation.

Le problème est aussi la fiabilité.
Je préfère de loin un FINDER à un relais chinois, surtout lorsqu'il s'agit d'un moteur.

Quand on parle d’un relais pour selectionner le sens de rotation d’un moteur, le temps de reaction n’a pas beaucoup d’importance.

De meme on va positionner le (les) relais avant de les charger. On parle d’un courant de 2 A et le relais (chinois) a un pouvoir de COUPURE de 10A. J’estime que on est a l’aise. Mais ce n’est que mon avis.

Je serais moins confiant avec une charge hautement inductive.
Les arcs électriques à l'ouverture sont plus importants et dégradent les contacts plus vite.

JMe87:
Quand on parle d’un relais pour selectionner le sens de rotation d’un moteur, le temps de réaction n’a pas beaucoup d’importance.

Je parle de ce que tu a proposé : deux relais 1 RT pour faire un inverseur.
Ma question est : Que peut-il se passer si les deux relais sont commandés immédiatement l'un après l'autre et que les deux restent fermés ou que les deux restent ouvert pendant un temps indéterminé.

Ce sont des situations a prendre en compte parce que ce qui ne doit jamais se passer fini toujours par se passer.
Il faut prévoir et apporter des solutions.

D'où ce que je dis : un bricolage à 2 relais 1 RT n'est pas sécurisant. Il faut un vrai relai inverseur qui ne peut avoir que deux positions ou du moins UN SEUL relai à 2RT pour avoir les 2 contacts pilotés par le même équipage mécanique.

Ça c'est pour le principe. Ensuite comme le dit Henri il y a la qualité des contacts pour l'application moteur.
Quand on voit la différence de prix entre un relai chinois et un relai de qualité professionnel on peut se dire que la qualité du revêtement des contacts n'est pas la même et surtout que le dispositif de souflage d'arc (c'est l'arc qui détruit les contacts) n'est pas le même.

Après si la manipulation des relais se fait toujours moteur non alimenté les conditions de fonctionnement seront moins dures.

JMe87:
De meme on va positionner le (les) relais avant de les charger. On parle d’un courant de 2 A et le relais (chinois) a un pouvoir de COUPURE de 10A. J’estime que on est a l’aise. Mais ce n’est que mon avis.

Les constructeurs ne mentionnent que le courant nominal à vide moteur tournant.
Le courant moteur chargé est plus important et le courant de démarrage est bien plus élevé. Il ne faut jamais hésiter à prendre de la marge.
L'arc électrique fragilise la surface du contact qui en se dégradant voit la résistance de contact augmenter petit à petit. Avec le courant qui passe il se produit une puissance dégagée proportionnelle au carré de l'intensité et la dégradation des contacts peut s'emballer sous l'effet conjoint des arcs électriques et de la chaleur.