Servomoteur silencieux?

Bonjour à tous,

Dans le cadre d'un projet de simulateur automobile, pour representer les aiguilles du compteur, je cherche un servomoteur 360° le plus silencieux possible (et facilement compatible avec un arduino/librairies fournies).
Comme il n'a besoin que de porter une aiguille, il n'y a vraiment pas besoin qu'il développe un grand couple (du tout).

J'ai déjà hésité par rapport à l'utilisation d'un petit moteur pas à pas. C'est juste que la mise en place d'un pas à pas est un peu plus compliquée (détecteur de fin/début de course + driver).

Merci d'avance pour vos suggestions et bien le bonjour aux "anciens" (ca fait un petit moment que je n'étais pas passé par ici).

Sauf mouton à 5 pattes, les yeux bleu et les dents en or tu ne trouveras pas de vrai servomoteur 360 °.
Ce qui est dénommé "servo360" est un simple moteur à collecteur et balais, dont le seul asservissement est la vitesse, mais absolument pas la position. La commande de la vitesse reprend les codes des servomoteurs, c'est le seul point commun et l'origine d'un horrible mélange.

En cherchant bien il existe des servomoteurs 270 °. Ça tombe bien c'est souvent le cas des compteurs automobile. Pb ils ne sont pas courant donc pas au même prix que les 180°.

L'obstacle principal pour faire un servo de plus de 270 ° est la mécanique du potentiomètre de retour de position : il suffit de regarder un potentiomètre mono-tour : la course fait 270 ° ce qui veut dire que pour faire un servo 270° il faut trouver un potentiomètre dont la course fait 300 ° --> les compteurs automobiles se heurtent au même problème : la mécanique est implacable et refuse de coopérer.

1 Like

Sinon On trouve des Tachymètres à aiguille "tout faits" à la vente pour quelques dizaine d'euros.

Il doit falloir les interfacer avec un DAC, la PWM c'est lourdingue pour cette application.

les actuateurs reels sont souvent des paps dont la course est limitée (~ 600 pas 315° )
on trouve les moteur pour qq € exemple

1 Like

Hello !
Merci pour vos retours... il semblerait que le passage par le moteur pas à pas soit finalement obligatoire...

Enfin, sauf si je prends un 180° et que je fais une petite "augmentation" (par opposition à réduction) afin de faire tourner une aiguille, comme c'est léger, ca devrait le faire sans trop de problèmes. Resterait à voir les questions de précisions (tremblements). Ce ne sera peut-être pas top, mais ca vaut le coup de tester...

Alors je repose ma question en supprimant un critère : vous connaissez un servo qui soit très silencieux ?

ou prendre un système complet d'affichage d'occasion ou en décharge, certains sont pilotables en CANBUS je crois

Il me semble qu'il y a déjà eu un sujet similaire sur le forum.
Une personne qui voulait faire un simulateur de tableau de bord de camion.

Edit : plus très sur que ce soit un simulateur pour camion. Mais je suis certain que l'on a déjà eu ça.

alors pour reprendre un TDB "au hasard" en CANBUS ca ne va pas le faire, je suis en train de tenter de faire un simulateur dans une voiture réelle, je reprends donc le TDB d'origine (analogique/mécanique).
Par contre je serais intéressé par ce sujet de simulateur de camion, ca pourrait en effet m'être utile...

Bonsoir fdufnews
Camion , cela ne me dit rien , cabine de train ?

après on s'en fiche que ce soit un camion ou un train ou même un avion, tant qu'il y a des jauges "à aiguille"...

A lire

Pour un petit moteur pas à pas sous alimenté si on n'a pas besoin de couple, on peut se passer d'un détecter de début de course en envoyant un tour complet en arrière en ayant placé une butée. Pour le fonctionnement normal, si on ne veut pas de bruit, il faut passer en mode 16 ou 32 pas.

1 Like

Merci, je n'avais pas pensé au retour avec butée, ca simplifie pas mal en effet !
je ne risque pas de cramer le monteur si je le bloque (butée) pendant tout un tour ?

AMHA non.
Un moteur classique oui cela craint de le bloquer parce que bloqué le courant augmente énormément du fait de la disparition de la force contre électromotrice moteur arrêté.

"A ce que j'ai compris" dans un pas à pas il existe aussi une force contre-électromotrice (c'est à rapprocher de la loi de Lentz et de la diode de roue libre, donc c'est inévitable) mais son importance est plus faible et donc le courant bloqué ou tournant ne devrait pas être trop différent.

Par contre, la mécanique sur laquelle le moteur va buter a intérêt à être solide.

ok, sinon un mini-système à cliquet si j'arrive à m'en imprimer un ca pourrait éventuellement permettre de butter sans bloquer...

En noir ce qui est important

[quote="68tjs, post:15, topic:927831"]
"A ce que j'ai compris" dans un pas à pas il existe aussi une force contre-électromotrice (c'est à rapprocher de la loi de Lentz et de la diode de roue libre, donc c'est inévitable)
[/quote]
La force contre-électromotrice est nulle si le moteur est arrêté, tout comme dans un moteur à CC.
En rotation, la fcem est quasiment sinusoîdale (comme pour un alternateur) et les diodes de roues libres sont présentes à cause des inductances.

Il faudra que je fasse des essais pour voir si en bloquant le moteur le courant augmente ou diminue. Je pense même qu'il pourrait diminuer.

On a intérêt à alimenter le moteur le moins possible tout en ayant assez de couple. Si il s'agit de faire tourner une aiguille, le moteur ne devra pas être alimenté pour un couple beaucoup plus grand. Et quand il sera en butée, le couple étant faible, la buté ne sera pas soumise à plus d'effort.

On peut difficilement faire parallèle avec un moteur CC. Un pas à pas dont on ne commute pas les phases (on lui demande de pas bouger), consommera toujours exactement le même courant qu'il ne délivre aucun couple (les pôles s'alignent) ou qu'il fournisse un couple de maintien élevé (les pôles se décalent), car dans ces cas, les courants sont continus (pas de commutations, donc pas d'effets des inductances, pas de fcem) et n'intervient que la résistance des enroulements et l'alim (tension fixe ou courant fixe)

Pour un pas à pas alimenté à vitesse constante en tension fixe (par exemple un unipolaire), je n'ai pas noté de variation de courant que le moteur soit à vide ou en charge.

Il ne s'agit pas de le bloquer (empêcher de tourner dans les deux sens), mais de le mettre en butée. Le moteur va rater alors des pas, cela fait pas mal de bruit. Si tu est en mode pas, et qu'il est en butée, ne pouvant reculer de 1 pas, il va avancer de 3 pas d'un coup (les positions stables sont tous les 4 pas), puis il va reculer 3 fois d'un pas les fois suivantes, puis avancer en une fois de 3 pas, puis reculer 3 fois.... Si tu est en micros-pas il y en a un qui fera 4 pas en avant, ne pouvant faire un micro-pas en arrière, puis N micros-pas en arrière...

La solution que l'on prend souvent est de mettre un capteur de position, surtout pour un moteur qui est à pleine puissance.

  1. Un bobinage de moteur est une inductance.
  2. La fcem prend son origine dans la loi de Lentz qui est générale : toute modification du flux magnétique tend à s'opposer à la cause qui le produit.

A cause de la loi de Lentz, le courant dans un bobinage/inductance ne peut pas se couper en tout ou rien. La brusque diminution du flux magnétique va générer l'apparition d'une tension, dite de Lentz, de valeur E = - delta_I/delta_t qui va tenter de maintenir le courant que l'on a coupé brutalement.
Le signe négatif dans la formule tient au fait que le bobinage passe de l'état de charge à l'état de générateur.
Dans une charge la tension et le courant sont de signe opposé.
Dans un générateur le courant et la sens ont le même sens.

La diode de roue libre c'était juste pour imager que ce phénomène est général avec tout type de bobinage.

C'est vrai, tu as raison, il y a aussi une fcem dûe aux inductances. Mais quand on parle de fcem d'un moteur pas à pas, c'est la tension qui est générée par l'aimant du rotor qui passe devant les bobinages statorique. certains utilisent la mesure de la fcem qui est maximale lorsqu'il n'y a pas de courant dans les enroulements. Cela permet de savoir si le moteur est bloqué ou pas. Ce qui me fait penser que si on utilise cette méthode, c'est que le courant moteur bloqué ou pas n'est pas significatif.

Hello,
Je vous avoue que là ca dépasse un peu (beaucoup ! :sweat_smile:) mes compétences... Au final : butée bloquante ou avec cliquet sur l'axe ?