Signal analogique du capteur Oxygène perturbé par le capteur Helium

Bonjour à tous,

Mes connaissance en électronique ne me permettent pas de résoudre le petit souci que j’ai:

Je fais un analyseur de gaz Oxygène et Helium avec un Arduino Uno. Les mesures se passent bien sauf quand le capteur Helium capte son gaz: il perturbe le signal analogique de l’oxygène (monté sur un OP ADS 115 d’Adafruit) et fait varier le % d’O2.

Voici mes questions:

  • comment puis-je stabiliser le capteur d’O2 ?
  • apparemment je devrais utiliser des condos de découplage, mais je ne sais pas où les mettre ni de quelles valeurs.
  • j’ai acheté des régulateurs de tensions précis, dois-je les utiliser ?
  • ma masse est-elle bien connectée en étoile ?

Bref, je sui un peu perdu. D’autant plus que si je rajoute au circuit un capteur numérique DHT22, j’ai d’autres perturbations…

Pourriez-vous m’aider et/ou me conseiller ?

bonjour,
un code? entre balise code </>

Salut,

Qu'utilise tu comme alimentation pour ton montage? J'ai un peu bricolé avec des capteurs de ce genre et ils consomment pas mal. Il te faut absolument une alimentation extérieure, un capteur ça passe tout juste, trois bonjour les dégâts :)

Tu peux déjà utiliser une alimentation externe type chargeur ( à condition de respecter les voltages bien sûr) et mettre un electro-chimique dessus pour filtrer les éventuels parasites.

En plus de la remarque précedente j’ajoute que si ces capteurs consomment beaucoup je vois poindre le problème généralement rencontré avec un LM35 et un relais :
Quand la bobine de mon relais n’est pas alimentée j’ai 20 °C mais quand elle est alimentée j’ai 10 °C de plus.
Pourquoi ? Qu’ai je fais de mal ?

Pour faire des mesures analogiques correctes il faut :

  • utiliser des fils de “bon” diamètre. Surtout pas les petits fils vendus sur Ebay pour les plaques de cablage rapide.
    Ils sont trop fins donc trop résistifs.

  • Admettre que la masse en analogique est " une vue de l’esprit ". Un potentiel uniforme cela n’existe pas.
    Vous ne vous en rendez pas compte quand vous transportez des signaux numériques de 5 V d’amplitude avec un récepteur qui dit que tout ce qui est inférieur à 2V c’est un “0” et tout ce qui est supérieur à 3V c’est un “1”.
    En analogique un mV c’est un mV, point barre. En analogique on reste humble et on la joue souvent “ceinture + bretelles”…

Donc il n’y a pas d’autre solution que " de faire avec " et " de faire au mieux avec les défauts existants ". Tout l’art consiste même, quand on le peut, à utiliser les défauts en les intégrant dans le schéma.

Dans ton cas faire " au mieux " va consister a utiliser des fils plus gros (tout en restant raisonnable) et surtout de ne pas cabler en relais les fils d’alim et de masse de tes deux capteurs.
A partir de la carte Arduino il faut tirer une ligne d’alim et une ligne de masse par capteur.
Le seul point commun des différents fils ne peut être que la carte arduino (ou l’alim extérieure si il y en a une).
C’est ce que l’on nomme le cablage des masses (ou des alim) en étoile.

Si tu utilises une alim extérieure il ne passera plus de courant dans les fils de masses et de mesures qui seront reliés à l’entrée analogique, dans ce cas tu pourra de nouveau utiliser des petits fils. Par contre pour ce qui est du fil reliant la masse de l’alim extérieure à la masse de l’arduino je pencherais pour un bon fil.
En analogique rien ne remplace l’expérimentation et les différents essais car le nombre de variables a prendre en compte dépend de comment est réalisé le montage, la recette de cuisine n’existe pas : tu as juste des conseils généraux c’est à toi de doser les ingrédients.

Un grand merci à tous pour votre aide et vos réponses.

J’ai modifié mon montage comme suit (cf image jointe):

  • j’alimente le circuit avec une alimentation de labo en 5v directement. Le circuit actuel consomme entre 50 et 60 mA

  • j’ai rajouté un condo chimique de 220uF/16 V; est-ce la bonne capacité ?

  • j’ai rajouté 2 condos céramique de 100nF (104):

  • un à l’entrée du capetur Helium qui a besoin de 5v pour fonctionner

  • un à l’entrée du OP ADS115

Maintenant le signal est moins perturbé. ;D Mais je ne suis pas sûr des Condos et de leurs mises en place. Pourriez-vous me dire ce que vous en pensez ?

68tjs: que veux-tu dire par:

…surtout de ne pas cabler en relais les fils d’alim et de masse de tes deux capteurs.

Salut, Je comprends par trop non plus le message de 68tjs, je pense qu'il dit qu'il faudrait tirer un fil de masse et 5V spécifique par capteur depuis l'alim., mais avec une breadboard je pense pas que l'on peux faire beaucoup mieux.

Je ne sais pas si ton montage est strictement identique à l'image. Mais un truc que je changerais c'est la position du capteur O2 pour le mettre à droite de l'ADC et raccourcir le grand fil jaune. Ensuite ramener l'alim au plus près des composants plus les fils sont courts mieux c'est. Tu peux laisser le BP à droite et les valeurs des condos semblent correctes.

Voilà que je cause la france maintenant ! Un relais ce n'est pas seulement quelque chose qui fait clic/clac C'est au choix : - un relais de poste - un point relais - passer le relais - prendre le relais - une antenne relais etc

Ce que j'ai voulu dire c'est qu'il ne fallait pas tirer une masse de la carte arduino vers le premier capteur et repartir de ce premier capteur pour connecter le deuxième capteur.

C'est à dire ne pas se servir du premier capteur comme d'un "point de relais mécanique de câblage". Car dans ce cas les variations de courant provoquées par le second capteur perturberont le premier capteur à cause de l'inévitable chute de tension provoquée par le passage du courant dans les fils. La solution que j'ai donnée c'est cablage en étoile . Avec 2 capteurs il doit arriver 2 fils de masse sur la carte arduino.

mais avec une breadboard je pense pas que l'on peux faire beaucoup mieux.

La question n'est pas si on peut ou pas faire mieux avec une breadboard !

La question est : est-ce que la breadboard est adaptée à ce que je veux faire OUI ou NON.

Si c'est NON la breadboard elle file dans le tiroir. Et c'est le fer à souder et la carte pastillée qui sortent du tiroir.

Quand on veux faire quelque chose de propre il faut s'en donner les moyens ................. ou on se contente de peu.

Voudiou, on l'a énervé ! Merci pour la précision de ta plume 68tjs !!! Je m'éxécute. J'ai bien tiré en étoile la masse te j'ai rajouté des condos de découplage. Je vais les améliorer et je reposterai un schéma. Je fais un proto sur breadboard et après je passe sur Eagle pour tout remettre au propre et générer une carte... Je vous tiens au courant. Merci à tous pour votre soutient.

Pas du tout, j'étais super calme sur ce coup. Par contre pour la mode actuelle du "politiquement corect" que j'appelle "du faux cul" je ne suis définitivement pas doué.

héhéhé 68tjs a raison sur ce coup et j'en ai déjà fait les frais sur certains montage. maintenant, un gnd pour chaque connexion

Salut les gars,

J’ai suivi scrupuleusement vos conseils et cela marche très bien sur le proto ! Je suis passé à la réalisation de la première carte. Vous verrez en pièce jointe le routage de la carte effectué sur Eagle ! C’est génial à faire en respectant les contraintes: routage en étoile, routes les plus courtes possibles, le moins de vias possibles, etc.
Je vous joins une image exportée d’Eagle.
Dites-moi ce que vous en pensez.

Merci encore de vos précieux conseils.