Sonde de poids et HX711, quelques interrogations

Bonjour,

Mon projet de surveillance de ruches a bien progressé depuis ma 1ère apparition ici. Toutes les sondes ont été raccordées et le sketch semble être stable. Il manque le plus délicat, les sondes de poids. Les premières mesures de test sont visibles ici sur mon site de test.

J'ai ENFIN reçu les platines à base de HX711 ( le 1er envoi n'est jamais reparti de Roissy) et je vais commencer à travailler sur la partie mesure de poids.

Il s'agit donc de mesurer en permanence une ruche dont le poids pourra varier de 30 à 150 kg (ce serait mon bonheur d'avoir 30 kg de miel !)

A la lecture des spécifications de la sonde ZEMIC L6E et du HX711, je constate que les niveaux de tension à mesurer sont faibles et que donc, pas mal de précautions sont à prévoir.

1ère interrogation (il y en aura certainement d'autres) :La tension d'excitation de la sonde (pont Wheatstone).

La tension nominale pour la sonde est de 10V et la variation donnée est de 2 mV/V, ce qui nous donnerait 20 mV à pleine charge. Ai-je bien compris ?

Le HX711 possède un régulateur intégré qui ne peut délivrer qu'une tension maximale de 5 V - 0.1V ( différence minimale Vin-Vout d'après doc) . Ce qui diminue d'autant la plage de mesure.. Ma platine délivre 4V avec les valeurs de résistances installées. Ce qui donnerait 4 x 2 mV = 8 mV max.

Apparemment, les masses analogiques et digitales sont séparées, je pense que je peux donc exciter ma sonde en 10 V et le HX711 en 5V ? Je perdrais l'avantage de la régulation intégrée et la mise en veille de cette tension...

2ème interrogation , la précision attendue

Le HX711 est donné pour être un DAC 24 bits. Aucune donnée de bruit n'est donnée pour le HX711, mais il DOIT y avoir du bruit qui réduira d'autant la précision.

Quelle précision puis-je espérer compte-tenu des niveaux de bruit généralement observés ?

Le chinois qui a dessiné la platine semble n'avoir aucune notion de boucle de masse et d'implantation optimum des découplages... Les capas sont à l'autre bout du circuit imprimé, il n'y a aucun plan de masse, etc... Je crois que je suis bon pour dessiner un nouveau c.i .. Que puis-je utiliser comme régulateur 10V, en partant d'une batterie plomb 12V afin d'avoir une tension la + stable et propre possible ?

Merci de m'avoir lu... (désolé pour la longueur, mais il me fallait bien planter le décor) Cordialement,

tk5ep: A la lecture des spécifications de la sonde ZEMIC L6E et du HX711, je constate que les niveaux de tension à mesurer sont faibles et que donc, pas mal de précautions sont à prévoir.

1ère interrogation (il y en aura certainement d'autres) :La tension d'excitation de la sonde (pont Wheatstone).

La tension nominale pour la sonde est de 10V et la variation donnée est de 2 mV/V, ce qui nous donnerait 20 mV à pleine charge. Ai-je bien compris ?

Le HX711 possède un régulateur intégré qui ne peut délivrer qu'une tension maximale de 5 V - 0.1V ( différence minimale Vin-Vout d'après doc) . Ce qui diminue d'autant la plage de mesure..

Bonjour Ce que l'on cherche là c'est à amplifier du différentiel provenant du pont de wheastone ton module amplifie par 64 ou 128 cette difference , et c'est ce resultat numerique qui est mis à disposition sous forme d'une trame d'un nombre complementé à 2.

Je ne connais pas , mais il semble y avoir une lib arduino (calibration/exploitation) ici De toutes façons comme avec toutes le jauges de contraintes , il faut au moins une fois faire un relevé de valeurs sur (au moins) 2 points (0 et max)

Bonsoir et merci Artouste,

Certes, mais plus la tension d'excitation du pont est importante, plus la sortie en différentiel le sera également, non ?

Pour la librairie, j'ai trouvé mon bonheur. Il y a d'ailleurs très peu (2 à ma connaissance) de librairies. Il n'y en a pas sur ton lien que je connaissais.

Merci quand même,

Ce sujet ne semble pas inspirer grand monde... :confused:

tk5ep: Ce sujet ne semble pas inspirer grand monde... :confused:

bonjour c'est surtout du au fait que : - pas mal de personnes sont en congés - et qu'en plus c'est "fetnat" :grin:

ceci etant tu a fait des tests sur "paillasse" de ton capteur et module ampli ?

tk5ep: Certes, mais plus la tension d'excitation du pont est importante, plus la sortie en différentiel le sera également, non ?

Oui la différence de potentiel en sortie du pont est proportionnelle à la tension d'excitation. On choisira cette dernière élevée, pour avoir de la sensibilité, et la plus stable possible pour limiter le bruit.

Christian_R: Oui la différence de potentiel en sortie du pont est proportionnelle à la tension d'excitation. On choisira cette dernière élevée, pour avoir de la sensibilité, et la plus stable possible pour limiter le bruit.

bonjour perso dans ce genre d'appli , j'utilise du INA125 il a l'avantage de fournir du gain entre 4 et 10.000 et de generer de l'excitation à 1.24 , 2.5 , 5 ou 10 V

Bonjour à tous les deux,

Merci d'avoir pris le temps de répondre.

Pour Artouste, l'INA 125 ne comporte pas de DAC. Il faudrait soit utiliser celui de l'Arduino qui est fortement limité avec ses 10 bits ou en rajouter un...

Après avoir relu la datasheet du HX711, je constate que la pin AVDD a un maximum de 5.5V. Maintenant, je ne sais pas si cette AVDD est une sortie ou une entrée et si elle doit être reliée à la tension d'excitation de la sonde ? A regarder le synoptique interne, il semblerait que ce soit indépendant de l'entrée du MUX...

Autre interrogation, la valeur "common mode input" pour la pin AVDD qui est de -1.3V... Que dois-je comprendre ?

J'ai posé les mêmes questions sur le forum international et n'ai eu qu'une réponse avec un lien intéressant vers des docs d'Analog Devices.

En tous cas, il faut super soigner l'alimentation du DAC. Apès avoir lu tout ça et de nombreux posts qui traînent au sujet du HX711 je comprends beaucoup mieux les déboires rencontrés par certains !

Merci encore,

tk5ep:

Pour Artouste, l’INA 125 ne comporte pas de DAC. Il faudrait soit utiliser celui de l’Arduino qui est fortement limité avec ses 10 bits ou en rajouter un…


En tous cas, il faut super soigner l’alimentation du DAC. Apès avoir lu tout ça et de nombreux posts qui traînent au sujet du HX711 je comprends beaucoup mieux les déboires rencontrés par certains !

:grin:
certains arduino embarquent de l’ADC en 12 bits
Il faut etre pragmatique, tout depend de la precision/résolution que tu cherche :

Entre “acquerir aux poids” l’evolution de miellée et savoir si une bee vient de s’envoler/revenir 8) sur la ruche le challenge n’est pas le meme .

Pour une prise de masse de 40 kg (miam … ) ton échelon est d’~40 g pour du 10 bits
Si tu passe sur de l’ADC 12 bits (courant/facile avec un arduino “de base” ) ça tombe à ~ 1g .
Même si tu part non pas d’une tare (tare = pesée ruche en sortie d’hivernage) , mais d’une ruche “absolue” en 12 bits (ça doit tourner pour du standard aux alentours de 30 kg , (j’ai pas là d’apiculteurs sous la main 8) )
tu reste largement sur une résolution “utile” < 2g
Chercher à traquer le “pouilléme invérifiable/certifiable” est très souvent inutile et surtout contre-productif .

Artouste,

Pour répondre à ta question, non je n'ai pas encore fait de tests. Il me faut d'abord réaliser la mécanique pour fixer la sonde de poids !

Aie, aie aie...

J'essaye d'abord de comprendre où je vais et ce que je vais faire...

D'après mes calculs, avec le HX711 alimenté en 5V et compte tenu du bruit donné de l'engin, je peux au mieux espérer une précision de 15 bits, soit 5 grammes sur mes 150 kg... Si j'arrive à 100g, je serai déjà très content !

Compte tenu de tout ce que j'ai lu et que je sais maintenant, je vais commencer par améliorer les découplages du circuit et rajouter un régulateur 5V faible bruit pour alimenter le DAC et la sonde qui est actuellement alimentée via le HX711 sous 4V.

Mais tu as entièrement raison, "le mieux est parfois l'ennemi du bien"

tk5ep: Artouste,

Pour répondre à ta question, non je n'ai pas encore fait de tests. Il me faut d'abord réaliser la mécanique pour fixer la sonde de poids !

Aie, aie aie...

J'essaye d'abord de comprendre où je vais et ce que je vais faire...

Mes premiers tests je les ferais tres simplement avec le capteur fixé sur une simple base (2 planches :grin: ) et en simulant la ruche avec un seau/bidon à remplir/vider d'eau 8)

Tu as entièrement raison, il ne faut pas viser le gramme près.
Quand des abeilles sortent de la ruche le poids total ruche + miel + abeilles diminue.
Si en plus les capteurs dérivent un peu au cours du temps, à quoi bon mettre un DAC 14 bits.

Christian_R,

Le but de toute la manœuvre, c'est justement de voir ce qui se passe dans la ruche ! Il faut que je puisse mesurer des différences de poids suffisamment faibles pour analyser ce qui se passe.

Si je n'ai que 500g de précision, je ne pourrais rien exploiter de sérieux. Evidemment, s'il y a rentrée de plusieurs kg par jour, je le verrai.

Comme je suis débutant et curieux, je voudrais pouvoir constater la sortie massive d'abeilles et leur boulot pendant la journée ainsi que leur retour...

Demain, je m'attaque à la conception de la mécanique, et là, ce n'est pas gagné !

Merci,

tk5ep: Christian_R,

Le but de toute la manœuvre, c'est justement de voir ce qui se passe dans la ruche !

:grin: entendre aussi c'est sympa j'avais fait un essai pour un rucher pedagogique (hors arduino) Le premier micro a rendu les armes en moins d'une semaine 8) = complétement ciré , l'astuce pour le suivant a été de bien le positionner dans une cage à reine.

Fais déjà tes essais avec ton materiel, et je pense que le résultat sera là 8)

Eh oui, les zabeilles n'aiment pas les corps étrangers ! Je pense qu'elles ont plutôt propolisé le micro, plutôt que ciré.

Je songe à brancher un micro sur le shield GSM pour écouter ce qui se passe dans la ruche à des moments critiques.

Les abeilles émettent des sons très particuliers quand elles préparent un essaimage. Mais je m'éloigne du sujet !

Demain, recherche de ferrailles pour faire le plateau pour fixer la sonde.

@+

tk5ep: Eh oui, les zabeilles n'aiment pas les corps étrangers ! Je pense qu'elles ont plutôt propolisé le micro, plutôt que ciré.

Je songe à brancher un micro sur le shield GSM pour écouter ce qui se passe dans la ruche à des moments critiques.

Les abeilles émettent des sons très particuliers quand elles préparent un essaimage. Mais je m'éloigne du sujet !

Demain, recherche de ferrailles pour faire le plateau pour fixer la sonde.

@+

bonjour Comme je m'en suis tenu a ce que m'avais dit l'apiculteur , je repete simplement, mais oui c'etait peut etre plus du au propolis qu'à de la cire :grin: En plus du 1er microphone, les zabeilles m'avait aussi bouché le trou de sonde Hygro sur un capteur log DS1923, heureusement ça a été facilement recuperable