Sortie analogique avec AOP LM358P

Un AOP n'a pas les pattes d'alimentation marquées Gnd et Vcc mais marquées Vee et Vcc.
Ce n'est pas sans raison.

Cela signifie qu'il y a trois possibilités pour l'alimenter :

  1. en alim double Vcc à V+ et Vee à V-
  2. en alim simple :
    2.1 Avec la masse au moins de l'alim : Vcc à V+ et Vee au Gnd
    2.2 Avec la masse au plus de l'alim : Vcc au Gnd et Vee à -V => ce n'est pas courant mais c'est aussi prévu pour fonctionner de cette manière.

Alors pour les montages avec simple et double filtrage quelque soit la valeur de la capacité et de l'augmentation de PWM, pas moyen de modifier ma vitesse de rotation du moteur via la carte contrôleur.

Si je comprend bien dans cette configuration il n'y a pas d'AOP, la sortie du filtre RC est reliée directement à l'entrée de la carte de contrôle.
Est-ce que la tension variait quand tu faisais varier le rapport cyclique de la PWM ?

Et tout simplement avec juste la carte arduino, le filtre RC en sortie de la PWM , sans rien de plus de connecté, est-ce que tu voyais la tension évoluer en fonction du rapport cyclique ?
Quand cela marche mal il est souvent utile de faire des vérifications basiques.

Bonjour

J’alimente bien mon AOP en 0V et +12V (pour Kamill), mais alors qu’à ma sortie PWM en 3 je vois la tension variée de 0V à +5V lorsque j’actionne la pédale à effet Hall (avec la fonction MAP de l’Arduino), mas tension en sortie de AOP ne varie que de 0V à 4.6V ce que je ne comprends pas.

C’est là que j’ai voulu rattacher dans ma grande naïveté la pratique et la théorie en supposant que c’était la tension de déchet de 1.4V qui pouvait limiter la tension à 4,6.

Le schéma de base dont je me suis inspiré se trouve sur le lien suivant :

[

Cependant dans ce montage, l’alimentation se fait de +12V à -12V et lui arrive à atteindre les 5V.

C’est quand même surprenant que comme par hasard ma tension en sortie d’AOP soit limité à 4.6 et comme par hasard 6V - 1.4V = 4.6V.

En fait il faudrait que j’alimente mon AOP avec une tension plus importante pour contrôler ce qui se passe et voir si j’arrive à atteindre les 5V. Cela me permettrai au moins de comprendre la limitation de ma tension en sortie d’AOP. Je vais essayer de trouver une alimentation d’ordi comme lui et faire un essai avec une tension supérieur à 12V. Malheureusement dans mon montage je n’ai que du 12V à ma disposition.

Dites moi juste mon explication de la limite de mon AOP tient la route ou si je devrait quand même obtenir 5V en sortie AOP en tout cas en pratique ce n’est pas le cas.

C’est pourquoi, soit je trouve un AOP qui aurait une tension de déchet moins importante ou alors que je me tourne vers autre chose : le MCP4725.

En tout cas merci pour vos réponses pas toujours facile de se creuser les méninges tout seul

Amicalement

Papybricolo

](Électronique en amateur: Amplificateurs opérationnels (2): Le suiveur de tension)

Bon décidément j'ai toujours pas compris comment rendre un lien actif

Je refais une tentative

J'espère que cela va marcher désolé

Papybricolo

8 fois le même lien vers le même site : tu as fais fort Papibricole !

Dans un cas comme le tien je ne connais qu'une seule méthode qui fonctionne découper en tranche et vérifier chaque tranche.

Dans le cas présent le problème est sur l'ampli op donc pour tester tu vire tout le reste.
Avec un potentiomètre tu fait varier la tension d'entrée de 0 à 12 V et tu mesure la sortie.
Tu trace la courbe et tu regarde ce qui se passe. Ne te base JAMAIS sur un seul point de mesure : il faut tracer une courbe pour éliminer les mesures fausse ou les couillonnade qui peuvent arriver.

cap_2020_05_03_14_00_54.png
PS : L'alimentation en alim double n'est nullement une nécessité. Comme je te l'ai déjà dit il y a plusieurs possibilités pour connecter Vcc et Vee.
Quand le signal est toujours positif on utilise Vcc = Valimentation et Vee = masse 0V

Sur le schéma tu vois marqué Vcc et "Vss" ne te bloque pas dessus : c'est un horrible mélange de celui qui a fait le modèle.
La norme qui est rarement appliquée dit :
Pour un circuit intégré en techno bipolaire pour les pins d'alimentation on utilise les termes Vcc et Vee et comme par hasard cela rappelle le collecteur (c) et l'émetteur (e) d'un transistor bipolaire.
Pour un circuit intégré en technologie xFET pour les pins d'alimentation on utilise les termes Vdd et Vss et comme par hasard cela rappelle le drain (d) et la source (s) d'un transistor à effet de champ.

cap_2020_05_03_14_00_54.png