un p'tit schéma à vous soumettre ;)

Bonjour à tous,

Mon sèche linge ayant rendu l’âme, et ayant une arduino uno sur laquelle je ne me suis pas encore penché, j’ai décidé de franchir le pas et de joindre l’utile à l’agréable.

J’ai longuement cherché des infos, tutos, etc… car je suis “débutant” en électronique.

Je vous présente mon schéma, qui est probablement largement surdimensionné, mais je voudrais avoir l’avis de connaisseurs.

Je vous joint le schéma original, ainsi que le schéma que j’ai réalisé sur fritzing (soyez indulgent c’est une première).

N’ayant pas trouvé tous les symboles dont j’avais besoin, quelques précisions:

  • les 3 fils connectés à la même borne du moteur DC, sont en réalité les fils d’origine du moteur sur leurs positions d’origine
  • les “tilt switch” sont en réalité les deux thermostats de l’installation d’origine
  • le peltier est en fait la résistance de chauffe

Outre la vérification qu’il n’y a pas d’erreurs dans mon schéma, j’en profite pour poser quelques questions :

-Je vais relier toutes les masses entre elles. Est ce utile/nécessaire/idiot de les relier également à la terre?

-Le circuit sera probablement alimenté à terme par un transfo cc 7.5v, auquel cas je devrais alimenter par le jack ce qui est la solution la plus sûre pour la carte, ai je bien compris?

-Sur le schéma d’origine il y a un “interrupteur de démarrage” entre les phases arrivant au moteur, je n’ai pas encore démonté pour voir exactement ce qu’il en est… Mais quelle est son utilité ?

Merci pour la patience d’avoir lu ce pavé :wink:
Bonne journée à tous

Bonjour,
au point noté M1, tu mettrais la phase au neutre via l'un de tes optotriacs ?

bonjour,

Quelques remarques, non exhaustives:

-il faut limiter le courant de base des transistors Q1, Q2 ,Q3 par une résistance en série avec les bases, disons 1K.
-les diodes d1, d2, d3 sont inutiles.

-ton point M1, c'est en fait trois points.

-sur le schéma original, ce qui est noté "interrupteur de démarrage" est en fait un "condensateur" de déphasage.

Merci pour ces réponses,

  • Le point M1:

je n'ai pas trouvé de moteur qui présenterait 4 connecteurs sous fritzing, j'ai donc opté pour un moteur DC, mais dans les faits, je conserve le cablage et les connections du moteur d'origine, donc ils sont bien séparés.

  • les résistances sur la base des transistors... maintenant que tu le dis, ça ne me semble pas étranger, j'ai du le lire et l'oublier.
    Je referai une petite recherche pour comprendre la valeur de 1k, mais ca sent la loi d'Ohm

  • les diodes d1, d2, et d3 :
    questions subsidiaire : inutiles car le ssr l'a en interne (il me semble avoir lu ça) ou car on peut l'activer sur le pin de l'arduino?

  • merci pour le condensateur de démarrage, je sais comme cela que je peux le laisser tel quel (après une vérif visuelle pour le principe

Je fais les modifs, je le publierai quand j'aurai eu plus de remarques afin de laisser le schéma propre s'il peut servir à quelqu'un.

Encore merci :wink:

pour le condensateur il faudrait lire ses caractéristiques ??µF car il existe 2 types suivant le moteur (démarrage ou permanent)
le moteur fonctionne dans les 2 sens de rotation ?

Salut,

Concernant le condensateur de démarrage, je ne suis pas encore allé voir, mais je vais laisser celui d'origine.
En démontant, je tacherai de déterminer ce qu'est la "sonde de guidage" ainsi que la position (et peut être la référence?) de la sonde de température.

Je n'ai pas précisé, mais la panne de mon sèche linge vient de la partie commande.

Donc les effecteurs resteront les mêmes sur leurs câblages d'origine.
(moteur (2 sens), résistance (avec les klixons d'origine))

A terme, je pense utiliser les deux thermistances pour l'arrêter automatiquement en fin de séchage, mais dans un premier temps il sera géré par minuterie.

Il faudra que je reprenne le schéma, j'ai réalisé depuis je j'ai omis la sécurité de porte ainsi que les LED d'information.

Merci :wink:

Bonsoir,

Ca fait un moment que je n’ai pas posté, mais comme je ne me mets sur ce projet qu’à temps perdu, ça n’avance pas vite…

J’ai fait un peu évoluer le principe :

  • Au lieu d’ajouter des boutons et leds sur la façade, j’ai repris les boutons, leds et selecteur d’origine, j’ai uniquement coupé les pistes autour pour les isoler.

  • Le contact arrière du selecteur me permettra de couper les transfos, donc position 0=aucune consommation

  • J’ai découvert le mode input_pullup qui devrait me faciliter la vie… à condition que j’aie bien tout compris

Autre info utile : R48, R47, R45, R43, R41 font 100Ohms, ce sont celles présentes en série avec les résistances.
si besoin je les changerai

Voici mes questions :

  • selon vous, vaut il mieux que mon contact porte coupe du 220vac sous moins de 0.1A ou 9vdc sous 0.6A (je pencherais pour la première option, mais j’ai plus confiance en vous qu’en moi :smiley: )

  • peut on activer le mode input_pullup sur une borne analogique? (je n’ai trouvé cette précision nulle part)

  • un ptit coup d’oeil sur mes transistors? (c’est la partie où je suis le moins sûr de moi)
    ceux que j’ai sous la main sont marqués “2n 2222 a331”
    pour ce que j’en comprends, c’est le plus courant, et il correspondrait à mon application

Pour les schémas, j’ai abandonné Fritzing qui me fait perdre un temps fou, j’ai représenté sur le principe des schémas électriques que j’ai plus l’habitude de cotoyer au boulot (bien que ce ne soit pas mon métier)

Merci à tous

j'ai profité du nettoyage pour prendre une photo du moteur et du condensateur.

Je me suis gratté la tête deux minutes en lisant "vegetable oil" sur le condo :smiley:

Edit:

Apparemment les photos ne passent pas à la sécurité..

Bref le condo : 450vac 10 microF

si tes photos ne passent pas c’est qu’elles sont trop grandes. essaye de la réduire, ou met-les sur un site comme imageshack ou autre et donne le lien.

quelques remarques : plutot que des opto-triacs tu peux utiliser directement des petits relais, par exemple une carte de ce type : carte 4 relais l’intéret d’une carte toute faite comme ça (outre son prix !!) est que tu as déja un optocoupleur pour commander le relais, ça s’alimente directe en 5V pas de prise de tête. Et les relais peuvent couper 16A, ce qui est dans ton cas largement suffisant je pense (pour la résistance, à vérifier tout de même)

Sur ton schéma, tu as noté une valeur de résistance à coté des thermostats de la résistance. Ça correspond à quoi ? Un thermostat normalement c’est juste un contact, il n’a à priori pas de résistance.
Pour la résistance, dessus tu dois avoir une puissance en W inscrite. Il faut se baser là dessus pour calculer le courant qu’elle va consommer. En mesurer la résistance ne suffit pas car souvent le fil résistif change de résistance en chauffant. En général sur un sèche linge c’est entre 1500 et 2000W

pour ce qui est du moteur, tel que je comprends le schéma d’origine, il doit fonctionner de la manière suivante : le fil bleu au neutre, et soit le jaune, soit le rouge à la phase selon le sens de rotation désiré.
Pour le connecter aux relais tu peux donc utiliser le schéma suivant (piece jointe) qui présente l’avantage de ne pas risquer de griller le moteur si par erreur lors de la mise au point du programme tu te retrouves à demander les deux sens de rotation en même temps. Là avec un tel schéma il est impossible d’alimenter en même temps les deux cotés du moteur ce qui le grillerait.

Et sur la carte dont je t’ai mis le lien, il te reste deux relais pour faire autrechose, un pour la résistance, et un autre pour alimenter un gyrophare quand le programme est fini par exemple :slight_smile:

Je me suis gratté la tête deux minutes en lisant "vegetable oil" sur le condo

Condensateur tout ce qu'il y a de "classique", existe depuis sans doute plus d'un siècle :grin: .
Condensateur de type " isolant papier dans un bain d'huile".

Ce type de condensateur est utilisé dans les cas de fortes tensions --> le 220V fait réellement 230 V et en valeur de crête 325V.

pour tes schémas électriques tu peux utiliser qelectrotech, c'est pratique et léger.
qelectrotech.org