Une alimentation variable avec voltmètre pour moins de 5$

Bon alors, je m'écarte un peu, vu que le montage ne contient pas une once d'arduino, mais c'est l'étape indispensable pour de futurs montages autour de mon arduino. Dans mon cas, je projette le montage d'une araignée avec 12 servos, pilotée par Arduino, donc il me fallait une alimentation indépendant qui puisse fournir le courant de mes 12 servos. Voilà comment je suis arrivé à ce montage.

Il est assez basique, puisque c'est principalement de la récup et du soudage de blocs fonctionnels. Mais ça permet de rentrer doucement dans le monde de la tension variable. Un bon montage de débutant, et tellement pratique par la suite !

Toutes les instructions ici : http://thepolyscope.com/fr/une-alimentation-variable-avec-voltmetre-pour-moins-de-5/

Bon montage !

C'est vrai que ça manque un peu d'Arduino, mais la boiboite en plexiglass intéressera les arduinistes pour mettre en coffret leurs montages.

Comment tu t' y prends pour chantourner ça proprement ?

Christian_R:
Comment tu t' y prends pour chantourner ça proprement ?

Clair, je croyais que c'était de la découpe laser au départ :astonished: Parce que les angles intérieurs à la scie à chantourner, c'est déjà un défi en soi. Alors propre comme ça et vu le nombre d'angle xD

Merci Christian_R et B@tto pour vos commentaires !

Certes ça manque d'Arduino mais patience !
Mon araignée, elle, n'en manquera pas d'Arduino !
C'est un peu ma première étape pour l'alimenter.

Des grincheux trouveront à y redire, mais en tant que néophyte, j'ai pas trouvé mieux pour cracher du 6V qui tiennent 3 Amp, afin de piloter mes 12 servos (0.2A chacun en cas d'effort). Je suis ouvert à toute autre proposition qui me fasse progresser.

Pour la boîte, une fois que le patron est collé à la colle bâton sur le plexi, je découpe avec une lame large et un faible nombre de TPI (teeth per inches) par ex 18, et une faible vitesse. Si on ne respecte pas l'un des deux critères, au lieu de découper, on fait fondre le plexi, on noie la lame dans du plastique fondu, et le trait de coupe se ressoude tout seul sous l'effet de la chaleur derrière la coupe.

Pour les angles, outre la patience, je le fais en plusieurs passe. D'abord les côtés courts de chaque dent, puis le côté long en passant du côté court au côté long par un petit arc de cercle. Enfin, je fais sauter l'arc de cercle en repassant sur le côté long vers le côté court et en allant chercher l'angle droit ... Je sais pas si je suis clair.

J'avais packagé un montage de station météo de la même manière : http://forum.arduino.cc/index.php?topic=241522.0

A bientôt !

pepe:
Heu… Je ne vois pas vraiment l'intérêt de la chose.

Ton article suggère de récupérer ou d'acheter des appareils montés pas vraiment définis, et de les bricoler d'une manière pratiquement pas documentée. Les soi-disant instructions se résument à une description succincte et imprécise des opérations réalisées.

Les hobbyistes ne sont pas des ingénieur en conception électronique et on certainement pas les compétences requises en électronique pour cela, il me semble plus judicieux qu'il utilisent des modules tout prêt répondant a leurs besoins.

Etant en seconde année de BTS SE dans une classe de 20 élèves comportant des Bac S et STI2D je suis l'une des seule personnes avec mon pauvre Bac pro a avoir fait ma carte de projet de A a Z, le reste, eux ont utiliser les schémas des professeurs et on utiliser 0 docs, comme quoi même l’éducation nationale incite ces futurs ingénieurs a utilisé du tout prêt.

Petit coup de gueule de ma part… j’aimerais (ceux dont je parle se reconnaitront) que certains arrêtent de me signaler ce topic parce que les réponses ne vont pas dans le sens espéré.
Même si cela blesse parfois un peu l’ego, avoir des réponses “critiques” est parfois bénéfique… et cela pour tous lecteurs comme intervenant.

C’est pourquoi ce topic restera pour autant qu’il n’y ai pas d’insulte ou de débordement.

Voilà voilà

:grin:

Bonjour,

quelques soucis de renouvellement d'hébergement web. Perdu mon site, donc mon mail associé, donc mes accès au forum. Du coup, j'update les liens. J'ai remis disponible le contenu de ce tuto pour cette alim de labo ici: Une alimentation variable avec voltmètre pour moins de 5$ – RandomCraftr

Désolé pour le topic zombi revenu d'outre tombe ...

RandomCraftr:
... tuto pour cette alim de labo ici: Une alimentation variable avec voltmètre pour moins de 5$ – RandomCraftr

Quelques remarques:
-Appeler celà alimentation de laboratoire me semble un peu pompeux.
C'est au plus une alim ajustable en tension. Au minimum il faudrait une limitation en courant réglable.
-Le boitier acrylique demande un savoir faire et un investissement de travail sans commune mesure avec le résultat. Un boitier de type boite de jonction electrique est plus simple a mettre en oeuvre.
-L'alim récupérée d'une imprimante est peu universelle et pas adaptée a un tutoriel général.

En partant de la même idée, on peut utiliser une alim de vieux notebook 19V/3-4A C'est extrèmement courant.
Comme convertsseur DC-DC je conseille ca:
DP30V5A
On se rapproche déjà de l'alim de labo on peut ajuster tension ET courant et bénéficier de l'affichage multiple des valeurs mesurées et de consigne. En plus les mesures indiquées sont précises à moins de 1%, vérifiées au multimètre de labo!
Le budget n'est pas le même: compter 30€ mais ici au moins le travail en vaut la peine.

DIY Bench Power Supply

Merci RIN67630 pour cette meilleure proposition. Du coup, j'ai envie de faire un upgrade.

Après pour le boîtier acrylique, mea culpa. C'est ma manière de travailler. Je cherche d'abord à faire un truc qui me fera gagner en pratique/expérience, puis je trouve une fonction à remplir. Là j'essayais de faire des boîtes en plastique. L'alim était l'excuse facile pour mettre un truc utile dedans !