Validation montage MOSFET (pour qu'ils ne crament pas...)

Bonjour à tous !

Petit contexte : nous réalisons une machine distributrice de légumes pour une association de maraîchage bio en insertion. Nous avons donc pour le moment 33 casiers et 33 serrures électriques (une bobine qui ouvre le pêne quand sous tension).

Pour ma part, je suis plus informaticien qu'électronicien, d'où la question qui suit...

Actuellement, le système est assez simple : arduino méga + pour chaque serrure un mosfet relié à un PIN / la masse et une diode selon ce modèle. L'image du montage de ce tuto :

L'ouverture se fait en bluetooth (marche très bien). Nous sommes sur des tensions de 12 ou 24V (12 étant un peu limite vu la réalisation technique actuelle, du coup avec un transfo supplémentaire pour alimenter l'arduino en 12V). J'ai également mis un mosfet sur l'ensemble du système (toutes les serrures) pour s'assurer que l'allumage soit propre et éviter que tout soit tout le temps sous tension (à l'ouverture, je débloque donc le général, puis la serrure, puis je referme les deux).

Mon problème: les mosfets n'arrêtent pas de cramer, et je me demande bien pourquoi. Je constate dans les schémas que parfois il y a une diode, parfois une résistance (de puissance variées même pour des montages apparemment identiques), parfois les deux ou même rien... J'avais le sentiment que la diode est nécessaire pour protéger mon mosfet des retours de courants, mais pas la résistance vu la tension.

Actuellement, ayant soudé les éléments sur des cartes avec des borniers, je constate que tout cela n'est pas bien stable et que les fils ont tendance à sortir un peu des borniers et possiblement à court-circuiter nos fragiles petits animaux quand on manipule l'ensemble, ce qui expliquerait. Comme je m'apprête à tout ressouder en soudant cette fois des fils qui ne bougeront plus, je préfère venir poser ma question avant !

Du coup, quel montage optimal pour s'assurer de la pérennité de l'ensemble ?

Navré pour cette explication un peu longue pour une question somme toute simple (?)

Merci !

Bonjour,
Les serrures sont des solénoïdes, il faut une diode de roue libre aux bornes de la serrure.
Avez-vous ce type de protection ?

Re,
As-tu fait ce type de montage ?
pilotage.png

Non, en effet.

Il faudrait donc plutôt être sur ce type de montage :

et donc virer les diodes actuellement sur les mosfet ? Ou conserver aussi les diodes sur le mosfet comme le schéma du précédent post ?

Re,
Je ne sais pas à correspond la diode que tu as mise. :wink:

En effet, il semble que mes diodes soient au mauvais endroit (sur la masse des mosfet et non aux bornes de la serrure).

Et pour les résistances du coup, pourquoi dans ton schéma on a deux résistances contre une seule dans celui de mon post précédent ? Il faut prévoir des valeurs de résistances différentes si on est en 12 ou 24 ?

Merci en tous cas de ton aide !

Re,
La résistance entre 100 Ohm et 1 kOhm permet de limiter l'intensité à l'entrée du MOS FET surtout en régime transitoire et la résistance de 100 kOhm évite d'avoir des déclenchements intempestifs de ta serrure.
L'électronique comme la médecine n'est pas une science exacte, que des statistiques et des tâtonnements successifs, avec une différence fondamentale les médecins enterrent leurs erreurs :wink:

Je vois :slight_smile:

Si je résume :

La résistance entre 100 et 1KOhm protège donc bien chaque MOSFET et il faut en mettre autant que de serrure. La diode de roue libre protège également les mosfets contre les retours de courant à mettre aux bornes de chaque serrure.

Celle à 100k pourrait être chez moi uniquement sur le "général" (puisque j'ai un Mosfet qui coupe l'ensemble du circuit des 33 serrures), ce qui m'évite de mettre 33 résistances de plus ! Si le général est correctement coupé, pas de risque d'avoir des déclenchements intempestifs.

Magnifique !

La résistance entre 100 et 1KOhm protège donc bien chaque MOSFET

Elle protège plutôt la sortie de l'ARDUINO pendant les commutations.

Celle de 100K évite d'avoir la grille "en l'air" pendant le démarrage de l'ARDUINO.