Vendre un projet arduino !

Bonjours a tous,
J'ai fait un projet avec un AtMega328 ( le micro-controleur de l'arduino ) et un module bluetooth.
J'aimerai le vendre mais j'ai 2 questions :

  1. Est ce que je peux vendre mon projet alors que j'utilise un AtMega328 ( et non un arduino ! ) et un module bluetooth alors que cela appartient a une autre entreprise ?
  2. Et si oui est ce que il me faut une licence ou des trucs du genre ?

Merci d'Avance !!! :wink:

Bonjour,
Pour le point 1 :
Te poses-tu la question pour la baguette de pain que tu achĂštes Ă  la boulangerie du coin :wink:
Point 2 :
Fais une recherche sur le forum, je sujet Ă  dĂ©jĂ  fait l’objet de dĂ©bats
@+

Bonjour,

Grosso modo, tu peux faire ce que tu veux, à part appeler ton projet “Arduino”.

Merci pour vos réponses

Pas n'importe quoi non plus...

Pour simplifier Ă  l'extrĂȘme - il faudra vĂ©rifier quelle type de licence open source est applicable Ă  chacune des librairies que vous avez utilisĂ© directement et indirectement, le boot loader arduino etc, voir si les licences sont compatibles lĂ©galement entre elles - c'est pas toujours le cas - et bien sĂ»r donner Ă  l'utilisateur la possibilitĂ© d'avoir le code source et la possibilitĂ© de tout rĂ©gĂ©nĂ©rer lui mĂȘme et de l'installer sur la carte.

Bref votre projet devra sans doute ĂȘtre open source.

d'un point de vu composant, oui tu peux faire ce que tu veux....
Certain se base sur un arduino pour faire leur projet qui ensuite développe leur propre schéma, pcb ect...

d'un point de vue librairie, logiciel ect... libre a toi de le partager ou non.
C'est toujours mieux de le partager, mais rien d'obligatoire.

Le module bluetooth, aucun soucis, Dans certain produit, pour ne pas s'embeter et surtout le cout, vaux mieux acheter des module bluetooth a 1€ plutot que dĂ©velopper eux meme le module bluetooth.

Aucun besoin de licenses, mais combien de produits penses tu vendre? 10? 100? 1K? 100K?
En europe? USA? Asie?

Lorsque tu vends en europe il faut juste qu'il soit certifié norme UE( ou EU)

Si tu le vends aux USA il faut qu'il soit certifié FCC.

lĂ  ou je ne sais pas, pour le bluetooth, chaque produit a une adresse unique (adresse mac bluetooth)
Mais je ne sais pas si c'est le fabricant du module qui la gere ou si c'est toi qui la gere...
Si c'est toi qui la gere faudra payer une license d'adresse. Si ce n'est pas toi, aucun soucis de t'en preoccupé.

J-M-L:
Bref votre projet devra sans doute ĂȘtre open source.

Non, pas nécessairement.

VolrodCR:
Bonjours a tous,
J'ai fait un projet avec un AtMega328 ( le micro-controleur de l'arduino ) et un module bluetooth.
J'aimerai le vendre mais j'ai 2 questions :

  1. Est ce que je peux vendre mon projet alors que j'utilise un AtMega328 ( et non un arduino ! ) et un module bluetooth alors que cela appartient a une autre entreprise ?
  2. Et si oui est ce que il me faut une licence ou des trucs du genre ?

Merci d'Avance !!! :wink:

C'est un peu ce que fait Arduino sur le principe.

Arduino achĂšte des micros Atmel, les montes sur ses pcb et revend le tout sous le logo Arduino + son IDE (qui lui est gratuit).

Si je comprend bien , tu veux revendre des micros Atmels sous ton logo.

Dans le principe rien ne si oppose tant que tu respectes la/les lois en vigueur dans les pays commercialisés

bonsoir
Génériquement,, rien ne t'interdit de "vendre" un systÚme basé sur un MCU (328) et un module bluetooth.
Apres il faut savoir ce que tu veux vendre , et sous quelles conditions.

Entre vendre un "prototype" ou vendre de la grosse quantitĂ© , les contraintes juridiques (et les couts induits) peuvent ĂȘtre trĂšs diffĂ©rentes.

Merci pour vos réponses !
Le projet sera open source. Plan et Code ce qui permettra au gens de l'améliorer.

Jambe : Non c'est un projet ou j'ai besoin d'un microcontroleur et le AtMega328 est celui que je maitrise le mieux.

Merci au gens qui auront répondu !!!

d’un point de vue librairie, logiciel ect
 libre a toi de le partager ou non.
C’est toujours mieux de le partager, mais rien d’obligatoire.

ça ce n’est absolument pas vrai.

par exemple si vous utilisez des librairies GPL/LGPL et CC BY-SA 3.0 alors c’est incompatible. vous ne pouvez pas dĂ©livrer un produit avec cela

la licence LGPL vous oblige Ă  fournir Ă  fournir le code source open d’origine et vos modules .o pour pouvoir rĂ©gĂ©nĂ©rer un binaire par exemple

si vous mixez du GPL & LGPL vous devez mettre Ă  disposition quelque part le code open source d’origine et la possibilitĂ© de rĂ©gĂ©nĂ©rer le binaire


si vous utilisez une seule ligne de code en provenance d’un source en GPL/LGPL alors tout votre code devient automatiquement liĂ© Ă  cette licence.

si vous avez une seule ligne en GPL 3.0 alors il vous est interdit de déposer un brevet par exemple.

bref - il est quasiment impossible de faire un produit qui ne soit pas obligatoirement open source si vous partez d’une base Arduino / IDE arduino / librairies / composants C/C++ GNU (qui sont en LGPL 2.1)

Il y a des infos assez précises ici:
https://www.arduino.cc/en/Main/FAQ

Heureusement que l'atmega328p n'appartient pas Ă  arduino !!!!!!!!!!!
C'est un produit ATMEL.

Pour le reste rien Ă  ajouter aux mises en garde sur les licences mais juste un rappel :

  • si tu vend officiellement le produit doit avoir le marquage CE (c'est une dĂ©claration sur l'honneur Ă  faire), rĂ©pondre Ă  la directive RoHS sur l'absence de plomb et autres produits dangereux y compris sur les soudures que tu fera.
  • et bien Ă©videment assurer la garantie finale.

si tu ne vends pas officiellement alors .........................

il veux vendre un produit, qui ne ressemble pas a l'arduino, c'est adire un atmega ( atmel), module bluetooth, avec peut etre des capteurs en tout genre, et un boitier.
L'arduino n'a ni boitier, ni capteurs enfin pour les classiques, ni bluetooth

Si il ne veux pas la license GPL ou LGPL rien n'oblige de partager son code...Dans le guide je lis cela:

Les principes de base de la GPL
la liberté d'utiliser le logiciel à n'importe quelle fin, commercial ou non.

"La LGPL autorise à lier le programme sous cette licence à du code non LGPL, sans pour autant révoquer la licence. Cette Licence LGPL permet donc de s'affranchir du caractÚre héréditaire de la licence GPL

il devient possible à un programmeur désireux de faire un logiciel propriétaire"

Certain produit ce dise "open source", mais avec des brique logiciels proprietaire intégré dedans.

Oui il faut juste le marquage CE, et ROHS aussi sur l'absence de plombs.

De toute façon qui peut vérifier ce que le code contient ?

68tjs:
De toute façon qui peut vérifier ce que le code contient ?

Personne si il n'est pas partagé.

68tjs:
De toute façon qui peut vérifier ce que le code contient ?

un jaloux, surtout si votre produit commence Ă  ĂȘtre visible...

J-M-L:
un jaloux, surtout si votre produit commence Ă  ĂȘtre visible...

Tu sais "reverser" la chaine de conception soft à partir d'une extraction "byte sur la cible MCU " (et là déjà c'est pas "gagné... gagné " ? :grin:

Artouste:
Tu sais "reverser" la chaine de conception soft à partir d'une extraction "byte sur la cible MCU " (et là déjà c'est pas "gagné... gagné " ? :grin:

Suffit de regarder le byte code d'une librarie et sa "distance" vis Ă  vis d'un autre bout du code ( le bit de protection de binaire ATmel a Ă©tĂ© craquĂ© donc c'est jouable pour se donvaincre de dĂ©clencher une plainte si l'auteur pense ĂȘtre lĂ©sĂ©). l'intervention d'un auditeur sous,contrĂŽle policier mettra la charge de la preuve rapidement sur le dĂ©veloppeur...

Je sais bien que tu t'ennuies avec ta guibole dans le plĂątre, mais tu ne regarderais pas un peu trop de films d'espionnage en ce moment ? :wink:

Bon, plus sérieusement, c'est déjà arrivé la police qui intervient dans le cadre d'une affaire de violation de licence open-source ? Ce n'est pas ironique, c'est juste une question.