[Débutant] Jardin hydroponique d'intérieur

:slight_smile: Hello Arduino World !
Voila, pour débuter, j'ai envie de créer un jardin hydroponique d'intérieur, pour herbes aromatiques de cuisine, projet pas trop encombrant qui me semble abordable pour un débutant. Gratifiant et utile, si j'y parviens. J'ai vu et j'imagine aussi qu'il y a eu des centaines de projets de ce type, cependant, le but de ce sujet est d'abord d'apprendre, mais aussi de partager cette réalisation.

Voici ce que le jardin devrait faire. Un cycle par jour :

  • 6H : Allumage de l'éclairage de croissance led, extinction du brumisateur
  • 24h : Extinction de l'éclairage, mise en service du brumisateur

Un cycle horaire (ou toutes les 3-4h, je ne sais pas encore) :

  • Contrôle des niveaux d'eau, et alerte éventuelle (led, buzer ?)

Sans être du tout certain du hardware dont j'aurais besoin, je compte utiliser :

  • 1x Arduino Nano (ou mini)
  • 1x carte relais 4 modules
  • 2x sondes d'humidité (lesquelles ? Grand mystère...)
  • 1x carte RTC (laquelle ? Grand mystère)
  • 1x nébulisateur USB à ultrasons premier prix
  • 1x pompe à air et son bulleur
  • 1x lampe de croissance E27 à leds avec sa douille
  • 1x alimentation AC/DC 3 ports USB 2.1A
  • 1x tupperware ou bac de récup.
  • 1x plaque de mousse isolante pour la structure
  • 1x rouleau de papier alu
  • 1x colle PU
  • x câblage, inters, leds, etc. (stock ou récup.)
  • x pièces imprimées 3D ou récup

Voila, c'est très basique et j'y ai réfléchi un peu comme vous voyez. Vous avez compris que je dispose d'une imprimante 3D (kit), d'un fer à souder et autres bricolettes. Le schéma électrique je devrais être capable de le comprendre. Par contre le code, là je débute de pas loin de zéro. N'hésitez pas à enrichir et commenter les infos ci-dessus ! Si vous avez des liens vers des réalisations semblables aussi.

J'espère que ce sujet sera suffisamment documenté pour les visiteurs dans la même démarche.

Par avance, merci aux visiteurs et aux participants. :wink:

Merci à mes 40 visiteurs, pour leur... visite !

Voici ma liste de courses, n'hésitez-pas à la commenter :

  • 1x Arduino Nano (ou mini)
    Il sera utilisé pour le projet final, mais je développerai sur Uno. D'ailleurs, je ne sais pas trop comment le Nano se programme, vu qu'il n'y a pas d'USB, si vous avez des infos là dessus...

  • 1x carte relais 4 modules
    Quoi que je me demande si je ne ferai pas mieux d'utiliser une carte 2 canaux pour le 230v, et d'utiliser plutôt des Mosfet pour le 5V. Votre avis ?

  • 2x sondes d'humidité
    Mais je me demande si c'est pas trop surdimensionné, vu que je ne souhaite qu'une alerte en dessous d'un certain seuil. Un contact "sec" pourrait même suffire : soit deux fils, un à la limite l'autre au fond, mais je crains l'oxydation et il faudrait peut-être ouvrir le contact juste pendant l'analyse ; soit plus simplement un micro-switch avec un flotteur qui lui ne baignera pas dans les réservoirs. Toute bonne idée est la bienvenue...

  • 1x carte RTC
    Non pas que ce ne serait pas intéressant de l'utiliser et d'apprendre, mais je me demande si c'est indispensable ? Comme la pousse est à l'intérieur et sous leds, est-ce qu'une commande "Delay" dans le code ne ferait pas l'affaire (18h lumière - 6h brume) ?

Pour le reste de la liste, ça a moins d'importance pour le schéma et le code.

Donc n'hésitez pas à commenter, toutes les idées sont les bienvenues ! ;D

Bonjour,

Il y a beaucoup de volonté et d'idées, mais il faudrait que tu structure ton projet.

En particulier traité une problématique à la fois.

Salut

Bon je ne pourrais pas répondre à tout mais il y a quand même des basics et Google :slight_smile:

  • Le mini se programme avec un FTDI
  • Si tu veux mesurer l'humidité il faut un capteur d'humidité, moi je ferais pas l'impasse la dessus. Il faut allez chercher la mesure directement dans le sol. L'objectif est quand même de nourrir les plantes pas de vérifier le niveau de l'eau dans le réservoir.
  • A mon avis la carte RTC est du luxe mais il n'y as pas de mal a se faire du bien :slight_smile: Cela dépend aussi si tu veux être sûr du déclenchement de la brume à telle heure.
  • Pour les mosfet ou les relais cela dépend de ton expertise en electronique et de tes moyens de réaliser un PCB ou autre support. Si tu débute prends les modules "tout fait"

Amuse toi bien

Merci à tous les deux pour vos réponses !

-Standby:
Il y a beaucoup de volonté et d'idées, mais il faudrait que tu structure ton projet.
En particulier traité une problématique à la fois.

D'accord, c'est vrai que j'ai une vision globale du projet et j'en oublie qu'à part moi, ça n'est pas le cas...
Je vais essayer de décomposer par problématiques, tu as raison.

landid:

  • Le mini se programme avec un FTDI
  • Si tu veux mesurer l'humidité il faut un capteur d'humidité, moi je ferais pas l'impasse la dessus. Il faut allez chercher la mesure directement dans le sol. L'objectif est quand même de nourrir les plantes pas de vérifier le niveau de l'eau dans le réservoir.
  • A mon avis la carte RTC est du luxe mais il n'y as pas de mal a se faire du bien :slight_smile: Cela dépend aussi si tu veux être sûr du déclenchement de la brume à telle heure.
  • Pour les mosfet ou les relais cela dépend de ton expertise en electronique et de tes moyens de réaliser un PCB ou autre support. Si tu débute prends les modules "tout fait"

Les basiques et google, c'est sûr, cependant il faut savoir au moins quoi chercher. En parfait débutant, je ne suis même pas sûr de l'intitulé des questions... Mais dès que je me sentirai plus autonome, j'y ferai largement appel, c'est promis. Tu vois le module FTDI, je ne l'aurais probablement pas trouvé sans ton aide. Un grand merci à toi !

  • Capteur d'humidité (structuré ! :wink: )
    En fait, je ne suis pas certain de vouloir mesurer l'humidité, j'étais sans doute dans l'erreur dès le départ. C'est une culture hors sol, donc le capteur ne pourrait que baigner dans la réserve d'eau de toute manière. Ce qu'il faut que je vérifie, c'est qu'il y ait toujours un niveau suffisant pour que les racines puissent s'alimenter dans la solution. Idem pour le brumisateur c'est aussi le niveau d'eau qui est à contrôler.

  • Module RTC
    Tu as raison, c'est probablement du luxe sur cette application. En fait, comme le jardin sera une boite fermée et uniquement éclairée par une lampe de croissance, il n'y a pas de nécessité à synchroniser les cycles avec la lumière du jour. C'est plus l'alternance des cycles 18-6h qui a besoin d'être juste. Après peu importe à quelle heure ça intervient En tant que débutant, je pense qu'il est sage de vouloir rester le plus simple possible. Si ce projet est un succès, il y aura sans doute un projet de mini-serre de fenêtre, où là le module RTC aura tout son sens, avec d'autres capteurs, notamment pour palier ou non à un défaut d'ensoleillement. Mais ici, mieux vaut pour moi, que le projet soit simple : à la portée du débutant que je suis.

  • Mosfet
    J'ai peu d'expérience, mais j'ai déjà appliqué le principe pour un lit chauffant d'imprimante 3D et quelques montages basiques de leds sur breadboard. Ce que je me disais c'est qu'on pourrait éviter le cliquetis des relais, sans avoir non plus à les alimenter pendant plusieurs heures. Après, une carte relais, c'est juste du Lego, il n'y a qu'à brancher et ça ne coûte pas grand chose. Il y a du pour et du contre dans chacune des solutions.

Je vais faire comme dit @-Standby, traiter chaque problématique pas à pas.

Merci encore !

Le mini se programme avec un FTDI

Bonjour,
cette vidéo sympathique passe cependant sous silence 2 points que je voudrais préciser :

  • FTDI ne désigne pas l’interface en question, mais un fabricant de composants, qui a créé entre autres une puce interface USB <-> UART. Il y a d’autres fabricants de puces USB <-> UART, et les modules faits à partir de leurs puces conviennent également, voir mieux, pour ne citer que les CH340G ou les cp2102

  • pour pouvoir téléverser vers le pro mini sans devoir faire un reset manuel, il faut que le module convertisseurs USB <-> UART sorte également le fil DTR, qui relié au fil RST du PRO MINI se charge automatiquement du reset
    notez enfin que certains modules sont spécialisés dans la programmation du pro mini : le DTR est relié au RST par un condensateur dédié à la mise en forme du signal RST. Cela assure une compatibilité avec le mode de reset du UNO, mais rend ce module impropre à produire un niveau DTR permanent pour d’autres usages

Je crois qu'il parle bien du fabricant de la puce dans la vidéo. Sinon, j'ai bien noté de connecter la sortie DTR de la breakout à l'entrée RST de l'arduino. J'ai vérifié que le module à commander avait bien une sortie DTR. Merci !

c'esr mieux un relai, ensuite le cliquetis d'un relai, ne s'entend peu en fonction des relais, par la suite, si ta carte se trouve dans une boite tu ne l'entend plus. De plus ça sera a 6H et à minuit,donc normalement tu dors, a moins qu'ils soient a 2cm de ta tete quand tu dors, ca ne devrais pas déranger.

C'est vrai que deux clics par 24h, ça doit être supportable ! Reste le fait de garder les relais sous tension pendant 6h. C'est pas un gros investissement non plus, la lampe de croissance et la pompe à air devraient consommer bien plus.

Laurel_et_Ardui:
... Reste le fait de garder les relais sous tension pendant 6h. ...

Bonsoir
Tu pourrais aussi réfléchir sur de la gestion de relais "bistable" :grin:

C'est une piste, en effet, mais je n'en trouve pas à double bobine pas trop cher. Sinon les simple bobine ne sont pas beaucoup plus chers.

Laurel_et_Ardui:

  • Capteur d'humidité (structuré ! :wink: )
    En fait, je ne suis pas certain de vouloir mesurer l'humidité, j'étais sans doute dans l'erreur dès le départ. C'est une culture hors sol, donc le capteur ne pourrait que baigner dans la réserve d'eau de toute manière. Ce qu'il faut que je vérifie, c'est qu'il y ait toujours un niveau suffisant pour que les racines puissent s'alimenter dans la solution. Idem pour le brumisateur c'est aussi le niveau d'eau qui est à contrôler.

Ne pas confondre l'humidité du support et l'humidité de l'air.
Le brumisateur vise à corriger un air trop sec. Il faut une sonde d'humidité de type DHT11/DHT22 qui mesure la quantité d'eau contenu dans l'air ce qui n'a rien à voir avec l'eau dans le sol.
Pour la mesure du niveau d'eau un système à flotteur ferait l'affaire et sera moins fragile qu'une mesure par conduction.
.
Je pense que la RTC est nécessaire sinon ton système va dériver dans le temps la précision de l'horloge du processeur n'étant pas terrible.

Pour des exemples d'interface pour Arduino voir par là:http://www.pighixxx.com/test/abc/

Merci de ta réponse :slight_smile:

J’avais déjà vu un module DHT sur une installation, mais je n’avais pas bien compris à quoi ça servait. Effectivement, ça pourrait contrôler l’humidité ambiante et réguler ainsi l’apport du brumisateur. Ici, comme c’est un petit système clos, je pense faire un système d’apport régulier, mais dans une serre extérieure, je vois bien l’intérêt. Ici, il y aura un apport régulier, reste juste à savoir combien de temps il faudra faire fonctionner le brumisateur pour simuler la rosée. Peut être quelques dizaines de minutes vont suffire, je l’ignore. Il y a pas mal de choses qu’il faudra valider lors des essais.

Merci pour les précisions sur l’horloge. Je pensais qu’elle était juste et que le seul risque était de voir décaler les cycles en cas de rupture de courant, ce qui me semblait pas bien grave. J’ignore de combien l’horloge peut dériver, mais c’est sûr qu’au bout de plusieurs semaines ininterrompues, la dérive peut s’accentuer. Donc j’ai peut-être sorti le module RTC un peu tôt de la liste.

A ce sujet, j’ai une question. Est-ce qu’il est possible que l’Arduino programme lui même son reset ? Je ne sais pas, peut-être en bouclant une sortie vers son entrée RST, par exemple ? Je réfléchis tout haut, mais dans ce cas, un reset journalier pourrait peut-être limiter la dérive de l’horloge, qu’en pensez-vous ?

Laurel_et_Ardui:
A ce sujet, j'ai une question. Est-ce qu'il est possible que l'Arduino programme lui même son reset ? Je ne sais pas, peut-être en bouclant une sortie vers son entrée RST, par exemple ? Je réfléchis tout haut, mais dans ce cas, un reset journalier pourrait peut-être limiter la dérive de l'horloge, qu'en pensez-vous ?

Bien entendu tu peux faire comme ça, mais comme l'horloge interne dérive, le reset va lui aussi dériver.

L'impression est trop importante pour gerer du temps sans l'aide de circuit externe.

Une RTC ne coûte vraiment pas cher et au moyen de librairie c'est joué en quelque ligne de code

Merci @Jambe. Tu as raison, c'est pas le coût qui va bouleverser la faisabilité du projet. Les librairies, j'en ai installé une pour mon imprimante 3d, c'était pas bien compliqué. Après, le RTC reste opaque pour moi, je vais essayer de me renseigner sur l'installation et le code nécessaire pour l'exploitation par la suite. Il y a bien quelques tutos qui existent là dessus.

Une petite question en apparté, sur l'arborescence lobale du code. Pour le débutant, mieux vaut coder tout sur la même page, ou faire plusieurs fichiers gérant chacun une fonctionnalité (faciles à remplacer/mettre à jour, donc) plus un ficher de configuration dans lequel on stockera les variables de base (Heures de début/fin, etc.). C'est sûr que mon code ne nécessitera pas 20.000 lignes, mais voila, est-ce qu'il ne faut pas prévoir ça dès le début ? Est-ce une bonne méthode ou pas ?

Laurel_et_Ardui:
C'est une piste, en effet, mais je n'en trouve pas à double bobine pas trop cher. Sinon les simple bobine ne sont pas beaucoup plus chers.

Bonjour,

J'ai utilisé celui-là pour ma commande de régulation de chauffage par GSM et arduino.

https://www.gotronic.fr/cat-relais-bistables-624.htm

Pas de pB pour l'instant.

Au passage, je suis aussi sur un projet d'arrosage de fleurs extérieures et de jardin. Le pB de détection d'humidité du sol me tracasse un peu; je vais sans doute créer un post pour cela.

Serge .D

Merci pour le lien Serge. Le problème de la détection d'humidité c'est la durabilité des capteurs, car à chaque fois qu'ils sont alimentés, visiblement il y a électrolyse et donc dégradation. D'après ce que j'ai compris, il faut les étalonner en plus car la mesure peut varier en fonction du type de sol. Ça m'a l'air un vrai sac de nœuds ! En tous cas, je ne suis pas mécontent de ne pas en avoir besoin pour mon premier projet. A mon avis c'est pour utilisateurs confirmés.

Bonsoir , joli projet , par curiosité qu ' apporte le relais bi-stable comme possibilité suplementaire par rapport a un " standard " ? ( il fait comme 2 relais ou j ' e suppose mal ? ) .

Aucune possibilité supplémentaire. Simplement tu n'es pas obligé de l'alimenter en permanence pour qu'il reste enclenché. Un impulsion suffit pour qu'il reste dans l'état. Comme ça il peut rester dans une position ou dans une autre pendant des heures sans consommation.

ah ok :slight_smile: il se comporte comme un telerupteur en gros ? merci pour la precision .