arduino et vérins

bonjour, j'ai déplacé ce topic mis par erreur sur "le bar" je souhaite savoir, si on peut piloter 3 vérins électrique, voir hydraulique(via une pompe et une électrovanne) avec une carte arduino, UNO, j'ai réalisé un tracker solaire 1 axe pour mon panneau solaire, ça fonctionne très bien avec un moteur pas a pas. j'ai une carte de puissance motor shield grove. l'objectif du nouveau proto, serait de positionner le panneau solaire+une parabole ,avec 3 vérins fixés à 120 °sur une base, pouvant être piloté ,grâce à 3 photorésistances et le programme adéquate. la conception devient plus simple, 1 socle de base et 1 platine , cette dernière serait mise en mouvement tout les 2,voir 5 minutes, ce qui permet d'optimiser le rendement solaire. merci

jraveneau: bonjour, j'ai déplacé ce topic mis par erreur sur "le bar" je souhaite savoir, si on peut piloter 3 vérins électrique, voir hydraulique(via une pompe et une électrovanne) avec une carte arduino, UNO, j'ai réalisé un tracker solaire 1 axe pour mon panneau solaire, ça fonctionne très bien avec un moteur pas a pas. j'ai une carte de puissance motor shield grove. l'objectif du nouveau proto, serait de positionner le panneau solaire+une parabole ,avec 3 vérins fixés à 120 °sur une base, pouvant être piloté ,grâce à 3 photorésistances et le programme adéquate. la conception devient plus simple, 1 socle de base et 1 platine , cette dernière serait mise en mouvement tout les 2,voir 5 minutes, ce qui permet d'optimiser le rendement solaire. merci

voilà c'est mieux là :grin:

3 verins c'est peut etre "un peu beaucoup" non ? (ou alors pas assez :grin: ) de la motorisation en site et azimut c'est déjà pas mal 8)

apres commander du deplacement par arduino , ce n'est pas un probleme , l'important etant déjà d'abord de choisir ce qu'il y a à deplacer = déjà faire le bon choix de la partie puissance.

tu veux deplacer quelle type de parabole/structure , ça reprensente quelle masse ?

la parabole est légère, environ 3 kgs, le panneau 10 kgs, ç'est la prise au vent surtout, actuellement, il n'y a pas de frein avec le moteur pas à pas et comme je ne déclenche que toutes les 2 minutes, c'est mauvais, l'avantage des vérins est qu'ils restent en position, je peux ajouter un électroaimant pour faire frein, mais il faut que je rajoute un vérin en 2èm axes, ça sent l'usine à gaz .;-). je me suis dit 3 vérins, 3 axes , ça parait plus simple, pas de structure ,hormis la base et la platine de réception des vérins. voici le lien de la vidéo du tracker avec seulement le panneau : http://www.youtube.com/watch?v=uSPDP2nJG50 c'est pas léger, j'ai fait avec ce que j'avais, la carte est dans le coffret à l'arrière du montant, je charge à 2.7/3 Amp à la saison.

jraveneau: il n'y a pas de frein avec le moteur pas à pas

Et tu crois que dans ton vérin il y a quoi ? Tu y retrouveras un moteur électrique à courant continu qui a un couple résistant bien inférieur à celui d'un moteur pas à pas ... Donc la question n'est pas la, mais dans la mécanique derrière. Un pas à pas avec une vis sans fin ou une réduction suffisante et il te faudra un ouragan avant que ça bouge ....

oui, c'est sur que la, j'ai du couple avec une réduction 1/8, il me reste a gérer le 2èm axe, si je peux le faire avec un vérin électrique, ça sera mieux, je mettrais une photo du système avec la parbole. merci

en cherchant, j'ai trouvé ça : avec 2 vérins, du coup, ça pourrait fonctionner http://www.youtube.com/watch?v=JQAZB3EnI_w#t=25

Je suis d'accord avec Artouste deux réglages suffisent azimut et élévation. Ensuite il faut fixer les bornes. Un almanach ou éphémérides donnent les valeurs, on peut aussi utiliser des logiciels (Kstar sous Linux, il existe peut être toujours WinStar sous µ$ ). Un rapide examen avec Kstar avec Greenwich pour lieu donne :

Solstice d'hiver : (21/12/13) Azimut au lever du soleil 123 ° 7mn 16s Azimut au coucher du soleil : 236° 52 mn 41s Élévation à midi au soleil : 21° 43mn 43s --> midi au soleil soit 13 h légale en hiver.

Solstice d’été: (21/6/14) Azimut au lever du soleil 54° 52 mn 37s Azimut au coucher du soleil : 305° 7 mn 22s Élévation à midi au soleil : 68° 36 mn 1s --> midi au soleil soit 14 h légale en été.

Ce qui donne une variation maximale d'amplitude d'azimut comprise entre 110° et 250° . La variation pratique sera réduite-> le soleil ne devient efficace qu'au delà d'une élévation minimale (a déterminer). La variation de l'élévation à 12h est comprise entre 21° et 68°

Il n'est pas utile d'avoir un débattement à 100% dans tout les axes surtout que par rapport à Greenwich nous sommes plus près de l'équateur et donc les variations d'amplitudes sont plus faibles.

Quant à la résistance aux perturbations extérieures rien ne vaut une bonne démultiplication en sortie de moteur surtout que tu n'as absolument pas besoin de rapidité.

on avait discuté de ça fin novembre voir ici http://forum.arduino.cc/index.php?topic=201203.msg1484176#msg1484176

pour la course, j'ai tablé sur 140 °, avec une horloge paramètré de 8h à 20h, avant et après ça ne sert à rien. pour l'instant c'est un proto, j'essaie de trouver des solutions simples. avec 2 moteurs, ça veut dire, 2 axes, 4 paliers, 2 jeux d'engrennages etc etc... si on veut mettre 4 panneau sur un tracker, il faut du solide et du simple. merci de vos remarques

jraveneau: pour la course, j'ai tablé sur 140 °, avec une horloge paramètré de 8h à 20h, avant et après ça ne sert à rien. pour l'instant c'est un proto, j'essaie de trouver des solutions simples. avec 2 moteurs, ça veut dire, 2 axes, 4 paliers, 2 jeux d'engrennages etc etc... si on veut mettre 4 panneau sur un tracker, il faut du solide et du simple. merci de vos remarques

de toutes façons , il faut penser mecanique avant le reste plus tu va vouliir "monter" en masse , plus ton equipage mecanique devra etre bien pensé. compte tenu des vitesses de deplacements , l'utilisation de verins electriques (au moins dans un premier temps) est surement une bonne solution ensuite reste derriere : est ce que faire du tracking en S/A est vraiment necessaire ? le bilan energetique (en premier le rendement electrique/sur motorisation du 2eme axe) est il vraiment beneficiaire par rapport à du un axe bien calculé par rapport à ton site/implantation ?

je pense qu'il est possible d'utiliser un seul moteur, ce qui simplifierait le montage.

les montures équatoriales de télescopes ne sont motorisées que sur un seul axe et permettent un suivi parfait des étoiles, de la lune et même du soleil pour les optiques spécifiques ou spécifiquement préparées (filtre).

Ca pourrait être sympa de t'en inspirer, le mécanisme n'étant pas des plus complexes.

Je plussoie avec Artouste pour dire que l'asservissement vertical est inutile, une crémaillère et des écrous papillons pour corriger une fois par mois ou tous les deux mois; c'est largement suffisant, en regard du rapport gain/coût. Chez nous on en fait un, mais vu le poids total (dans les 120 Kg), mon père va faire une piste en béton, monter tout l'ensemble sur des roulettes, avec un pivot central pour pas que le bazar se barre dans la nature. Pour l'orientation, il compte faire avec un système de ressort/poulie/contre-poids/ bidons qui se remplissent et qui se vident. Bref un truc de ouf. Mais j'ai l'habitude... 8)

Carolyne: Je plussoie avec Artouste pour dire que l'asservissement vertical est [u]inutile[/u]...

tut,tut 8)

je n'ai pas dit que c'etait inutile, j'ai dit que ce n'est peut etre pas energetiquement rentable :grin:

j'ai aussi lu qu'il etait aussi question d'une parabole en plus des panneaux solaires "electriques" (vu comme des plans)

Il faudrait en savoir plus sur cette parabole, mais le principe d'une parabole (et surtout de son foyer) est d'etre toujours le mieux positionné possible vers la source 8)

apres, cela ne releve que du pragmatisme

Quelque chose qui serait justement plus original et à terme, plus rentable énergétiquement : avoir un panneau fixe, et plusieurs miroir pivotant (évidemment il va en falloir plusieurs des systèmes). De cette manière on peut concentrer plus de radiation solaire. Ça permettrait les jours de moins forte luminosité de multiplier quasiment par x panneau la production, et les jours de forte luminosité de protéger les panneaux (il me semble qu'ils n'apprécient pas les températures élevées et le sur-rendement, mais je suis pas du tout un spécialiste donc qu'on m'arrête si je dis des bêtises ;) )

Artouste:
j’ai aussi lu qu’il etait aussi question d’une parabole en plus des panneaux solaires “electriques” (vu comme des plans)

Exact et il n’est pas assuré que le cahier des charges soit le même: amplitudes de réglage en azimut et élévation différentes. Par ailleurs les paraboles motorisées existent depuis maintes années, il y a un effort de recherche de documentation a faire dans cette direction.

Quant à l’asservissement du panneau solaire sur la course du soleil effectivement la question de l’efficacité se pose. Peut être que cela existe mais je n’ai pas encore lu que dans les fermes solaires les panneaux étaient asservis, c’est qu’il doit y avoir une raison.
Pour moi deux paramètres interviennent :

  1. l’angle alpha que fait le panneau avec la direction du soleil, le calcul est simple : la perte de rendement est égale à cos(alpha).
  2. Beaucoup plus délicat : la puissance du soleil effectivement reçue dépend de l’élévation donc de l’heure, c’est clair il fait plus chaud à midi qu’à 8h du matin. Qu’elle part de la production journalière représentent les faibles élévations ?
    N’est-il pas suffisant de choisir une élévation comprise entre 10h et 12h (au soleil ) ?
    A la limite prévoir trois réglages mécaniques : été, hiver, printemps/automne.

Je pense que des études ont déjà été réalisées. Je n’ai pas trouvé exactement ce que je cherchais mais j’ai quand même trouvé quelques documents qui à première lecture m’ont parus intéressant mais que je n’ai pas eu le temps d’examiner en détails.

Mais comme toujours il y a le rationnel et le plaisir de faire.

Calcul_du_rayonnement_solaire_attenue_par_latmosphere.pdf (542 KB)

Calculs_astronomiques_simples.pdf (507 KB)

Carte_rayonnement_solaire.pdf (847 KB)

B@tto: Quelque chose qui serait justement plus original et à terme, plus rentable énergétiquement : avoir un panneau fixe, et plusieurs miroir pivotant (évidemment il va en falloir plusieurs des systèmes). De cette manière on peut concentrer plus de radiation solaire.

bonjour B@tto avec un peu de matos de recup , moteurs, miroirs, etc et à condition aussi d'avoir un peu de terrain , on peu en DIY faire des choses interessantes :grin: :grin: http://fr.wikipedia.org/wiki/Four_solaire_d%27Odeillo ----->[]

Hey hey

Oué mais on est plus vraiment dans la même application :p même si en réalité elle est infiniment plus judicieuse que cette abération que sont les panneaux solaires ...

B@tto: Hey hey

Oué mais on est plus vraiment dans la même application :p même si en réalité elle est infiniment plus judicieuse que cette abération que sont les panneaux solaires ...

:grin:

Il y a une 30taine d'années , j'allais de temps en temps skier à l'alpe d''huez , il y avait proche d'une piste amenant vers le bas de station une habitation equipée/dotée d'une parabole solaire motorisée, de memoire je mets son diametre autour de 5 m , le foyer etait un serpentin de quelques spires (acier,cuivre, ... ? ) et l'on voyait tres bien qu'il etait porté au quasi rouge cerise. c'etair déjà de la "grosse" construction J'ai toujours eu envie de rencontrer le "proprio" , mais les semaines de ski passent vite et j'ai ensuite choisi d'autres stations. :grin:

Je ne sais pas si cette parabole existe toujours

Bah quand les mecs se couvre la toiture de panneaux solaires on a quasiment la même surface xD Mais avec une production ridicule vs IR et à mon avis ta parabole y est encore alors que s'il avait eu des panneaux solaires il les aurait peut-être changé déjà 2 fois ...

Oui mais on ne s'éclaire pas à l'eau chaude :grin:. Dans un cas on produit de l'électricité et dans l'autre on produit de l'eau chaude.