Comprendre la sensibilité d'un capteur ?

Hey !

J’ai acheté cet accéléromètre pour calculer la vitesse d’un bateau en fonction du temps (primitive de l’accélération mesurée).
Je ne l’ai pas reçu, mais j’ai voulu re-consulter ses infos dès aujourd’hui pour adapter mon programme et pouvoir l’utiliser plus ou moins dès que je le reçoit.

problème : Il s’agit de la “plage de mesure” de l’accéléromètre :

Plage de mesure (accéléromètre): ±2 / ±4 / ±8 / ±16 g

J’ai pas compris ce que ça voulait dire du coup j’ai cherché, et j’ai trouvé ceci :

Sensibilité à l’accélération linéaire : 0.061(FS = ±2), 0.122(FS = ±4), 0.244(FS = ±8), 0.488(FS = ±16) mg/LSB

Je me doute que mg/LSB c’est milli g (accélération) par Least Significant Bit et que FS 2, 4, 8, 16, ça correspond aux 2 / 4 / 8 / 16 g de Lextronic. 3 Questions néanmoins :

  1. Que signifie FS exactement ? c’est un acronyme ?

  2. Quand je fait FS / par l’accélération juste à côté (2/0.061 ~ 32.8), je tombe toujours sur 32 (à l’arrondi près). Est-ce que je peux en déduire que l’accélération de mon bateau augmente de 0.061 mg tous les 32 bits pour mon capteur ?

  3. 0.061 mg, ça fait une accélération de 0.0006 m.s-2 tous les 32 bits. Je n’arriver pas à me figurer ce que ça fait “en vrai” et je ne trouve pas d’ordre de grandeurs sur internet, une idée d’un objet ayant une telle accélération ? J’ai peur (sûrement pour rien) que mon bateau n’atteigne pas une telle accélération, et donc que mon capteur soit inutile.

Merci d’avance

FS c’est pour “full scale” à mon avis (c’est à dire sur la plage de mesure)

Les mesures se font dans un registre qui a un certain nombre de bits, le votre c’est sur 16-bit (complément à 2) vous avez donc une valeur entre -215 et 215-1 (-32,768 à 32,767) pour représenter votre accélération par exemple.
Si vous savez que l’accélération max que vous avez est de ±2g, alors vous représentez ces 2g sur 32,768 valeurs. c’est assez précis puisque chaque bit vaut 2/32768 de g. (61,035 millionième de g)

Si l’accélération peut être bcp plus forte et peut monter à ±8g, alors le même nombre de bit doit représenter une plus grande valeur et vous perdez donc en précision puisque chaque bit vaut 8/32768 de g. (244,140 millionième de g)

==> on retrouve le 0.061 à ±2g et le 0.244 à ±8g

(je vous laisse faire le calcul pour ±4g ou ±16g)

si vous connaissez la valeur max de g que vous allez encaisser, en le disant au module vous améliorez le précision de le mesure. chaque bit sera plus représentatif

ensuite c’est un règle de 3 pour savoir combien de g on a

==> lire la doc en détail pour voir les registres et leur configuration possible.

Hey, merci @J-M-L.

D'accord, je crois que je comprend. Donc si je regarde le paragraphe 9.34 page 66, je retrouve bien le registre codé sur 16 bits. Je prend cet extrait car c'est celui qui m'intéresse : l'accélération selon un axe (arbitraire). Mais je ne comprend pas la différence entre les paragraphes 9.34 et 9.35 : OUTX_L_XL et OUTX_H_XL.

OUTX, je me doute que c'est pour l'axe X. XL, par lecture de la description et par comparaison au G dans OUTX_H_G (et sa description associé), c'est sûrement pour "Accélération Linéaire" et G pour "angulaire". Mais _H et _L, ça correspond à quoi ? en lisant les définitions, au paragraphe 9.25 (page 64) je me dit que ça indique si l'accélération est positive ou négative ? Autre hypothèse, comme threshold veut dire seuil, c'est peut-être pour régler une sorte de zone morte ? (je raisonne par analogie avec ma manette). Alors le _H serai la valeur à partir de la quelle on détecte (minimum de la zone vive) et le _L la valeur à partir de la quelle on cesse de détecter (maximum de la zone vive). Quelle est la bonne interprétation ?

J'ai encore 2 autres questions, pratiques cette fois :

1) Je ne vais sûrement pas réussir à placer mon capteur pile poile dans l'axe selon lequel mon bateau va avancer, du fait de l'erreur humaine, et de la tension (pas électrique hein ? ...) que le câble peut imposer au capteur. Quelle est l'erreur admissible ? comment la calculer ?

2) A la table 3 (page 20) je retrouve les plages d'accélérations de 2, 4, 8, et 16 g. je ne peux m'empêcher de constater que ce sont les 4 premières puissances successives de 2. Est-ce que je peux en déduire que le fabricant présente ces données selon ces 4 valeurs pour plus de lisibilité et que je peux moi même choisir l'échelle que je veux ? Ou bien est-ce que ce sont des échelles imposées physiquement, comme sur un multimètre ? Ça m'intéresse car dans les faits, je vais commencer mes mesures en le réglant sur 2 g (a priori, pour un petit pour un bateau propulsé par une motorisation de 18 W, ça paraît raisonnable) mais mes mesures seront très certainement inférieures à 1 g, donc si je peux choisir ce réglage, j'aurai plus de précision vu comment ça fonctionne. Je sais que je n'ai pas besoin de plus précision, mais ce sera bon à savoir pour mon oral. Aussi, si ce sont bien des échelles imposées physiquement, pourquoi ce choix ? Pour un multimètre, on a des échelles qui sont des puissances de 10, ici les puissances de 2, c'est trop spécifique pour que ce soit un hasard ! Enfin mon travail ne dépend pas de la réponse à cette question, c'est surtout pour ma culture personnelle. ;)

Thanks

Pour OUTX_L_XL et OUTX_H_XL les L et H font référence à la partie du mot de 16 bits que ça représente

Les registres mémoire sont en fait de 8 bits et il vous en faut 16 pour représenter la valeur donc il y a l’octet de poids faible (L = Low) et celui de poids fort (H = High). En les combinant on a notre valeur sur 16 bits.

Pour votre première question prévoyez un calibrage, vous mesurez ce que vous lisez en allant tout droit et ce que dit le capteur, ça vous permet de voir le delta par rapport à l’alignement idéal et vous en tenez compte dans vos calculs

Pour le point 2, non il n’y a que ces valeurs dispos (2,4,8 et 16). Les puissances de 2 c’est parce que en informatique c’est plus simple et rapide pour faire des divisions ou multiplications par 2, c’est un décalage à droite ou à gauche d’un bit.

Pour un multimètre, on a des échelles qui sont des puissances de 10

Peut être pour le matériel pas cher à destination d’un usage domestique mais dans le matériel professionnel généralement les gammes sont des “quasi” puissances de 2 (si on admet que 2x2 = 5 :grin: ).
Et ce quelque soit le matériel de mesure, si on va encore plus loin c’est proche d’une échelle logarithmique.
Les calibres courants sont 1, 2, 5.
Pour être certain de se comprendre 0,1; 0,2; 0,5; 1; 2; 5; 10; 20; 50 etc…

D'accord j'ai compris, merci. Reste plus qu'à attendre de recevoir ma commande alors. :D Enfin ça m'étonne quand même @68tjs, Je suis en prépa. Les multimètres qu'on a à l'étage d'électronique sont super cher d'après nos professeurs, et pourtant les calibres sont des puissances de 10. On aurait des multimètres de bricoleurs du dimanche ? O.O C'est surprenant. ^^"