Retour d'expérience NRF24L01+ vs Esp8266E12

Bonjour,

voici mon retour d'expérience concernant l'usage de NRF24L01+ et de esp8266E12.

Plusieurs dispo ont été réalisés :

  • capteurs de température serre éloignée + émission avec arduino nano + NRF24
  • réception des données température avec arduino nano + NRF24 + LCD (boîtier autonome)
  • réception des données température avec NRF24 +esp8266 + thingspeak (ordinateur, tablette...)

  • pèse-ruche avec HX711 + émission avec arduino nano + NRF24

  • réception des données poids et température avec NRF24 +esp8266 + thingspeak (ordinateur, tablette...)

  • pèse-ruche avec HX711 + émission avec esp8266 -réception des données (ordinateur, tablette...)

Concernant NRF24 :

  • Bonne portée avec antenne extérieure et PCB plus de 30 mètres sans problème
  • Grosse sensibilité aux perturbation électromagnétiques. Exemple : simple branchement d'une alim sur la même prise secteur (problème arduino ou NRF24 ?)

Bonjour,

voici un retour d'expérience concernant l'usage de NRF24L01+ et de esp8266E12.

Plusieurs dispos ont été réalisés combinant arduino nano esp8266 et nrf24, en mode émission (NRF24), émission (ESP8266), réception (NRF24) réception/émission (NRF24), réception/émission (NRF24/ESP8266).

Pour ne pas me répéter et raser le lecteur, voir mes posts sur le pilotage de ma serre et de mes ruches.

Voici mes conclusions :

  • pas mal de déception concernant NRF24 (effet clone ou pas ?) :

  • très grande sensibilité aux perturbations électromagnétiques (exemple période orageuse avec éclairs même lointains : le système cesse d'émettre)

  • idem avec branchement sur la même prise secteur d'une alimentation à découpage (effet arduino ou NRF24 ?)

  • fonctionnement erratique : deux mois sans souci, envoi des données régulièrement puis blocage brutal. L'arduino semble continuer à envoyer les données mais elles ne sont plus transmises. On reboote et ça repart.

  • a noter qu'en mode réception, je n'ai quasiment pas de souci, c'est le mode émission qui me pose problème.

Solution d'amélioration :

  • éviter les longues liaisons entre NRF24 et arduino. Avec cable d'un mètre entre Arduino et NRF24, le dispo n'a pas voulu fonctionner.
  • Utiliser de préférence les connexion soudées aux connecteurs. utiliser une plaque de circuit imprimé c'est plus propre et les liaisons sont courtes.
  • souder sur le module NRF24 deux condensateurs, un de plusieurs dizaines de microfarads, un de quelques nanofarads ( voir info sur la toile). Le premier joue le rôle de réserve d'énergie quand il a y émission ou réception, le second limite les effets néfastes des fréquences parasites
  • J'ai blindé le boîtier avec du papier d'alu (au départ pour éviter l'échauffement solaire)
  • j'ai aussi fait un gros nettoyage de mes programmes mais bon ce n'est pas ça qui résout le problème.

Dans ces conditions, ça semble être plus fiable. Un pèse-ruche fonctionne depuis plusieurs semaines sans interruption. J'attends la panne...

Tout ça, ce sont mes conclusions avec mes montages et surtout l'usage de clones nano et NRF24. Serait-ce meilleur avec de vrais nano, de vrais NRF24 ? je n'en ai pas la conviction mais je suis tenté d'essayer quand j'aurai épuisé tous les remèdes envisageables...

Concernant esp8266E12 :

  • Système très robuste, un pèse-ruche fonctionne depuis plusieurs mois sans souci ou presque (un fil débranché par mauvaise manip de la ruche.).

Ce sont aussi des clones.

Conclusion :

pour l'instant, je ne peux installer mon pèse-ruche éloigné basé sur NRF24 car la fiabilité est trop faible et faire du dépannage électronique à 10 cm de la ruche, je ne préfère pas...

Pour ceux qui ont une ruche près de la maison ou tout autre système à contrôler, je recommande ESP8266. Pour augmenter la portée, on peut utiliser un répéteur WiFi type CPL avec antenne, ça marche bien.

Il ne faut bien sûr pas oublier que ces produits sont destinés au développement (en particulier arduino) pas à l'industrie. Donc ne pas leur en demander trop.

Je continue à tester...

Cordialement

Bonjour

Merci pour ce retour détaillé

oncernant esp8266E12 :

  • Système très robuste, un pèse-ruche fonctionne depuis plusieurs mois sans souci ou presque (un fil débranché par mauvaise manip de la ruche.).

l'ESP8266 a souffert à sa sortie d'un manque criant de documentation. Cela a amené nombre de personnes à mal l'utiliser, en particulier en négligeant l'alimentation.... une mauvaise réputation traine parfois encore, aggravée par les contraintes d'un ESP-01.

Autres handicaps : l'ESP01 en mode AT comme seule possibilité initiale de mise en oeuvre et le manque d'outils de développement pour s'affranchir du firmware AT.

L'ESP8266 est maintenant bien documenté (cf site Espressif), les outils de développement élaborés Ce composant est maintenant utilisé dans nombre de réalisations commerciales d'objets connectés. Espressif sur son site annonce 100 000 000 puces vendues

Pour augmenter la portée d'un ESP8266 il ya des modules D1 MIni Pro par exemple) avec une embase uFL-SMA pour utiliser une antenne extérieure (evt directive).

  • fonctionnement erratique : deux mois sans souci, envoi des données régulièrement puis blocage brutal. L'arduino semble continuer à envoyer les données mais elles ne sont plus transmises. On reboote et ça repart.
  • a noter qu'en mode réception, je n'ai quasiment pas de souci, c'est le mode émission qui me pose problème.

On reboote et ça repart ... Il ne faut pas forcément incriminer le NRF24L01. Personnellement j'ai pas mal d'émetteurs (capteurs de température, humidité, mouvement) et de récepteurs (dimmer, prise commandée, afficheur, horloge) basés sur ARDUINO MINI & NANO et NRF24L01. Je n'ai jamais eu ce genre de problème. J'utilise la librairie MYSENSORS.

@+

Merci pour les retours d’info.

Et désolé pour les 2 messages successifs. Le premier avait brusquement disparu en cours de rédaction pour réapparaître publiė…

Je vais jeter un oeil sur les nrf24. Je ne savais pas comment détecter les frelatés. Le petit sketch permettant de déterminer leur identité me les donnait pour des nrf24l01+.

J’ai oublié de rappeler que je travaille à 250kbs et que d’après certains ça peut poser problème.

Cordiakement

Après vérification, les puces semblent d'origine (le 1 possède bien la barre sous la partie verticale)

Concernant la fiabilitė, un de mes système intégrant horloge, plusieurs capteurs ds18b20 fonctionne bien depuis plus d'un an mais de temps en temps ça bug.

Mon alim est une petite alim à découpage en boitier elle est réglée à 9 volts. Elle est vendue pour une intensité maxi de 1A sous 12 volts. Elle alimente l'arduino via l'entrée vin et une diode. Elle alimente d'autre part un régulateur entrée variable/sortie 3,3 volts, qui alimente le module RTC et le module Nrf24. La tension sur les broches d'alim du nrf24 est de l'ordre de 3 volts.

J'ai encore une question : chez qui puis-je être sûr d'acheter de vrais nrf24 sans que ça me coûte un bras ?

Pour les esp8266 à plus longue portée, je vais voir ça. Merci de l'info !

Pour la bibliothèque sensors, je vais aussi jeter un oeil ou plus.

Cordialement

Elle alimente l'arduino via l'entrée vin et une diode

De quel ARDUINO s'agit-il ?

Il s'agit d'un clone nano

Cordialement

Y a t-il un adaptateur de niveaux 3.3V / 5V entre UNO et NRF24L01 ?

Le NRF24L01 a beau être 5V tolérant sur ses entrées SPI, cela ne se passe pas toujours bien.

J'ai eu une expérience récente entre ARDUINO NANO et NRF24L01. La NANO est alimentée par l'USB. Le NRF24L01 est alimenté à travers le 3.3V de la NANO. Liaison directe entre les deux, sans adaptateur de niveau.

Entre 4.8V et 5.0V, sur le bureau, tout se passe bien. Alimenté avec un adaptateur USB un peu trop généreux à 5.5V rien ne va plus. La NANO ne reçoit plus rien.

J'ai plusieurs montages NANO + NRF24L01 dans mon habitation. Cela marche très bien à condition d'avoir l'adaptateur USB 5V qui convient.

Personnellement, je ne jure que par une solution : ARDUINO MINI 8Mhz et NRF24L01. Tout le monde sous 3.3V.

Je n'ai jamais essayé NANO ou UNO avec adaptateur de niveau avec NRF24L01, mais j'ai des TXS0108 en commande.

Parfois, la NANO ou UNO est intéressante car sa petite sortie 3.3V est utile, mais autant passer par une MINI si cela pose vraiment des problèmes de niveau.

@+

Ah oui, c'est peut-être le problème.

Il n'y a pas d'adaptateur de niveau entre l'arduino et le module nrf24.

Comment procéder ?

Cordialement

Le plus simple est d'utiliser un processeur 3.3V comme l'ARDUINO PRO MINI 8Mhz. Dans ce cas, aucune d'adaptation de niveau n'est nécessaire.

La PRO MINI possède également l'avantage de pouvoir fonctionner en basse consommation ce qui peut être un avantage lorsque l'alimentation secteur pose un problème d'éloignement par exemple. Le montage doit être émetteur uniquement bien sûr, et émettre périodiquement. Je fais souvent des montages consommant moins de 5µA sur base PRO MINI. Mon dernier capteur de mouvement infra-rouge consomme 65µA, dont 60 pour le capteur infra-rouge lui-même.

Dans le cas d'un montage récepteur, le NRF24L01 consomme trop - 12mA il me semble - pour se contenter d'une alimentation par une simple batterie 18650 par exemple.

Sinon, une NANO avec un adaptateur de niveau TXS0108, par sécurité.

A mon sens, une NANO ou UNO reliée à un NRF24L01 sans adaptateur de niveau fonctionne par coup de chance. La tension d'alimentation 5V est juste dans la fourchette admise. Si la tension s'éloigne de sa valeur optimale, pour une question de température par exemple, le niveau des signaux fournis par le NRF24L01 n'est plus apte à satisfaire les entrées de l'ARDUINO.

L'alimentation en énergie de cette gestion de ruche est-elle faite à partir du secteur 230V ?

@+

Lacuzon: ...

Pour les esp8266 à plus longue portée, je vais voir ça. Merci de l'info !

...

Bonsoir Lacuzon Merci pour ton REX

Pour ce qui est de l'esp8266 (module) avec antenne externe comme évoqué par Al1 , il en existe avec connnecteur µRF

Perso , je n'aime pas "du tout" ce connecteur ,

pour moi c'est du connecteur à usage unique 8) (un click/mais pas 2 )

Je préfère en DIY directement "me" repiquer par soudure le coax d'un µ--->SMA au niveau de l'antenne PCB

Personnellement, j'utilise ESP8266 et NRF24L01 pour de la domotique, éclairage principalement. Les ordres proviennent soit d'une télécommande soit de capteurs infra-rouge, et passent par une RASPBERRY PI. Il arrive qu'il y ait des ratés avec le WIFI. Quand j'allume avec une télécommande, et que la lumière ne s'allume pas, j'appuie à nouveau, et il arrive que les deux ordres soient exécutés quelques secondes plus tard, donc ON - OFF dans la foulée.

De manière générale, le NRF24L01 est beaucoup plus réactif et je n'ai jamais de ratés. Mais c'est vrai que pour une gestion de ruches, c'est moins important.

Pour de la transmission longue distance, je préfère de très loin le 433MHz.

@+

hbachetti: Le NRF24L01 est alimenté à travers le 3.3V de la NANO.

Les ennuis sont programmés. Le 3.3V de la NANO est complètment incapable d'alimenter un NRF24L01.

J’ai commandé un paire d’ESP32-LoRa. Il y tout intégré, y compris und affichage OLED.
J’en attends des performances bien meilleures que les autres variantes.
Pour moi, la bande 433MHz est inutilisable, car méchamment brouillée par un émetteur de 120W pour les feux de circulation de la région, la pylone est a quelques centaines de m de chez moi :frowning: .
Même sans ca, ca y est le bordel quand on est pas dans la cambrousse.
La bande 2,4 GHz est trop pourrie par tout ce qui s’y accumule et ca traverse mal les murs.
Le 866 MHz est bien meilleur. C’est stable, pas encombré et ca porte loin.

Le 3.3V de la NANO est complètment incapable d'alimenter un NRF24L01.

Il doit y avoir confusion avec l'ESP8266.

Comme pepe, je pense qu'avec un NRF24L01 ça le fait sans problème.

Pour alimenter une ARDUINO MINI + un NRF24L01, j'utilise un LM2936, 50 mA également.

@+

pepe: La consommation d'un NRF24L01 ne dépasse pas 15 mA (11,3 mA en émission à 0 dB ; 12,3 mA en réception à 2Mbps / 13,5 mA pour le NRF24L01+).

J'ai du lire de travers:

Maximum output power    +20 dBm
Emission mode current(peak)     115 mA

Ou peut- être pas?

Bon si on reste sage et reste a 0dB, ca peut marchouiller. Encore ne faut il pas oublier un bon condensateur pour avaler les pointes.

hbachetti: Il doit y avoir confusion avec l'ESP8266. Pour alimenter une ARDUINO MINI + un NRF24L01, j'utilise un LM2936 50 mA également.

Pour ma part j'ai une bonne experience avec les Massduinos en mode 3,3V ou des Pro Mini.

Le 5V, c'est dépassé.

Maximum output power +20 dBm Emission mode current(peak) 115 mA

??? D'où cela sort-il ?

DATASHEET

J'ai bien étudié le problème avant de choisir mon régulateur, à moins que j'aie raté quelque-chose.

Pour un ESP8266 je choisis plutôt un LF33CV.

@+

hbachetti: D'où cela sort-il?

...de la spec des modules finis avec PA.