Achat : quelle base Arduino ( uno; geant ...) ?

Bonjour

Je voudrais acheter une arduino mais je ne sais pas laquelle prendre sur leur site.

Je voudrais réunir sur une seule tablette ces 3 post

Le projet principal : bateau autonome qui se déplace seul avec 2 contacts physiques et un ultrason

le suivant pour changer les contacts physiques BtnContact1 et 2 par 2 ultrasons étanches (sonar)

et celui-ci pour afficher des données (températures eau/air et voltage)

Du coup que me conseillez vous d'acheter ?

sur le principal il reste 6 pins 0, 1 et ~3, ~5, ~6 et 8

si sonar il faut ajouter des input et des output

si écran idem

Merci

A toi de déterminer le nombre de pins dont tu as besoin.
Je développe sur UNO protoshield, pour avoir une petite bread board et surtout du +5v et du GND autant que besoin.
Ensuite je mets sur NANO.
Au final, en t'organisant, tu peux en mettre pas mal sur NANO, sachant que ce qui est analogique peut servir d'I/O digitales.
Tu peux aussi faire le choix de l'i2c, par exemple pour le driver de tes moteurs.
Tu peux empiler des tas de modules i2c sans trop de soucis, ils sont tous sur les 2 mêmes fils! Magie.

Dès que tu as des moteurs/servo, tu as une contrainte de PWM, ensuite tu viens ranger le tout autour.
L'i2c s'impose aussi sur deux pins. Tx/Rx de l'USB sont aussi contraignants je trouve.

Aussi, UNO et NANO sont à peu de choses près les mêmes machines.
MEGA par exemple est différente, à réserver aux initiés semble-t-il.
Les MINI n'ont pas de port USB il me semble, pas forcément pratique pour téléverser.
La gamme est grande, c'est un peu déroutant, ce ne sont pas toujours les mêmes microcontrôleurs.

Ok

Les modules i2c n'ont rien de commun avec l'écran oled i2c ou bien c'est le même type de module ?

L'écran est un module I2C. I2C est juste le nom d'un protocole de communication, on appelle par extension "module I2C" un module électronique qui utilise ce protocole. C'est la bibli Wire qui gère la communication pour l'Arduino.

ok

kammo:
Aussi, UNO et NANO sont à peu de choses près les mêmes machines.

Ce sont le même produit à une variante d'alimention près.
La nano a deux entrées analogiques supplémentaires grâce à un boîtier CMS, différent de celui de la UNO.
La nano peut se reporter sur une carte pastillée, la UNO ne le peut pas

kammo:
MEGA par exemple est différente, à réserver aux initiés semble-t-il.

La Mega à plus de pins et plus de mémoire sinon le micro est le jumeau de celui de la Uno/nano (à quelques détails près comme une interface série supplémentaire et des timers en plus)

kammo:
Les MINI n'ont pas de port USB il me semble, pas forcément pratique pour téléverser.

Sans circuit de conversion Uart/USB la mini-pro consomme moins, ce peut être intéressant.
Elle a exactement le même micro que la nano, boîtier compris, elle a donc aussi 2 entrée analogiques supplémentaires.
Pour la programmation il suffit d'avoir un module externe USB/Uart ou de programmer en ISCP.

Il y a aussi la leonardo/Micro avec un micro qui gère directement l'USB.

Je voudrais acheter une arduino mais je ne sais pas laquelle prendre sur leur site.

Réfléchi bien avant d'acheter une nano sur le site Arduino = 20€ auxquels il faut ajouter les frais de port et la TVA -> (+ 20 %)
Sur Ebay on commence a en trouver à partir de 2,5 /3 € rendu dans la boîte à lettre mais il faut souder les connecteurs.

Entre les deux on trouve toutes les configurations.
Exemple vendeur Ebay situé à Créteil (Ile de France 94) et connecteurs soudés = 4,8 € livraison gratuite entre le 30 mai et le 1 juin.
Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres.

Merci à tous pour vos explications.

J'ai l'impression d'avoir ouvert la boite de Pandore vu tous les critères à prendre en compte :slight_smile:

Non ce n’est compliqué qu’en apparence.
Il ne faut surtout pas partir de l’offre de cartes existant mais de ce que tu veux faire.
Tu va faire souffrir ta première carte → ne pense pas à l’avenir ni a tes futurs projets, pense à ce que tu veux faire immédiatement.

Premier critère : De combien d’entrées/ sorties as tu besoin ?
Si une carte UNO ou Nano convient ne va pas chercher plus loin.

Deuxième critère : quel câblage compte tu faire ?
Si c’est un câblage “en vrac” avec une carte de prototypage rapide (Breadboard) prend ce que tu veux entre Uno et nano.
Note que la nano peut s’enficher dans une breadboard → le câblage est plus propre donc avec moins d’erreurs possibles qu’avec le style “perchoir à mouche” que l’on voit dans les vidéos.
Si quand cela “marchera”, tu veux faire un câblage propre avec des fils soudés sur une carte de prototypage (circuit imprimé à pastilles) prend une nano.
Si tu veux faire des mesures analogiques non bruitées ne prend surtout pas une Uno mais prends une nano.

Réserve la mini-pro, la Mega, la micro a des usages ultérieurs et prend ton plaisir avec une carte basique, tu l’aura deviner je préfère la nano à la Uno.
J’ai eu une Uno que j’ai cramé : elle n’a pas aimé que je la pose alimentée sur un tas de fils dénudés → quand je te dis qu’une carte peut souffrir (et j’ai des années d’électronique pro derrière moi) :grin:.
Depuis je n’ai eu que des nano.

Ah un détail qui a son importance : le pilote de la nano.
Si tu utilise un OS intelligent comme Linux il n’y aura rien à faire, mais si tu utilise un OS appelé “fenêtre” et écrit par “Bilou Porte” il faudra installer le pilote pour le CH340G (l’interface USB/Uart) il n’est pas fourni dans l’IDE Arduino.

Super détaillé ! Merci

Mes besoins en entrées/sorties

Projet principal 6 numériques dont 3 PWN ( 2 moteurs et une pompe à eau)
Ajout d'un servomoteur 1 numérique PWN
Ajout de l'écran et 3 entrées analogiques ( voltmètre, température eau et température air)
oles I2c, A0, température de l'eau sonde étanche DS18B20 et Température de l'air KY-013

7 numériques et 3 analogiques

Si je prends des sonar à la place des BoutonContacts, 5 numériques (projet de base sans boutonContact) + 2 input / 2 output pour les 2 sonars ajoutés
total 9 entrées/sorties et 3 analogiques.

Donc Uno pour le test et ensuite la nano ?

Au départ, c'est un câblage spaghetti, mais si cela fonctionne ce sera sur des cartes en dur

Par contre là je suis largué : je pensais simplement téléverser le code vers la nano

''Ah un détail qui a son importance : le pilote de la nano.
Si tu utilise un OS intelligent comme Linux il n'y aura rien à faire, mais si tu utilise un OS appelé "fenêtre" et écrit par "Bilou Porte" il faudra installer le pilote pour le CH340G (l'interface USB/Uart) il n'est pas fourni dans l'IDE Arduino.

Donc Uno pour le test et ensuite la nano ?

Tu fais comme tu le sens, c'est un choix personnel.

Par contre là je suis largué : je pensais simplement téléverser le code vers la nano

Ben c'est une évidence Windows est plus compliqué que Linux !
Avec Windows il faut toujours télécharger des pilotes, avec Linux ils sont dans le noyau et Linux se débrouille tout seul pour récupérer ceux dont il a besoin. Le noyau Linux est mis à jour automatiquement.

Les cartes officielles Arduino sont équipées d'un circuit FTDI et Arduino fourni le pilote pour cette carte.
FTDI vend son produit à un prix max : il ne s'est pas encore rendu compte qu'il n'est plus tout seul sur le marché et qu'il faut baisser les prix.
Les clones se sont tournés vers le CH340G mais bien évidement Arduino ne fourni pas ce pilote puisque c'est les cartes de la concurence qui en sont équipées.
Donc tu recherche sur le net et tu installe le pilote pour le CH340G

Pour repréciser, j'utilise une UNO pour développer parce qu'elle a un protoshield dessus, une photo du truc du coup exit la planche à pain, et plein de VCC et GND. Comme toutes les soudures sont dessous, en effet, faut pas la poser sur un bar en zinc ni ... sur un tas de fils dénudés ???? MAIS! Hahaha ça va alors, je suis pas le seul :stuck_out_tongue:
Je lui ai collé des petits pads en caoutchouc dessous, elle ne glisse plus, ça va bien sur la table.

Sur la UNO, on peut changer la puce. Cela dit, une puce seule en France est plus chère qu'une UNO en Chine...

Mon robot est sur NANO parce que j'en ai deux, je me suis un peu lâché côté commande au début, ça libère mon protoshield, mais aussi parce que j'ai plus d'entrées analogiques, et comme j'en ai bloqué deux pour l'i2C, ça me sauve.

Dernier détail praticopratik:
La UNO, je la collais sur le robot, une pile 9v dessus et roule ma poule.
La NANO n'a pas cette entrée ronde. Pour l'alimenter c'est soit par mini-USB, soit par Vin ( rouge, rosé ou blanc, au choix donc faut prévoir ça)

C'est beau ces couleurs :o

super vos explications.

Pour le protoshield ça se connecte comment et du point de vue code cela donne quoi pour les déclarations ?

le principe d'un Shield, c'est qu'il vient s'enficher direct sur ta carte. Les 90% de shields que je vois sont faits pour UNO.
Ensuite, toi, tu bosses sur le shield.
Tu as des shields Driver (pont en H), des shields pour tout ou presque.
le problème des shields, c'est qu'ils sont faits comme ceci et pas comme toi tu ferais.
Si le shield occupe les pins 11, 8 et 6, tu ne pourras pas remettre un autre shield par dessus qui occupe un de ces pins.... Ca peut poser problème si tu veux en empiler plusieurs...
J'ai une large préférence pour les modules qui se connectent aux pins que je veux avec des câbles.

Euh les cartes mezzanines (pour les électronicien “shield” c’est un blindage) on ne peut pas en empiler autant que l’on veut.
De plus tu ne trouvera écrit nulle part qu’elles broches sont utilisées : il faudra examiner les fichiers de la bibliothèque ligne par ligne.

Un shield c’est utile certes, mais à manier en connaissance de cause.

Come je l'ai déjà dit : La boîte de Pandore :slight_smile:

En tout cas c'est très intéressant

PS une question ; avez-vous une idée pour un lot de résistance pour Arduino ?
J'en ai vu un de 1230 pièces mais avec de mauvais avis

Merci

Les kits "européens" de résistance sont de l'arnaque, les vendeurs vendent à prix d'or des résistances qui ne serviront jamais comme des 4,7 megohms.
Les valeurs utiles sont
100, 220, 330, 470, 1k, 2,2k, 4,7k, 10 k et on ne sait jamais 100k.

  • Les 100, 220, 330 et 470 ohms c'est pour les résistances série des dels (leds).
  • Les 1k, 2,2k, 4,7k c'est pour les résistances de charges de l'I2C ou les résistances de base des transistors bipolaires.
  • 10 k c'est pour la protection des grilles de Mosfet.

Pense aussi à prévoir quelques potentiomètres (10 tours) : 2,2k, 51,1k
Ajoute quelques dizaines de condensateurs : 100nF céramique et condensateurs chimiques autour de 10µF à 47µF --> la valeur n'est pas précise prend ceux qui seront les moins cher le jour de ton achat.
Attention les chimiques ont une tension de service, prend 25V comme cela si tu utilises une alim 12V tu sera couvert. avec un chimique on prend toujours une marge de sécurité.

Ces valeurs peuvent s'acheter individuellement mais il faut voir aussi les lots disponibles sur Ebay, Aliexpress ou autre : il y aura peut-être des offres avantageuses le jour où tu passera commande.

ok