calcul de self pour hacheur ( onduleur )

bonjour a tous
dans le but de rendre quelque serveurs a moi 100% autonome je me penche vers les hacheur et onduleurs
ceux du commerce sont bien mais quand même franchement cher dés qu'on a besoin de puissance ( 1KW )
et d'autonomie ( 15 min )

je souhaite voir si il est possible de fabriquer un hacheur
pour la partie hachage j'ai quelque question
je part de 20 batterie 12V en série
donc 240V continue
au niveau hachage les choix de composant ne sont pas fait mais je me pose une question
les hacheurs des onduleurs hache a 400Hz ou plus
comment avoir une fréquence de 50Hz en hachant a 400Hz ?

pour la partie sinusoïde
j'ai pendant mes cours purement théorique
comprit que une self permettait de lisser le courant
donc en théorie le hachage me fournit un courant en signal carré
en rajoutant une ( ou plusieurs ) self je peux arriver a une sinusoïde ( la plus parfaite possible bien sur )
par contre comment la calculer ?

merci a vous pour cette fabuleuse communauté
PS: mon projet en est que a ses début
je me renseigne sur la possibilité de le faire dans un futur pas très proche ( quelque mois )
pourquoi poster sur le forum arduino ?
car le hacheur ( onduleur ) sera entièrement contrôler a chaque étape ( charge des batteries, contrôle de leur tension, contrôle de la charge a fournir, hachage, tension de sortie, etc )
par un arduino
j'ai choisit de fabriquer un hacheur et non pas un onduleur proprement parler car pour 1KW en sortie le transfo d’élévation va être énorme
et très cher
en hachant cela me permet de réduire les couts

C'est pas tout à fait comme ça que ça se passe.

On ne hache pas à 50 ni à 500Hz.
1- il faut être au dessus des fréquences audio et en dessous des fréquences radio
en pratique on hache entre 20 et 50 kHz.
2- la taille des selfs et transfos diminue en fonction du cube de la fréquence

240volts eff c'est 340 PtP.

Commuter 400v-5A ce n'est pas difficile en soi mais celà demande déjà une certaine maîtrise, beaucoup de mise au point et de cadavres !

La différence de prix entre une batterie 12V 100A.h et 12 batteries 12 10A.h paiera au moins deux onduleurs chinois de 1 ou 2 kVA.
Il ne restera plus qu'à bidouiller la commutation normal/secours ou faire travailler les batteries en floating.

Faudra pas non plus oublier d'acheter un chargeur de bonne qualité car la durée de vie des batteries en dépend.

Sinon dans le principe ont peut faire simple, par ex. :

  • on commande en basse tension un pont en H qui alimente un transfo.
  • on régule le courant dans le pont en fonction d'une table de n valeurs = sin(phi) de 0 à Pi/4.
  • un peu de logique et on fabrique une belle sinusoide.
    Un arduino peut le faire !
    Mais au risque de sa vie :~

Le pb : un transfo à vide, c'est une inductance pure, en court-circuit c'est une résistance pure.
Entre les deux, ça varie :grin:

effectivement si ta un liens pour les onduleurs chinois je suis preneur
moi j'ai pas trouver grand chose d'ou l'idée de fabrication
ensuite je récupère pas mal de chose pour ça aussi

Sur ebay on trouve tout ! :zipper_mouth_face:

Tous les sites de solaire en proposent !

Direct Hong Kong,
Italie,
Grande Bretagne,
Allemagne.
Hong Kong via UK stock.

Les revendeurs français sont décourageants.

merci a toi
effectivement je pense que le fabriquer ne soit pas “rentable” au vue des prix sur ebay
par contre je ne trouve que des onduleur ( Inverter me semble ) pour voiture
ca a un nom special quand c’est pour chez soi ?
par contre je vais surement avoir besoin d’un coup de main pour automatiser le démarrage d’un groupe en cas de coupure
l’onduleur est la pour faire tampon le temps que le groupe démarre