Comment assurer le contact de 3 fils à travers une pièce tournante? [résolu]

Je voudrais assurer la connexion de trois fils (alim 5v et donnée) entre la partie fixe et la partie libre en rotation d’une girouette.
Je n’ai pas confiance dans des systèmes à base de pistes concentriques et de frotteurs : usure et oxydation.
J’ai pensé à une alim par bobine (chargeur de smartphone sans contact) et pour le troisième fils : bluetooth ou wifi mais c’est overkill me semble-t-il.
Connaissez-vous plus simple ?

Pour la donnée, si on se met au centre de rotation, il est possible d’utiliser une led d’un côté et un phototransistor de l’autre.

1 Like

Merci pour la réponse.
Je pense avoir trouvé chez les chinois en faisant une recherche sur “collecteur tournant”.
Le produit est utilisé pour les éoliennes
Reste à savoir s’il ne freinera pas trop la rotation… Réponse dans 3 semaines :slight_smile:

Bonjour
Si vous pensez à ce genre de collecteur/joint tournant

Je crains que vous soyez très déçu dans le cas d’une utilisation avec un anemometre ou girouette :slight_smile:

  • aucune protection IP
  • vitesse de rotation limitée
  • precision axiale faible

Quel est le besoin en alimentation ? je ne vois pas très bien pourquoi envoyer de l’énergie sur la partie mobile d’une girouette.

Quelques interrogations de ma part :

  • Pourquoi une protection IP ? Je ne vois pas le rapport avec une rotation et un passage de contact.
  • Vitesse de rotation limitée ! la seule rotation est une orientation dans le lit du vent donc la variation est lente.
  • Précision axiale : le guidage en rotation était prévu par roulements à bille mais les annonces sur le collecteur disent qu’il y a aussi des roulements à l’intérieur donc à voir s’il n’y aura pas surabondance.
  • Quel est le besoin en alimentation ? Le nez de la girouette portera une petite hélice formant anémomètre, il faudra donc un petit dispositif pour compter la vitesse de rotation, et donc une alim de 5V ou 3.3V. Au départ j’avais prévu de mettre aussi un capteur à effet hall (as5600) pour connaître la direction de la girouette et/ou un compas électronique.

Avec un passage de contacts filaires ce dernier peut très bien être en dehors du corps de la girouette quoique cela ferait une boîte de plus…
Autre avantage l’alim par le collecteur rotatif évitant soit un accu li-ion rechargé par petit panneau solaire dans la queue soit usage d’une grosse pile ( ER34615 ).

Bref que des avantages à condition que la rotation ne soit pas trop freinée par le collecteur donc essai à faire car les vendeurs n’indiquent aucune donnée à ce sujet.

Si c’est pour avoir un anémomètre, pourquoi le mettre sur la girouette et pas à côté avec un axe vertical comme on voit partout?

Un choix personnel et dont les motivations sortent du sujet de ce fil.

un truc comme ça ?

il y a peut être une mécanisme avec compteur quadratique qui est entrainé sur l’axe ou juste un aimant qui tourne avec l’hélice et passe devant un ou plusieurs détecteurs

Ces joints tournants ne sont absolument pas protégés contre l’humidité/poussière

vrai pour une girouette , j’etais initialement parti sur un anémo.

Il y a roulement et roulement , sur l’exemple (photo) l’ecart de coaxialité dépasse le 1/10 au comparateur

Pourquoi ne pas rester sur l’option encodeur hall absolu pour fabriquer un anémo-gyro dissymétrique?

J’avais il y a qq temps validé le POC avec un AS5047 et une coupelle trés légèrement modifiée en volume (polystyrène expansé) pour isoler la brusque variation de rotation angulaire et ainsi déterminer le sens du vent.

photo les flèches rouges indiquent les points non étanches

Désolé, IP pour moi c’était TCPIP…
Vu que tu postes une belle photo c’est que tu as l’objet…
Pour une girouette en plaçant le collecteur en haut du tube (mât) fixe et en faisant descendre un tube mobile par dessus celui-ci sur une dizaine de cm avec un roulement ZZ, le côté poussière est-il vraiment dangereux ?
J’ai un aimant cylindrique qui passe en tournant devant un capteur à effet hall. Pas de quadrature, y a pas de marche arrière :slight_smile:

Un ventirad d’ordi désossé, récup de l’hélice, des roulements et comme nouvel axe une tige de 3mm prise sur un lecteur de disquette 3,5". Le reste c’est de l’impression 3D.
Pas encore dessiné le corps : cela dépendra si je retiens la solution du collecteur tournant ou pas.
Je pense que la neige sera moins gênante avec ce système, à 1400m la semaine dernière y en a eu deux fois.
Comme microcontrôleur un pro mini si collecteur ou un esp 8266 ou 32, la box n’est pas loin.

Je suis parti en regardant le pioupiou https://web.archive.org/web/20151201191603/http://pioupiou.fr/fr#discover mais la flemme de dessiner l’hélice…

C’est quoi ?

Un anemometre à 3 coupelles standard dont une des coupelles est très legerement différente des 2 autres (dissymétrie) .

POC

Je suggère une solution. Mettre sur le rotor de l’anémomètre un générateur alternatif : une “dynamo” de vélo (qui est en fait un alternateur) ferait l’affaire. Avec la tension produite, alimenter une bobine à noyau de fer doux, montée sur un axe vertical voisin de l’axe de rotation de la girouette, par exemple à 3 cm. Au centre du mat de la girouette, supposé en plastique, fibre, carbone, etc. disposer une bobine à noyau de fer doux, réceptrice à axe parallèle à la bobine émettrice. Récupérer la tension produite par la bobine réceptrice, l’envoyer vers la carte Arduino, amplifier si nécessaire, filtrer, mesurer la fréquence.

Super idée surtout pour détecter les vents faibles :laughing:

Oui, une dynamo de vélo a des couples résiduels, dus à la présence du circuit magnétique de stator. On peut refaire ça avec un aimant qui tourne devant une bobine sans circuit magnétique. Ou récupérer un petit moteur synchrone sur un programmateur de machine à laver pour le faire fonctionner en générateur d’impulsions. Quitte à bricoler, tout est possible.

C’est la première fois que j’entends parler de moteur synchrone pour un programmateur de MAL

Bonsoir

Il s’agit sans doute des petits moteurs synchrones de Crouzet q’on rencontrait (et rencontre encore parfois) dans divers programmateurs d’appareils électroménagers

https://motors.crouzet.fr/support/specifications-et-plans-detailles/moteurs-synchrones/

Principe : https://studylibfr.com/doc/2911190/quelques-notions-sur-les-moteurs-synchrones—tpworks

Mea culpa. J’ignorais… comme beaucoup de choses!

Bonjour

l’univers technologique est vaste , on en apprend tous tous le jours !!