Mon relais perd la tête....il est bipolaire!!

Bonjour,
je viens vers vous après avoir cherché sur le net une solution à mon problème.
petite présentation, je maitrise les bases d'arduino, mais la programmation et moi.....

bref je possède un relais et je voudrais le faire commuter....oui mais le relais en question est un bistable avec une seule bobine (il faut inverser le sens du courant pour inverser le contact) avec une impulsion de 10ms.
est-il possible de brancher le relais sur deux sorties en de programmer une à 0 et l'autre à 1 ?
je ne trouve aucun schéma, ni circuit spécialisé.
j'ai bien pensé à une interface pour moteur, mais s'il y avait plus simple, je suis preneur.
Le relais consomme 20mA.
Merci pour vos réponses.

Peut importe combien de mA un relais consomme il ne faut JAMAIS le câbler directement sur les sorties d'un micro-controleur c'est la meilleure solution pour griller les sorties.
Toujours au moins utiliser un transistor avec une diode de protection (appelée aussi diode de roue libre) en inverse sur les bornes du relais.
Explication: voir Loi de Lentz.

Le principe de l'interface pour moteur est une bonne idée. C'est disponible en plusieurs format, c'est très utilisé donc très peu cher. Moins cher à acheter sur Ebay que de réaliser soi-même en achetant les composants à l'unité.

Salut,

Le plus simple c'est de prendre un pont en H type L293D, ça sera difficile de faire plus simple, y'a juste besoin du composant en lui même :wink:

Un L293 est surdimentionné, il n'y a pas plus petit sur le marché ?

Ah si tu m'a fait tilté : L9110

Merci de vos réponse,
le L9110 me semble le mieux adapté pour un seul relais et il me semble avoir aussi les diodes de protections comme sur le L293D (qui lui est presque aussi gros que mon relais).

Bonjour

Petite remarque par rapport au relais

Sauf erreur de ma part, ou modèle différent, mais s'est à vérifier sur la datasheet, un relais bistable à une

seule bobine est un relais avec un verrouillage mécanique qui change de position à chaque impulsion , ce qui

est différent de changer le sens du courant . dans ce cas,une seule sortie est suffisante

Le modèle dont tu parles est le plus simple mais il ne permet pas de forcer un état particulier. Si tu n'a pas un retour d'information tu ne sais pas dans quel état il est : c'est le cas des télérupteurs.
C'est pour cette raison qu'il existe d'autres types de relais bistables, je connaissais celui à deux bobines, je ne connaissais pas celui où on inverse le sens du courant.

68tjs:
Le modèle dont tu parles est le plus simple mais il ne permet pas de forcer un état particulier. Si tu n'a pas un retour d'information tu ne sais pas dans quel état il est : c'est le cas des télérupteurs.
C'est pour cette raison qu'il existe d'autres types de relais bistables, je connaissais celui à deux bobines, je ne connaissais pas celui où on inverse le sens du courant.

bonsoir 68tjs
si,si c'est (c'etait) utilisé meme dans des process assez critiques.
les armatures se collent sur 2 aimants permanents pour le maintien, l'inversion de champ doit permettre l'annihilation
du champ de maintien et l'appel vers l'aimant opposé.
La gestion est "électriquement" un peu lourde, mais le principe est robuste :grin:

J'ai juste dit que j'ai appris quelque chose comme quoi malgré les années qui passent heureusement il reste encore à apprendre.

68tjs:
J'ai juste dit que j'ai appris quelque chose comme quoi malgré les années qui passent heureusement il reste encore à apprendre.

C'est bien ce qui fait le sel de la vie :grin:
"une journée où rien n'est appris de nouveau est triste" 8)

@casper22
oui, c’était effectivement ce que je cherchais “un relais bistable à une seule bobine est un relais avec un verrouillage mécanique qui change de position à chaque impulsion”.

Mais ma mauvaise traduction (et je ne connaissais pas tous les modèles de relais bistable!!) m’ont fait prendre ce modèle à une bobine et à inversion de polarité (pour commuter).

Référence du relais: omron G6SU-2G-5DC

je pars sur le L9110 pour le commander, et ferais un petit retour, parce que j’ai vraiment pas trouvé grand chose sur ce sujet!
mon projet est de l’utiliser dans un module domotique appelé nœud dans le projet Mysensors et géré par la box Jeedom afin de l’inclure dans un montage éclairage (va-et vient).
Remplacer un “permutateur”…pour ceux qui savent encore ce que c’est!!(montage cage d’escalier)

Mais ma mauvaise traduction (et je ne connaissais pas tous les modèles de relais bistable!!) m’ont fait prendre ce modèle à une bobine et à inversion de polarité

Ce n’est pas un mauvais choix car au moins avec ce type de relais tu peux savoir s’il est fermé ou pas.

68tjs:
Peut importe combien de mA un relais consomme il ne faut JAMAIS le câbler directement sur les sorties d'un micro-controleur c'est la meilleure solution pour griller les sorties.
Toujours au moins utiliser un transistor avec une diode de protection (appelée aussi diode de roue libre) en inverse sur les bornes du relais.
Explication: voir Loi de Lentz.

Je m'inscruste dans la discussion mais ta remarque me fait dire que j'ai peut-être quelques lacunes sur les relais et que je m'apprete peut-être à faire une betise...

Pour un projet, je souhaite piloter un relai à partir de mon arduino pour etablir le courant (ou le couper) sur un circuit en 220V.
J'ai fait l'acquisition de plusieurs relais statiques pour mes prototypes mais je n'avais pas prévu de mettre quoi que ce soit entre mon relais et mon arduino. Il s'agit des relais ci-dessous :
relais de puissance statique 3a 240v
Panasonic AQA411VL
J'avais bien lui à différents endroits que pour les relais "non statique", il y avait une "couche" de protection à mettre entre le relai et l'arduino. Par contre, dans mes différentes recherches, j'avais cru comprendre que cette "couche" de protection n'était pas nécessaire pour les relais statiques. Me trompe-je ?

Bonjour,
Ne pas confondre relais électromécanique et relais statique (Un peu de lecture).
Dans le cas du relais électromécanique, il y a une bobine de commande (la loi de Lenz s'applique). Il faut donc protéger l'organe de commande du Ldi/dt.
Dans le cas du relais statique, il n'y a pas de bobine donc la diode de roue libre (protection contre les sur-tension) n'est pas nécessaire.
Attention : un relais statique n'est pas un dispositif de coupure de "sécurité" car il n'y a pas de coupure physique du circuit d'alimentation.

Petit retour sur ce post,
Et en suivant les conseils de B@tto (merci à lui)
le montage fonctionne très bien, pour plus de précision, je vous renvoie sur le forum concerné.

https://forum.jeedom.fr/viewtopic.php?f=35&t=4335&start=80

juste encore une question, aurait-il un autre circuit (même taille), parce que ce circuit est inconnu sur le secteur européen !