[Résolu] Plusieurs leds et placement de la résistance

Bonjour à toutes et tous,

J’ai toujours lu sur le net qu’il faillait placer une résistance par led. Je me demande toutefois s’il était possible (j’espère ne choquer personne…) de placer une résistance à l’arrivée (source) du courant (cf. illustration ci-dessous).

Selon mes modestes connaissances, cela ne devrait pas poser de problème en soi mais présente l’avantage d’éviter dans un chenillard de 10 leds, par exemple, d’utiliser une résistance pour chaque led.

L’inconvénient, si je ne me trompe, étant qu’en cas de problème avec la résistance, il se pourrait dans le meilleur des cas que le montage ne soit plus alimenté et dans le pire des cas que toutes les leds grillent.

Pouvez-vous me dire si mon raisonnement est correct ou s’il faut m’interner au plus vite ! :wink:

Meilleures salutations

Urgent : lire les messages épinglés et notament "Faire un nouveau sujet avec les balises"

Tu n'obtiendra pas de réponse en questionnant dans "Tutos et cours", ici c'est pour déposer des tutos ou des cours.

Utilise le lien "Report to modérator" pour faire déplacer ton message dans la partie générale de ce forum francophone.

A bientôt.

Henri qu'est-ce que Jean François a demandé plusieurs fois : pas de réponse sans message déplacé.

Après c'est Jean François qui se paye le ménage car, ce n'est peut-être pas le cas de Krayon70 je ne fais pas de procès d'intention, mais bien souvant une fois la réponse obtenue l'auteur de la question néglige de faire déplacer son post et c'est le foutoir dans Tuto et cours.

Bonjour Krayon70

Si tu débutes, le mieux est de faire simple, de mettre une résistance par LED, car si ton chenillard prévoit d’allumer plusieurs LED à la fois, tu auras des sauts d’intensité lumineuse du fait que le courant fourni par ta résistance va se diviser dans les LED allumées.
Un fois que tu auras maîtrisé cette technique tu va certainement t’intéresser aux LED RGB dont la WS2812 qui permettent d’autres choses, beaucoup plus “fun” avec un câblage beaucoup plus simple, juste un petit peu plus de programmation avec la bibliothèque Adafruit_Neopixel.

Cordialement
jpbbricole

Clairement ce n'est pas possible.

Pourquoi ?
J'ai reconstitué le schéma électrique (la prochaine fois n'envoie pas de dessin de câblage mais LE schéma électrique --> Fritzing sait le faire, il faut voir dans les menus).
Toutes les diodes sont en parallèle et c'est interdit parce qu'il est impossible que deux diodes aient exactement la même chute de tension.

Ce qui va se passer c'est que tout le courant va traverser la diode qui a le plus faible Vd avec le risque de la faire cramer. Les autres ne s’allumeront pas ou extrêmement peu.
Tu verra souvent écrit qu'une diode (éclairage ou signal) se commande en courant et non pas en tension. Cela veux dire qu'on ne peux pas la contrôler avec une tension mais qu'il faut lui envoyer un courant précis.

Ce qu'il est possible de faire c'est de mettre toutes les diodes en série, toutes les diodes seront parcourues par le même courant.
Mais il faut une alim adaptée et une interface de commande (transistor), si on prend 2,5V par diode, pour 3 diodes il faudra 7,5 V plus un petit volt aux bornes de la résistance de limitation de courant.

68tjs:
Clairement ce n'est pas possible.

Toutes les diodes sont en parallèle et c'est interdit parce qu'il est impossible que deux diodes aient exactement la même chute de tension.

!!!!!

Selon l'image du premier post, ce n'est qu'une mise en parallèle de charges (en l’occurrence des LED) et le courant se partage dans les branches (loi de Kirshhoff)

Dons parfaitement possible, je l'ai réalisé sans problème.

Cordialement
jpbbricole

68tjs:
Clairement ce n'est pas possible.

Ce qui va se passer c'est que tout le courant va traverser la diode qui a le plus faible Vd avec le risque de la faire cramer. Les autres ne s’allumeront pas ou extrêmement peu.
Tu verra souvent écrit qu'une diode (éclairage ou signal) se commande en courant et non pas en tension. Cela veux dire qu'on ne peux pas la contrôler avec une tension mais qu'il faut lui envoyer un courant précis.

C'est ce texte que je remets en cause.

S'il y a qu'une diode commandée (allumée) pas de soucis, s'il y en a plusieurs, c'est la loi de Kirshhoff qui entre en ligne de compte et le courant se réparti, je n'ai jamais vus que la LED qui a le plus faible VD? prenait tout.
C'est bien sûre, que s'il y en a plusieurs en fonction, l'intensité va baisse.

Cordialement
jpbbricole

Bonjour,

......Toutes les diodes sont en parallèle et c'est interdit parce qu'il est impossible que deux diodes aient exactement la même chute de tension.

Je confirme en précisant :

  • très peu probable sans être impossible
  • sur le schéma proposé les diodes sont bien directement en dérivation

..... s'il y en a plusieurs, c'est la loi de Kirshhoff qui entre en ligne de compte et le courant se réparti, je n'ai jamais vus que la LED qui a le plus faible VD? prenait tout.

Effectivement, le courant se réparti, mais de façon très inégale si les seuils de conductions sont différents. (ce qui est fréquent mais pas obligatoire)

Une possibilité est que si l'une des diodes possède un seuil plus bas que les autres la majorité de l'intensité sera pour elle, elle va chauffer un peu, son seuil va bouger avec la température ... etc ...
Le cas ou la totalité de l'intensité se retrouve dans une seule diode ne peut pas être exclu.

..... Dons parfaitement possible, je l'ai réalisé sans problème.

On peut facilement envisager un cas qui avec un peu de chance fonctionne sans que cela soit reproductible de façon fiable.

Serge .D

Bonjour, jpbbricole

jpbbricole:
je n'ai jamais vus que la LED qui a le plus faible VD? prenait tout.

From 68tjs :

Ce qui va se passer c'est que tout le courant va traverser la diode qui a le plus faible Vd avec le risque de la faire cramer. Les autres ne s'allumeront pas ou extrêmement peu.

68jts a parfaitement raison : le courant passe toujours par là où c'est le plus facile.
Bon : avec la résistance en série avec les diodes en parallèles (et dans le même sens), il m'étonnerait qu'une diode explose.
Mais je ne vois pas l'intérêt du montage.
Le terme "chenillard" m'interroge.

Cordialement,
bidouilleelec

bidouilleelec:
68ts a parfaitement raison : le courant passe toujours par là où c’est le plus facile.

Ce qui revient à dire que si l’ont remplace les LED par des résistances en parallèles, le courant va passer la résistance la plus faible ?!?!

Cordialement
jpbbricole

jpbbricole:
Ce qui revient à dire que si l'ont remplace les LED par des résistances en parallèles, le courant va passer la résistance la plus faible ?!?!

Cordialement
jpbbricole

Tout à fait.
On parle bien de leds en // !!!
Mettez donc 2 résistances ( ou 10 ) en //.
1 de 1 Ohm et 9 étagées de 1K à 10 Mega.
Ce n'est pas la même chose qu'une diode, mais !
Le courant passe toujours par là où c'est le plus facile.
Et parfois dans vos doigts.

Cordialement,
bidouillelec

bidouilleelec:
Le courant passe toujours par là où c'est le plus facile.
Et parfois dans vos doigts.
bidouillelec

Oui, mais il serait plus claire de dire que le courant, dans le parallélisme, se réparti en fonction des différentes valeurs de résistance des éléments et non pas par le chemin le plus facile ce qui laisse sous-entendre qu'il y a qu'un élément du montage qui "ramasse" tout comme dit plus haut par 68tjs

68tjs:
Clairement ce n'est pas possible.
Ce qui va se passer c'est que tout le courant va traverser la diode qui a le plus faible Vd avec le risque de la faire cramer. Les autres ne s’allumeront pas ou extrêmement peu.

Cordialement
jpbbricole

Bonsoir jbpbricole

jpbbricole:
Oui, mais il serait plus claire de dire que le courant, dans le parallélisme, se réparti en fonction des différentes valeurs de résistance des éléments et non pas par le chemin le plus facile ce qui laisse sous-entendre qu'il y a qu'un élément du montage qui "ramasse" tout comme dit plus haut par 68tjs

Cordialement
jpbbricole

Je ne comprends pas votre raisonnement.
Il y a bien un élément , dans le cas des led et comme a expliqué 68jts, qui risque de ""ramasser tout"".
Cela dépend des caractéristiques des diodes.
Le principe est mauvais.
Essayez de le faire.
Point besoin d'Arduino.

Cordialement,
bidouillelec

Mais je l'ai fait, avec 4 LED, avec une résistance commune de 1k. et 5v. comme le jpeg fourni et sans problème. Je ferais un essai avec des LED disparates pour compliquer.

Bonne nuit
jpbbricole

Il y a bien un élément , dans le cas des led et comme a expliqué 68jts, qui risque de ""ramasser tout"

non : le comportement est linéaire aux courants usuels, ce qui fait que si Vf est dépassé, chacune prendra sa part, même si c'est assez inégal. Je suis donc d'avis que Krayon70 peut tranquilement faire l'essai et nous rapporter ce qu'il en est
Édit : grillé par jpbbricole, qui confirme

Le principe est mauvais

non*

Le chenillard me semble plus plausible, et donc faisable avec une seule résistance

des chenillards un peu moins simplistes allument plusieurs diodes simultanément, donc faisable avec une seule résistance*

*j'attends les réactions (il y a une astuce)

jpbbricole:
Mais je l'ai fait, avec 4 LED, avec une résistance commune de 1k. et 5v. comme le jpeg fourni et sans problème. Je ferais un essai avec des LED disparates pour compliquer.

Bonne nuit
jpbbricole

1k ohm c'est trop.
Et si les leds viennent d'une même série, elles peuvent avoir des caractéristiques très proches.
Essayez avec une blanche , verte et rouge.
Mesurez la tension entre la résistance et les diodes et le courant dans chaque diode.

bidouilleelec

trimarco232:
non : le comportement est linéaire aux courants usuels, ce qui fait que si Vf est dépassé, chacune prendra sa part, même si c'est assez inégal. Je suis donc d'avis que Krayon70 peut tranquilement faire l'essai et nous rapporter ce qu'il en est

NON.
Relisez tout le fil ET le message de 68jts.
Eventuellement essayez un simulateur comme LTspice.

bidouilleelec

merci, j'ai lu le fil, et je maintiens ce que j'ai dit
si la preuve pourtant visible de jpbbricole ne suffit pas, je montrerai les calculs

hou là là quelle histoire.

@jppbricole
La loi de Kishhof, comme la loi d'ohm, ne s'applique qu'à des composants linéaires, jamais à des composants non linéaires.

L'équation d'une diode est : I = Is*(exponentielle(Vd/(n*kT/Q))-1)
Is = courant de fuite
kT/Q = tension thermodynamique
n = facteur de qualité compris entre 1 et 2 --> dépend du lot de fabrication.

Tu note que l'équation n'est connue que sous la forme I= f(V) et non pas comme on en a l'habitude V = g(I).
Pour la bonne raison que c'est impraticable.
C'est pour cela que tu verra écrit partout qu'une diode se commande en courant et non pas en tension.
Commander une diode en courant consiste à lui imposer un courant donné, la tension Vd s'adapte en fonction de la diode.
Donc deux diodes différentes ne s'adapteront pas de la même façon.

La valeur Is est fortement dépendante du lot de fabrication et dans un même Wafer (disque de silicium) de l'emplacement sur le Wafer car la diffusion des différents élément de "perlinpimpin" pour fabriquer une diode n'est pas uniforme.

Aucune comparaison n'est possible avec une résistance qui est linéaire et ne possède pas de seuil.
le terme "Seuil" est un mauvais choix car il n'y a pas changement de régime simplement à partir d'un certain moment le terme exponentiel devient prépondérant devant la constante 1.

Il y a une autre notion qu'il faut prendre en compte : c'est la notion de lot de fabrication.
Si tu as la chance d'avoir entre les mains deux diodes provenant de la même région du même Wafer tu pourra probablement les mettre en parallèle mais ce cas de figure est extrêmement rare et du seulement à un hasard particulièrement agréable avec toi.
En aucun cas tu ne pourra en tirer la conclusion que tu as raison.

Cette situation d'avoir des composants issus d'un même lot de fabrication est extrêmement rare avec des composants encapsulés.
C'est plus fréquent avec les résistances livrées en bande. Quand un fabricant classe ses résistances dans la gamme +/- 5% cela veut dire qu'il garanti que sur l'ensemble des lots de fabrication une résistance sera toujours comprise entre -5% et +5 %.
Par contre si tu reçois un morceau de ruban il ne sera étonnant que l'ensemble soit par exemple à +3% mais qu'entre elles les résistances soient à mieux de +/- 1%.

Bonsoir 68tjs

Complétement d'accord avec vous sur :

La valeur Is est fortement dépendante du lot de fabrication et dans un même Wafer (disque de silicium) de l'emplacement sur le Wafer car la diffusion des différents élément de "perlinpimpin" pour fabriquer une diode n'est pas uniforme.

La comparaison avec des résistances était faible, mais ????.

Cordialement,
bidouilleelec