Buzzer sur 12v 3A, quelle résistance?

Bonjour
J'ai une serrure électrique actionnée par un relais qui permet de lui délivrer 12v et jusqu'à 3A, seulement elle n'a pas d'indicateur sonore lorsqu'elle est activée et je voudrais en rajouter un.
Je peux donc placer un buzzer en parallèle, mais les petits buzzers (ceux qu'on voit partout et qui ne coûte rien) que j'ai sont prévus pour du 5v et j'ignore combien de mA...
Bref, puis-je effectuer ce montage ou est-ce proscrit et si oui, quelle résistance dois-je utiliser?
Merci

Il faut « juste » adapter la tension, il tirera quelques mA nécessaire au buzz - donc un buck / step-down converter peut faire l’affaire.

Vérifier quand même que le solénoïde de la serrure a bien une diode de roue libre et qu’il ne va pas vous balancer des pics de tensions

ah il me faut quand même un step-down, ok, j'en ai commandé un.

Comment puis-je vérifier si la serrure a une diode de roue libre?

Oh tiens, j'ai un petite question au passage:
J'avais "l'habitude" des relais qui ne délivrent pas de tension, juste un contacteur ouvert ou fermé. Ici, je constate que sur ce modèle de vidéo-phone, lorsque le relais est non actif, il y a une tension de 0.5v... pourquoi?

Pour la diode - regarder la doc, à défaut regarder le montage physique, à défaut en mettre une par précaution

Pour le relais, êtes vous sûr des GND ? Un courant de fuite ne serait pas top et marquerait un défaut ou alors il y a un montage exprès pour maintenir un peu de courant pour alimenter un étage inférieur; là encore il faudrait la doc ou le schéma électronique de la carte

Plus simple un 7805 avec un buzzer 5v comme schéma en attaché avec une diode avant le 7805 ainsi plus de problème si pas de diode de roue libre. :wink:

schemaRegulateur7809.jpg

Votre schéma:

1f3047fe95708bc407fab384c06b49c71b9ae3d4.jpg

Si le Vin provient de l’alimentation du solénoïde de la porte (après relais) et qu’il n’y a pas de diode de roue libre, la diode que vous ajoutez ne va rien protéger ?

De plus faudrait générer une fréquence « pour que le buzzer buzze »

J-M-L:
Si le Vin provient de l’alimentation du solénoïde de la porte (après relais) et qu’il n’y a pas de diode de roue libre, la diode que vous ajoutez ne va rien protéger ?

De plus faudrait générer une fréquence « pour que le buzzer buzze »

J’essaie de comprendre avec mes maigres connaissances:

  1. Pourquoi cette diode ajoutée ne protégerait-elle pas?
  2. Un buzzer ne buzz-t-il pas quoi qu’il arrive étant donné qu’une tension le traverse? (bien sûr la hauteur du son n’est pas contrôlable, on est d’accord)

Attention il existe des solénoïdes qui fonctionnent sur courant alternatif.
Et pour une serrure électrique c'est bien plus simple : un simple transformateur suffit.

Avant d'envisager une quelquonque solution il faut s'assurer de la nature du signal d'alimentation.

Effectivement bin point (comme d’hab) de @68tjs

Pour la diode telle que dessinée, elle laisse passer en entrée tout ce qui arrive par Vin, donc s’il y a un pic de tension sur Vin...

Pour le buzzer, ça dépend du composant, mais bcp ne font un « tic » que lors d’un passage de 0v à 5V, et c’est en alternant les 0 et 5V qu’on génère un bruit à la fréquence des alternances (c’est ce que fait la fonction tone() par exemple sur arduino)

Pour s'assurer de la nature du signal tu peux utiliser deux del (led).
Chacune à sa résistance de limitation ( si alternatif : Vmax = 12V * racine(2) )
Important : Les diodes sont montées inversées.

Si le signal est alternatif les deux del s'alumeront car selon l'alternance positive ou négativr il y en aura toujours une qui sera parcourue par un courant.
Si le signal est continu une seule diode s'allumera car l'autre sera toujours polarisée en inverse.

Il s'agit d'un transformateur chinois très répandu pour les videophones, rfid, etc.
Là c'est le modèle K80. c'est un continu: DC12v

Si c'est marqué DC pas de problème.

Petit rappel des effets de selfs les surtensions. Elles sont inverses donc quand il y a une surtension positive c'est à la déconnexion (arrêt du dispositif) et effectivement dans ce cas il faut simplement ajouter un condensateur électrolytique[/color] donc polarisé de 1000Uf par exemple entre entrée VIN et masse qui se comportera comme un court-circuit à la masse lors de cette impulsion et dans l'autre cas la diode fera son travaille de blocage. Quand à la tension avec une demi impulsion positive et cette capa que j'ai oublié, la tension sera largement suffisante pour que le buzzer fonctionne. Petit rappel aussi il existe des buzzer en courant continu nul besoin de fréquence.
Et enfin comme c'est du continu mon montage est tout à fait correct...

Il est dommage de constater que l’empathie n'est pas toujours au rendez-vous, si j'avais du m'exprimer, je serai plutôt intervenu en précisant simplement : "je pense que Didiersee a oublié le condensateur sur son schéma" mais soit ce qui compte c'est que l'internaute dans l’embarras dispose d'une solution correct...
:wink:

Je ne connais pas encore le buzzeur que tu va choisir, de préférence prends en un qui crée la fréquence tout seul.

Hypothèses :
En principe les buzzeurs consomme très peu de mA.
Il me semble bien que leur consommation est constante.
J’ai compris que le buzzeur sera branché sur l’alim 12 V et que cette alim 12 V est intermittente, elle dure le temps de la commande.

Je te propose :

  1. de mesurer la consommation du buzzeur avec un multimètre calibre mA.
  2. de calculer la résistance qu’il faut mettre en série pour qu’il ait 5V a ses bornes :
    U= RI
    U = ? → alim 12V, buzzeur 5V donc 12-5 = 7V aux bornes de la résistance.
    R = 7V/courant du buzzeur
    Ne pas oublier de mettre un condensateur de quelques µF en parallèle sur le buzzeur

Variante :

Si la consommation est vraiment très faible (de l’ordre du mA) je te propose de relire ce que j’ai répondu ici :
http://forum.arduino.cc/index.php?topic=591860.msg4025811#msg4025811 réponse #7.

Dans un cas aussi simple si par exemple le buzzeur en fonctionnement consomme 1 mA on peut utiliser un pont de résistance sans avoir à connaître précisément la consommation du buzzeur.
Le principe : on fait passer dans le pont un courant 10 fois supérieur à celui du buzzeur.

Pourquoi 10 fois ? Pour pouvoir considérer le courant du buzzeur négligeable devant celui du pont.
Pourquoi Ibuzzeur <= 1 mA → pour éviter de faire passer bêtement un courant trop important dans le pont

Ces deux valeurs ne sont que du bon sens et peuvent être adaptées aux conditions particulière de l’application.
Si consommer 100 mA dans le pont 5 mn par jour n’est pas gênant ce peut- être une solution tout à fait acceptable.

Comme quoi rien n’est figé en électronique : ce qui est très fortement déconseillé et même interdit peut parfois quand on maîtrise bien les tenants et aboutissants devenir une solution parfaitement adaptée.

La solution avec un régulateur à pour moi un inconvénient : comme le 12V n’est pas appliqué en permanence, au début de l’ordre de “buzzer” le régulateur sera en phase transitoire qui est non documentée et variable selon les modèles. Ce n’est pas pour rien que les circuits sensibles ont tous une entrée “Reset” et un circuit retard Résistance/condensateur pour ne démarrer qu’une fois la tension correctement établie.

La solution régulateur peut très bien fonctionner ou mal fonctionner.

Désolé Kamill mais mon message est parti tout seul avant d’être terminé. Les deux se télescopent.

Bonjour,

Franchement, je pense qu'il ne faut pas se prendre la tête pour rien.
Ce genre de buzzer consomme quelques dizaines de mA. Si on n'a pas la spécification du buzzer il suffit de mesurer le courant sous 5V et de mettre la résistance qui va bien pour faire chuter la tension à 5V.

Il existe aussi des buzzers 12V

didiersee:
Il est dommage de constater que l’empathie n'est pas toujours au rendez-vous, si j'avais du m'exprimer, je serai plutôt intervenu en précisant simplement : "je pense que Didiersee a oublié le condensateur sur son schéma" mais soit ce qui compte c'est que l'internaute dans l’embarras dispose d'une solution correct...
:wink:

Oooops :slight_smile:

désolé, on dirait qu'il va falloir que j'étende encore un peu ma signature pour prendre un peu plus de précautions oratoires... mais comme je poste souvent, je vais au plus court et dans le concret de la situation...

Je dirais pour ma défense que ma première phrase se terminait par un point d'interrogation, donc était une question sur l'idée que vous aviez en tête avec cette diode. Ne voyant en effet pas de condensateur - et le condensateur n'étant pas la seule solution (diode de roue libre pour renvoyer le pic à l'extinction dans la bobine) - je me demandais à quoi cette diode servait sur le schéma et quel circuit elle protégeait...

—-

Sinon oui j’avais plus en tête un piezo qu’un buzzer qui buzz tout seul

Entre la solution de kamil et celle de 68tjs, mon coeur balance :smiley:

Non sans déconner, moi je ne sais plus quoi penser...

La première chose à faire est de savoir les caractéristiques de ton buzzer.
Si c'est un buzzer piezzo qui consomme moins d'un mA, un pont de résistance est sans doute adapté comme le dit 68tjs
Si c'est un buzzer électro acoustique qui consomme quelques dizaines de mA, une simple résistance suffit.

J’ai trouvé un buzzer 12v qui consomme 7 mA.

C'est la meilleure solution.