commande relais à partir de tension led

Bonjour
ça fait des jours que je cherche une solution pour commander un relais à partir de l’état d’un voyant led.
En clair, je voudrais pouvoir récupérer un signal quand un voyant led quelconque est allumé, en parallèle par exemple de ses bornes.
Il me semble possible sans faire de dégât sur le circuit de commande de la led de prélever un courant de moins de 5mA (dites moi si je me trompe)…
J’ai acheté un petit module arduino monostable optocoupleur mais son entrée est bas niveau (je ne savais pas) et du coup il me faut 0v à l’entrée IN, ce qui est impossible à récupérer sur cette Led commandée en positif.
Du coup le module qui fonctionnerait en niveau haut voudrait 5v ? ce qui est impossible car la tension d’allumage d’un voyant led est de l’ordre de 3v.
donc comment faire ?
merci de votre aide.

Donne des informations complètes (*) sur le matériel dont tu dispose comme cela est demandé dans le message épinglé "Bienvenue sur le forum de la communauté francophone".

Pour le moment c'est trop flou pour donner des conseils.
Je ne vois pas bien le pourquoi du "petit module arduino monostable optocoupleur "
Quel était la raison de ton choix quand tu l'as approvisionné ?

(*) photos et/ou lien vers sa documentation
Nature et usage du voyant que tu veux controler

Non pas très claire tout ça , j'ai essayé de comprendre mais nada..

Si c'est juste un problème de niveau, il suffit de modifier le programme pour que ça fonctionne.

Mais bon en l'état actuel, ce n'est que supposition.

en faite, j'ai compris qu'il a un système ( on ne sais pas quoi) qui a une led, et il veut controler un relai en fonction de cette LED...

Mais je ne vois pas ce que vient faire l'arduino ici.

Il existe des portes inverseuse, ou AOP ou a base de transistor pour du discret, qui inverse le signal si vraiment niveau bas est derangeant si tu as 0V en entrée tu auras 5V en sortie.

ah pardonnez moi, je précise…

à 68 tjs : justement j'ai mis une photo de ces modules grand public et j'ai indiqué que son déclenchement se fait par niveau bas, or moi j'aurai un signal + lors de l'allumage de mes leds

à leptro : il n'y a pas de programme, l'arduino ne sert que d'interface

à hazerty : vous avez compris que je veux contrôler un relais en fonction de l'état d'une led (dont je ne domine pas le circuit) mais pour l'entrée c'est l'inverse : j'aurai du niveau haut et mon module arduino entre en niveau bas...

mon premier problème est de relayer un signal lumineux en signal électrique qui va commander un relais.
Ce signal lumineux est une led témoin d'un boitier fourni par EDF pour visualiser la couleur du jour en TEMPO (jour bleu pas cher jour blanc moyen et jour rouge cher, une variante de l'EJP)
si je peux sans déranger ce circuit prélever aux borne de telle ou telle LED une tension suffisante et un faible courant (avec par exemple un module arduino tout fait), je peux basculer par relais des fonctionnements energivores (clim réversible etc…)

Mon autre problème in fine de forme similaire est de repérer la mise ON d'un climatiseur dont la mise en route se fait à partir d'une télécommande. j'ai demandé au constructeur un signal et sa réponse est : "Le REVE 301 I n'est pas équipé de report M/A à distance".
Donc là encore une fois, vu qu'il existe un voyant vert de marche (allumé si en marche et différent de celui jaune de veille allumé si branché), si je peux récupérer le signal de cette led, je peux couper l'alimentation 220v de la VMC simple flux qui me fait rentrer en été plein de chaleur et d'humidité (grosse production d'eau par la clim sur ma pompe de relevage qui fait du bruit).

voila j'espere que c'est plus clair mais je ne dispose pas des schémas du boitier EDF ni de la clim…

ceci dit je ne suis pas du tout sûr que mon petit module d'interface soit le meilleur choix : il était tout fait mais la fonction IN est basse...

meilleures salutations à tous et merci pour votre patiente attention

Q = !A

J'ai acheté un petit module arduino monostable optocoupleur

Heureusement qu'il y a une photo car tu ne faisais aucune référence à un relais et un monostable dans les habitudes des électroniciens c'est un circuit intégré particulier.
L'opto-coupleur fait partie de l'interface de puissance pour alimenter le relais dans un premier temps tu ne peux pas y toucher.

il n'y a pas de programme, l'arduino ne sert que d'interface

Il y a un problème là : sans programme un micro-controleur ne sert strictement à rien.
La question est plus complexe : ce que tu veux faire peut se réaliser avec un micro-controleur ou avec de l'électronique numérique (avec un tout petit zeste d'analogique).
Quel est ton choix ?

si je peux sans déranger ce circuit prélever aux borne de telle ou telle LED une tension suffisante et un faible courant (avec par exemple un module arduino tout fait), je peux basculer par relais des fonctionnements energivores (clim réversible etc…)

Pour ce qui est de prélever l'info je te déconseille fortement de toucher quoi que soit au matériel ERDF.
Un ce peut être dangereux mais peut-être est-tu à l'aise avec le 230V 50 Hz, mais surtout le matériel ERDF est assez technique et si tu le détruit tu risque de recevoir une facture salée + les frais d'intervention.

Peut-tu mettre un capteur optique devant le bouton ?
Déjà c'est le bouton qui change de couleur ou il y a plusieurs boutons ?
Il existe des circuits capables d'analyser les couleurs --> tu cherche des exemple sur Ebay et quand tu as des références tu achète où tu veux.

Doit-on considérer que l'information délivrée par le relais est une alarme ?
Pour une alarme le niveau d'alarme DOIT ABSOLUMENT correspondre au niveau que présenterait le système d'alarme s'il n'était pas alimenté, donc le niveau 0.
C'est normal un système d'alarme non alimenté doit bloquer ce qu'il est censé surveiller puisque non alimenté il est incapable de le surveiller.
Conclusion :

  • quel est l'état dans lequel le relais n'est pas alimenté ?
  • quel est celui ou ceux pour lesquels il est alimenté.
    On peut aussi se poser la question autrement : qu'est-ce qui se passera si le relais n'est pas alimenté ?

Jusqu'à présent on ne fait pas de technique : on est en train de définir les conditions d'utilisation dans un texte en français

ceci dit je ne suis pas du tout sûr que mon petit module d'interface soit le meilleur choix : il était tout fait mais la fonction IN est basse...

Il y a la solution que t'a proposé Hazerty ou si tu te sens capable de manier le fer à souder dans un tel module il suffit de lever 2 pattes de l'optocoupleur et faire un petit câblage volant + un peu de colle pour bien tout rigidifier. Mais on en parlera plus tard quand tu aura défini la chaîne de la prise d'information de couleur jusqu'à la commande du relais..

un boitier EDF....
en general ils ont un système de communication...

pourquoi ne pas utiliser ce système de com pour avoir ton infos...

si tu dis le nom du boitier, peut etre qu'on peut t'aider... comme dis plus haut, c'est dangereux de trafiquer un systeme avec du 230V, surtout avec du materiel EDF..

c'est quoi ton "boitier edf"? une reference serait un plus...

Au pire, si tu as une LED, il suffit d'un detecteur de lumiere devant la LED, et quand ta led est activé, tu fais ton truc... comme ca tu touche meme pas au boitier, tu ne l'ouvres pas...et aucun risque par la suite..

si ta led est allumé en rouge

alors il detecte la lumiere rouge tu fais ton truc sinon tu ne fais rien..

Bon merci je me rends compte que je ne sais pas m'exprimer correctement.
Et que mon module n'est pas un arduino avec un controleur mais une simple interface sans plus, je me suis mal exprimé.
Le relais de mon module photographié dans mon premier message a trois contacts no nc et com je vais me servir du nc pour couper la VMC dès que j'ai du signal. J'ai vu qu'il y a des modules d'interface capables de recevoir une commande ou haute ou basse donc ce n'est plus un problème.

On laisse tomber l'edf ce n'est pas que le 220v du boîtier tempo de signalisation (pas d'alarme) me fasse peur. c'est moins pressé.

+++"Pour ce qui est de couper ma VMC quand la clim est en route (pas en simple veille) :

C'est plus compliqué. J'ai démonté le climatiseur. C'est un bloc climatiseur tout-en-un c'est-à-dire que le compresseur et l'évaporateur sont dans le même bloc à l'intérieur du studio et cela nécessite un excellent isolement entre les deux parties qui habituellement sont loin et reliées par des tuyaux frigorifiques. Du coup la carte mère est collée je n'ai accès qu'aux connecteurs et aux fils sinon j'aurais bien trouvé quel est le relais qui colle lorsque l'on met en marche par la télécommande...
Les voyants led sont minuscules (photo).
La tension aux bornes de la led témoin de marche est de +2v et quand elle est éteinte est de -0,9v (négatif).
Donc je ne sais même pas si les cathodes des LED sont connectées au 0 V de la carte mère.
Comment faire pour exploiter cette tension ?

Je suppose que je peux brancher quelque chose qui consomme tres peu en parallèle de cette led, surement pas un reed...
Je voudrais bien lever les deux pattes de l'optocoupleur (anode cathode de la led ?) Mais comment le phototransistor va t il travailler avec seulement deux pattes ?
Je compte alimenter ce petit module d'interface avec une petite alim 5v indépendante de la clim bien sûr.

Sinon,
Mettre un capteur devant la led serait moche et on ne verrait plus son état...

Je suis bloqué à ce stade...

Je n'arrive pas a vous envoyer une photo car elles font plus de 1Mo mais de toute façon ça ne servirait à rien

Je voudrais bien lever les deux pattes de l'optocoupleur (anode cathode de la led ?) Mais comment le phototransistor va t il travailler avec seulement deux pattes ?

J'ai écrit :

il suffit de lever 2 pattes de l'optocoupleur et faire un petit câblage volant + un peu de colle pour bien tout rigidifier.

Je n'ai jamais dit de laisser les patte d'entrée de l'opto en l'air.

Je détaille :
Très souvent on trouve des câblage de la diode d'entrée de l'opto-coupleur avec la cathode à la masse et l'anode reliée par l'intermédiaire d'une résistance de limitation de courant à la pin de sortie du microcontrôleur.
Le fonctionnement est le suivant :

  1. Si la pin du micro est à l'état haut du courant va passer dans la DEL de l'optocoupleur.
  2. Si du courant passe dans la DEL, elle va émettre des photons qui vont rendre le transistor de sortie de l'opto passant et même saturé.
  3. Si le transistor de sortie est saturé du courant va passer dans la bobine du relais et les contacts vont coller.

Maintenant si tu lèves les deux patte d'entrées de l'opto et que tu re-câbles différemment :

  1. L'anode de la DEL reliée par l'intermédiaire de sa résistance de limitation de courant au Vcc.
  2. la cathode de la DEL à la pin du micro.

Le courant passera dans la DEL quand la pin sera à l'état bas.
Et donc le fonctionnement sera inversé.

Pour ce faire il faudra souder des fils assez courts qu'il faudra protéger de l'arrachement d'où mes conseils de bien tout fixer avec de la colle. Et peut être couper au cutter des pistes sur le circuit imprimé.

C'est faisable pour qui se sent à l'aise en câblage bidouillage, a toi de voir comment tu te situes.

Mais avant toute chose : est-ce vraiment utile d'inverser le sens de fonctionnement ?
Tu cherches une solution, je te donne celle que je ferais mais mon intime conviction est que c'est totalement inutile. Je suis persuadé que tu te cherches des complications parce que tu ne prend pas le problème par le bon bout. Tu traites la fin de la chaîne alors que tu ne sais pas encore comment tu fera le début !

moi ce qui m'enerve mais c'est pas mechant et pas que pour toi...

dans ton premier post, tu dis:

ça fait des jours que je cherche une solution pour commander un relais à partir de l'état d'un voyant led.

tu parles d'un voyant.. d'un système qu'on connais pas...

ensuite tu parles d'un boitier EDF... et faut attendre le 8eme post pour avoir une description plus ou moins complete, avec une info en plus, qui est la VMC...

Voila si tu avais tout décrit des le premier post, on aurais moins perdu de temps, et plus de précision sur les réponses...

comme dis 68tjs etje suis d'accord avec lui:

Tu traites la fin de la chaîne alors que tu ne sais pas encore comment tu fera le début !

Mais bon, avec plus de précision dans tes infos, et des besoins, ça sera plus clair pour tout le monde..

Désolé Hazerty mais je pensais ma question générique pour récupérer une info à partir de n’importe quel voyant (pas d’alarme) led… c’est le pourquoi de ma présentation très générale.

merci 68tjs, je crois que tu as compris et reformulé ma demande.
Je commence par la fin car je sais ce que je veux obtenir (couper la VMC), je sais ce que j’ai au départ (un voyant) mais au milieu je galère. Alors j’ai trouvé ce premier module mais c’était une erreur.

je vais laisser tomber ce module interface à commande par 0 et en acheter un autre à commande haute dont voici l’URL et la photo de la description en français approximatif pour ceux qui n’ont pas accès à aliexpress un site de vente chinois.


0,77 euro, c’est vraiment donné… L’optocoupleur est un 817C à 4 pattes

bon j’ai dessiné un schéma “schématique” d’après tes explications mais je ne sais pas comment est câblé cet optocoupleur. enfin je suppose que le nouveau module reprendra cela dans son entrée haute.

mes questions sont maintenant les suivantes :

  • est ce que ça va marcher avec seulement +2v de commande pris sur les pattes du voyant ? (le fabricant garantit pour 3,3V) sinon il faut augmenter cette tension…
  • est ce que la tension négative de −0,9v ne va pas me fusiller la led infrarouge de l’optocoupleur lorsque le voyant sera éteint ?
  • et enfin est ce que je peux raccorder les deux masses 0V de l’alim 5v et la patte cathode de mon voyant LED sachant que la tension aux bornes de la led s’inverse quand elle est éteinte (-0,9V) ?

sinon, est ce qu’un montage analogique pourrait faire l’affaire ? mais je ne sais pas le concevoir. toute mon expérience date des années 75-80 où je réalisais des kits lumière des amplis et des temporisateurs avec la revue électronique pratique non sans avoir lu tout le principe avant… merci pour votre compréhension.

bonne soirée

ps :
J’avais fait des photos au studio, juste pour que ça vous rende le post plus vivant mais vous n’êtes pas obligés de telecharger :

la carte des voyants

la carte mère

les deux photos , carte voyants et carte mère sont identiques, petit pb sur le post.

Encore une fois je désapprouve ta conduite du projet : je n'ai strictement rien à faire du relais terminal tant que ce qui commendera ce relais n'est pas défini.
Point barre.

Lien vers les photos : il ne sont pas cliquables donc je n'y vais pas --> j'ai autre chose à faire que de recopier une adresse surtout quand je suis avec une tablette.

Pour rendre les liens cliquable :
Dans la barre d'icone il y a un symbole "chaine", il permet de créer des lien cliquable.
Mieux encore si le lien se dirige sur une photo :
Une fois que tu as a mis le fichier de la photo en pièce jointe (attachment)

  1. tu poste le message
  2. tu copie l'adresse du lien en bas de ton message
  3. tu édite immédiatement ton dernier message et tu utilise l'icone "écran" qui permet d'insérer une image dans le texte.

Toutes ces manipulation sont déjà décrites dans le message épinglé : comment moodifier ses posts qu'il serait bon de lire ainsi que les deux autres.

Pour la suite nous sommes tous d'accord pour dire qu'on ne comprend pas grand chose à ce que tu veux faire et je pense que c'est parce que ce n'est pas très clair aussi dans ta tête.

Ce que je te propose :
Réfléchi bien en terme d'action (les moyens viendront après)
Défini bien les éléments à commander.
Un bon dessin valant mieux qu'un long discours où arrivé à la fin on a oublié le début, fais un synoptyque à la main (avec une règle je précise parce que les traits à main levée c'est pour moi un signe d'irrespect) et scanne le ou photographie le.
On se comprendra plus vite.

Bonsoir,

D’après vos conseils, j’ai décidé de dessouder les pattes de la diode de l’optocoupleur et de tester en tension et courant les valeurs minimales capables de déclencher le relais de ce petit module tout fait de moins de 1 euro.

J’ai trouvé 1,25v et 1mA, valeurs minimales de collage.
Cela répond à ma question : comment et combien faut il récupérer aux bornes d’une Led utilisée comme voyant pour rendre passant l’optocoupleur (817C à 4 pattes) qui actionnera un relais pour effectuer n’importe quoi.
Je n’ai pas testé plus loin, inutile de prélever plus de courant, cela pourrait perturber le circuit de l’allumage du voyant… Sinon, c’est du courant continu, je ne sais pas si ça marcherait en modulation…

C’est une réponse générique à une question générique, fort simple, pas chère et pratiquement toute faite. Comment faire un report de voyant Led ?

J’essaie encore une fois le lien photo mais jusque là je n’y suis pas arrivé malgré essais et corrections…

schéma

essais 1

essais 2

Je vous remercie du support que vous m’avez apporté bien que je n’aie guère apprécié à mon âge de me faire rembarrer sous prétexte d’irrespect (au début je concède que c’était justifié mais je ne connaissais pas le fonctionnement du forum).
Cependant il est agréable de voir les efforts de communication de part et d’autre.

Je termine en disant que si j’exigeais de mes patients (je suis médecin) qu’ils me disent leurs symptômes voire leur diagnostic avec les termes et les formes spécifiques à la pratique universitaire, peu reviendraient me voir…

Cordialement

toi tu es medecin d'humain, tu repares des gens, moi je repares des carte electroniques, c'est pas le meme salaire..hihi... :stuck_out_tongue: :stuck_out_tongue: :smiley: :smiley: :smiley: ...

une carte electronique ne parles pas...
Mais quand une personne vient vous voir, en general, elle dit, qu'elle a mal a la tete, au ventre, ou ailleurs, ou qu'elle a vomit... en général on commence à avoir un diagnostic, puis on ausculte la personne pour confirmer le diagnostic et la maladie si il en a.

C'est plus agréable quand la personne qui vient vous voir, explique ce qu'elle a, en detail, plutôt que de tirer les verre du nez, car il y a un risque de se tromper.

Ici c'est un peu pareil, meme si chacun a ses qualités, et ses defauts, et ses connaissances. C'est mieux d'expliquer sont projets du mieux que l'on peux quand on arrive.