Mesure de pression dans un environnement clos

Bonjour, j’ai besoin d’aide concernant une expérience que je dois mener, je dois mesurer l’évolution de la pression atmosphérique dans un espace clos lors d’une réaction chimique s’y déroulant (le dioxygène étant consommé, sa pression partiel disparait donc la pression générale diminue), et je dois répliquer ça plusieurs fois, j’ai besoin de vous pour m’aider concernant la partie de la mesure, je n’y connais rien concernant le fonctionnement des cartes arduino mais ça me semble être la seule solution.
Je pensais installer un capteur de pression dans l’espace clos, relié à une alim et à un dispositif de com sans fil vers la carte arduino pour relever les données au cours du temps, avec la carte relié à une autre alim et à une mémoire pour stocker les données ( l’expérience risque de durer qques semaines), est-ce que vous pourriez me dire si tout cela est déjà possible? Et si oui m’orienter vers le bon matériel ? Merci

Bonjour

c’est très certainement possible. Arduino peut jouer un rôle sans être ‘la seule solution’ !!
L’univers des micro-controlleurs est vaste…

Ordre de garndeur de la variation de pression sur la durée de l’expérience ?
(En technologie , pas de solution universelle, que des solutions adaptées à des conditions particulières bien définies)

Donc In fine mesure de la pression residuelle de N ?
La reaction produit quoi ?

Pas forcément, il peut rester de l’oxygène.

Oui , ma question est surtout de savoir dans quelle “atmosphère” va être “plongé” le capteur
Beaucoup de capteur de pression ne supportent pas d’avoir une membrane exposée à “des gaz” corrosifs/agressifs

Rebonsoir, désolé du temps de réponse et merci pour les vôtres

Je veux faire la réaction de la rouille du fer, donc aucun gaz ne remplace l’O2 ce sera juste une atmosphère de plus basse pression dépourvu de ce gaz

En estimant que je mette 10g de fer dans un demi-litre d’air et qu’il réagisse entièrement, on peut s’attendre à perdre 20% de la pression initiale

Bonsoir
A chaud çà me semble beaucoup , mais la chimie et moi çà n’a jamais été l’amour fou :rofl:

Ceci étant du capteur absolu dans la gamme atmospherique genre MPX4115 devrait faire l’affaire

Merci, je vais voir ça
C’est surtout pour le relevé des mesures, je vais faire l’expérience 4-5 fois en même temps et comme ça doit être hermétique l’idéal serait de faire faire un montage sans fil avec des données enregistrée sur une memoire, est-ce que c’est possible ?

Oui c’est possible de diverses façons !

Oui , beaucoup de choses sont possibles

dans quel genre d’enceinte va tu faire tes manips ?
par ce que positionner un capteur dans l’enceinte et sortir alim et data en dehors de l’enceinte qui va être fermée à +/- P° atm , çà ne doit pas etre trés compliqué
Si je met un mano/capteur sur la sortie “turlupinette” :wink: d’une cocotte minute et que je la ferme, le mano va indiquer en permanence la pression intérieure

Je pense faire ça dans des bocaux, si je dois faire sortir une alim filaire je peux toujours faire un joint pour être sûr qu’il n’y ait aucune fuite et ça simplifierait bcp la chose oui.
On peut imaginer qqchose comme ça alors: 5 bocaux hermétiques, contenant du fer dont 4 ayant reçu différent traitement anti-rouilles et une expérience témoin sans traitement, tous en présence d’un air saturé en humidité. Chaque bocal est équipé d’un capteur de pression atmosphérique relié à une carte qui va relever sur un intervalle de 6h la pression dans le milieu et l’enregistrer dans un tableau en fonction du temps. l’expérience va durer 2 voire 3 mois (la réaction est lente) donc je peux pas le faire avec un ordi, je dois mettre ça sur une mémoire et la carte doit être alimenté par une alim extérieure.
Est-ce que du coup les capteurs tiennent l’humidité? et comment je dois faire le montage?

Si les couvercles sont métalliques il existe des “traversées étanches”.
Je veux parler des broches dans une perles céramique dont l’extérier est métalisé ce qui permet de les souder.

Non les capteurs ne vont certainement pas aimer l’humidité, ni le module d’émission sans fil.
Maintenant, tu n’es pas obligé de les placer dans l’enceinte tu peux très bien tout laisser à l’extérieur et raccorder les capteurs aux bocaux avec des raccords hermétiques (style valve de pneu, sans le clapet évidement, raccord pour l’air comprimé ou autre) et des tuyaux souples. Ainsi tu n’as plus le problème de la liaison sans fil les capteurs pouvant être directement connectés à la carte qui enregistrera les mesures.

C’est PARFAIT qu’il faut ! :microscope:

Merci beaucoup je n’y aurais pas pensé !

Grossièrement le montage donnerait ça alors

c’est-à-dire que je pourrais directement les fixer sur la valve?

Il suffit de fixer un “PORT” (merci Araldite) sur le couvercle et d’utiliser des MPX avec port (entrée air cannelée !
exemple

edit :
si je devais faire (et je vais surement faire :yum: )
Les 20% çà m’interpelle, je vais me monter une petite manip
Avec qq grammes ? de paille de fer qui à là l’avantage d’offrir un grand foisonnement et donc d’être rapidement sujet à la rouille

j’utiliserais ce type de boitier pour les MPX

Un trou dans le couvercle port cannelé débouchant dessous et fixation à l’araldite , les pins electro sont ainsi facilement disponible pour un connecteur 2.54.
image

Vous êtes geniaux !! honnetement si tu peux reussir à faire le montage et à me montrer comment le reproduire, tu m’aiderais énormément, ma limite c’est tout le coté relevé :sweat_smile:

C’est en supposant que l’intégralité du fer réagisse, j’avais pensé à la paille de fer mais elle est souvent inoxydable, sinon il faudrait peut-être la fabriquer soit meme? mais en theorie la réaction est totale et l’o2 est limitant, donc on aurait disparition complète de sa pression partielle

edit: c’est très brouillon mais voilà les calculs pour 10g de fer dans 500ml d’air

ben voyons ! à quoi çà sert que les fabricants de laine d’acier existent ? :grinning:

un tampon de 5 gr
pour l’anecdote un tampon comme celui là à l’air libre se consume entièrement en qq dizaines de secondes une fois simplement mis en présence d’une flamme !

Il ne faut pas la prendre au rayon ménager de ton super marché mais dans les magasins de bricolage.

Oui c’est des vieux souvenirs du collège ça !

D’accord merci pr l’info !