Quel matériel pour Wifi facile ?

Bonjour,

Je suis débutant en électronique/Arduino (très débutant). Je n'ai pas de fer à souder, ni de multimètre.

Je cherche à avoir un Arduino Uno qui contrôle une pompe à eau, un détecteur d'eau/température, et qui soit capable de m'envoyer ça par Wifi.

Pour la Wifi j'ai découvert l'ESP8266. La tension nécessaire pour ce dernier est délivré par l'Arduino, mais pas l'intensité. Sur internet, j'ai vu des gens conseillés d'avoir une source d'énergie pour l'Arduino différente de celle de l'ESP ( MB102 Breadboard Power Supply Module 3.3V 5V For Arduino Solderless Breadboard | eBay ).

Étant donné que je trouve beaucoup de pompe à eau à 9/12V, ce qui est supérieur à ce que fourni l'Arduino, je suppose qu'il va falloir une troisième source d'énergie pour mes 3 composants ? Existe-t'il de meilleures solutions ? Connaissez-vous un moyen simple pour avoir un Arduino (autre que Uno peut être ?) qui puisse utiliser la Wifi et une pompe à eau ?

@supercc m'a un peu aidé sur ce topic : Module wifi - commandes AT (resolu) + connexion arduino esp01 en websocket - #14 by supercc - Français - Arduino Forum Mais il utilise du vocabulaire que je ne comprends pas et des outils que je ne possède pas. Je pense qu'il doit y avoir une manière simple de se connecter en Wifi quand même...

L'Esp32 semble aussi être un bon choix, il demande aussi 3.3V, mais 0.5A. Alors que l'Arduino ne délivre que 50mA quand il est en mode 3 Volts.

Cordialement.

Bonjour,

En premier cours t'acheter un multimètre, il en existe des premiers prix à 10€.

Ne cherches pas à utiliser une carte arduino genre uno ou mega et un carte ESP01 (ESP8266)

Si tu veux avoir une connextion WIFI utilises une carte ESP8266 avec des entrées/sorties comme la nodemcu ou mieux une carte à base d'esp32 comme la nodemcu32, lolin32 ...

La breadboard c'est pour la mise au point. Si tu veux faire quelque-chose d'utilisable et pérenne il te faudra souder.

Je recolle en fin de poste ma réponse, et n’hésite pas, demande ce que tu ne comprends pas.

 Alim 12 Volts
   |           |
  +12         GND      +--------------------------------+
   |           |       |                                |
   +-----------^---- RELAIS ---- +12 V ) pompe (+)      |
   |           +------------------ GND )                |
   |           |                                        |
   |           |                                        |
   +-----------^----------+12 V ) Mega (Vin)            |
   |           |                )        Dx           --+
   |           |                )        Tx/Rx        --+
   |           +----------- GND )                       |
   |           |                                        |
  Convertisseur de tension                              | liaison série
   |           |                                        |
  +9V     GND  |                                        |
   |           |                                        |
   +-----------^----------- +9 V ) nodemcu (Vin)        |
               |                           Tx/Rx -------+
               +------------ GND )

En fait, paradoxalement, on peut vraiment faire du wifi facilement avec un esp8288/esp32 que s’il est monté sur carte disposant d’un port USB pour le programmer. Après il existe des adaptateurs genre celui-ci pour esp 01 le dotant temporairement, le temps de le programmer, d’un port USB.

Le schéma correspond a ce que je fais quand je ne veux qu’une source d’alimentation 12 V. Le régulateur (par exemple celui-ci) permet de faire descendre la tension à une tension acceptable pour les différents circuits (un mini potentiomètre permet de fixer la tension de sortie en fonction de la tension d’entrée).

Dans le schéma j’ai également intégré un nano/uno puisque tu sembles vouloir l’utiliser (mais il faut vraiment une bonne raison cf. ci-dessous).

Ensuite si les entrées/sorties des esp ne suffisent pas et/ou que les capteurs actionneurs ne fonctionnent qu’en 5V il faut un peu d’électronique / circuits externes et c’est là que cela se complique :wink: Sinon, le wifi avec les esp8266 (pas tester les esp32 mais cela semble idem) c’est facile.

kamill:
En premier cours t'acheter un multimètre, il en existe des premiers prix à 10€.

Je le note et l'achèterai avec le reste du matériel.

kamill:
Ne cherches pas à utiliser une carte arduino genre uno ou mega et un carte ESP01 (ESP8266)

Si tu veux avoir une connextion WIFI utilises une carte ESP8266 avec des entrées/sorties comme la nodemcu ou mieux une carte à base d'esp32 comme la nodemcu32, lolin32 ...

Dans tous les cas, il faudra un appareil tierce pour alimenter la carte wifi ? Pour la nodemcu32, en regardant sur ce datasheet, je vois qu'il faut 80 mA average working current, ce que ne fournit pas l'Arduino. N'existe-t'il pas un truc plus simple que l'on puisse connecter directement sur l'Arduino avec une tension/intensité et résistance adapté ?

Je veux un Arduino en plus, car je souhaite contrôler la pompe à eau, ainsi que récupérer les données des capteurs. Ce n'est peut être pas nécessaire vu que la carte est programmable. De toute façon j'ai déjà 2 Arduino Uno qui m'ont été offerts par quelqu'un qui ne s'en sert pas.

supercc:
Je recolle en fin de poste ma réponse, et n'hésite pas, demande ce que tu ne comprends pas.

Je voulais savoir s'il n'existait pas une solution plus rapide et simple à mettre en oeuvre que la tienne. Il y a plein de trucs sur le schéma que je ne connais pas, comme le relais, la liaison série, Mega, convertisseur de tension, ... Il faudra que j'apprenne si je veux faire des projets plus évolués, mais ça ne sera pas forcément le cas. Je trouve que découvrir toutes ces notions pour un petit projet simple important, et j'aurai juste aimé savoir s'il n'existait pas une solution plus simple à mon problème.

supercc:
En fait, paradoxalement, on peut vraiment faire du wifi facilement avec un esp8288/esp32 que s'il est monté sur carte disposant d'un port USB pour le programmer. Après il existe des adaptateurs genre celui-ci pour esp 01 le dotant temporairement, le temps de le programmer, d'un port USB.

Le schéma correspond a ce que je fais quand je ne veux qu'une source d'alimentation 12 V. Le régulateur (par exemple celui-ci) permet de faire descendre la tension à une tension acceptable pour les différents circuits (un mini potentiomètre permet de fixer la tension de sortie en fonction de la tension d'entrée).

Dans le schéma j'ai également intégré un nano/uno puisque tu sembles vouloir l'utiliser (mais il faut vraiment une bonne raison cf. ci-dessous).

Ensuite si les entrées/sorties des esp ne suffisent pas et/ou que les capteurs actionneurs ne fonctionnent qu'en 5V il faut un peu d'électronique / circuits externes et c'est là que cela se complique :wink: Sinon, le wifi avec les esp8266 (pas tester les esp32 mais cela semble idem) c'est facile.

Dans le schéma le uno est symbolé par Mega ?
Si oui, il ne risque pas de cramer en étant à 12V ? Ne doit-il pas être à 9V ?
Pour le capteur je comptais prendre Adafruit Stemma Soil qui doit être entre 3 et 5 Volt, donc connecté sur l'Arduino devrait suffire.
Dans le schéma, il y a la tension d'indiquer, mais l'intensité ne l'est pas. Il faudra peut être d'autres composants électroniques pour obtenir l'intensité nécessaires pour chaque appareil j'imagine ? Le schéma va devenir encore plus complexe ?

Merci beaucoup à tous les deux pour votre aide/vos remarques.

Alimentations.

La pompe à eau sera alimentée sous 12V= donc il faut une alim 12V=

Pour les autres circuits il faut que tu fasses le point sur les tensions nécessaires : 3,3V , 5V où les deux ?
Attention les circuits espressif utilisent du 3,3V MAIS les cartes toute faite sont souvent alimentée en 5V et le 3,3V est créé dans la carte. Bien dissocier la tension de service du microcontroleur de la tension d'alimentation de la carte.

Conseil :
Ne mélange pas des circuits intégrés 5V (comme ceux des cartes Uno) et des circuits intégrés 3,3V comme l'esp8266 ou esp32. Si tu oublies de placer des circuits interface entre les deux les circuits 3,3V crameront si tu leur appliques un signal de 5V d'amplitude, ils ne supporte que 3,3V.

Pour la partie commande il sera facile d'obtenir du 5V ou du 3,3V à partir du 12V. Il existe des circuits spécialisés : soit les régulateurs, soit les convertisseurs abaisseurs (step down) ces derniers ont un meilleur rendement.

Pour l'interface entre la partie commande (3,3V ou 5V) et la pompe (9/12V) on utilise des interfaces de puissance à base de transistors. Pour choisir un transistor il faut absolument connaître le courant maximal absorbé par la pompe.

Beaucoup de collines a gravir pour débuter... ton projet n'est pas anodin.

Sinon le relais c'est ce genre de composant. Il permet d'ouvrir et de fermer le circuit électrique de la pompe via une broche numérique. Après la solution de 68tjs (à base de transistors) est une alternative (meilleure, plus simple ?)

La communication série (Rx pour réception et Tx pour transmission) te sera nécessaire pour que ta UNO communique ses valeurs à ton ESP qui les enverra par le réseau wifi. D'ailleurs il faudra à un moment donné que tu choisisses comment récupérer les données (serveur http sur l'ESP ?, Websocket).

Dans le schéma le uno est symbolé par Mega ?

J'ai mis Mega (Comme carte Uno mais avec plus d'entrées/sortie pour faire simple). Mais dans ce cas mega, uno même combat.

Si oui, il ne risque pas de cramer en étant à 12V ? Ne doit-il pas être à 9V ?

Non si j'en crois cette page (TECH SPECS puis Input Voltage (recommended) 7-12V)

Je voulais savoir s'il n'existait pas une solution plus rapide et simple à mettre en oeuvre que la tienne.

En attendant plus simple regardes peut-être les solutions domotiques et les modules spécialisés de ce genre (je ne connais pas).

Bonsoir,

On ne peut pas vraiment dire qu'une solution est plus simple qu'une autre.

Il faut bien comprendre qu'une carte Uno, ou une carte nodeMCU à base d'esp8266, est le cœur du système. C'est le cerveau de ton projet ou vont se connecter des composants comme un relais, un capteur de température ou un détecteur d'eau.

Néanmoins, l'esp8266, contraire au composant de la carte Uno est déjà équipé d'une interface WiFi.

Cette différence va donc te simplifier ton montage. En effet, dans le cas de l'utilisation de la carte Uno, il te faudra ajouter un module WiFi supplémentaire soit sous forme d'un 'shield' (carte qui s'emboîte sur la Uno), soit par une petite carte à base d'esp8266 dont il faudra adapter les signaux (UNO=5V et esp=3,3V).

Pour les cartes nodeMCU, elles peuvent s'alimenter en 5V via le connecteur USB, et créer en interne une tension de 3,3V (régulateur intégré) pour alimenter l'esp8266 ainsi que quelques modules (limite de courant).

Quelque soit ton choix, les composants que tu vas ajouter (relais, détecteur d'eau, mesure de température) sont sous formes de cartes modules. Les composants pour l'alimentation et l'adaptation des signaux sont aussi disponibles en module.

Les modules relais sont par exemple disponibles en 5V et pourront être utilisés avec une alimentation USB (type chargeur de téléphone) . Cette même alimentation pourra alimenter un nodeMCU et d'autres modules en 5V.

Cela simplifie dans un premier temps les interconnexions en utilisant une plaque de test appelé 'breadboard' et des fils souples que l'on trouve facilement.

À toi de voir, une fois que cela fonctionne, pour créer quelque chose de plus propre en utilisant une plaque où souder toutes les cartes.

Si tu veux du simple, choisi tes cartes en fonction de ce que tu veux faire. Vouloir utiliser à tous prix ce que tu as déjà ne va pas dans ce sens.

our la nodemcu32, en regardant sur ce datasheet, je vois qu’il faut 80 mA average working current

Pendant le démarrage (connexion WIFI) il s’agit plutôt de >400mA, pendant 40ms.

kamill:
Bonjour,

En premier cours t’acheter un multimètre, il en existe des premiers prix à 10€.

Ne cherches pas à utiliser une carte arduino genre uno ou mega et un carte ESP01 (ESP8266)

Si tu veux avoir une connextion WIFI utilises une carte ESP8266 avec des entrées/sorties comme la nodemcu ou mieux une carte à base d’esp32 comme la nodemcu32, lolin32 …

La breadboard c’est pour la mise au point. Si tu veux faire quelque-chose d’utilisable et pérenne il te faudra souder.

JE ne peux que plusser ces remarques pleines de bon sens.

A ceci, je rajouterais:

a) Une fois la course au voltmètre finie, il faut prendre le temps de souffler un peu et de jouer avec le multimètre (si on attend une panne pour apprendre à s’en servir, on cumulera tous les ennuis). Si, par la même occasion, vous avez acheté quelques résistances (ça sert à faire des adpatations de tension voir Diviseur de tension — Wikipédia : et une ou deux LEDs, vous avez de quoi jouer (et même faire des essais de circuits qui vous seront utiles plus tard; soit un diviseur de tension, soit alimenter des LEDs avec des resistances talon et voir si elles on lu Diode électroluminescente — Wikipédia )

b) normalement, un schema Arduino<->esp demande pas mal d’efforts:

b1) il faut adapter les niveaux entre les deux, ce qui demande, soit du câblage en fils volants (broadbeard: à terme, les fils s’envolent), soit des soudures.

b2) le UNO a une seule jonction série (ça serait un crime économique d’utiliser un mega) et , si on veut debugguer, il en faut 2 (une pour debugguer, l’autre pour piloter l’esp). La solution basée sur SoftwareSerial est simple, considérée comme fiable, mais mange des cycles sur l’arduino

Comme les esp ont, depuis 2016, éré pris en charge par l’arduino, ces efforts de soudure et d’adaptation peuvent être réduits à rien si on prend des cartes rendues plus ou moins arduino compatibles (pas au niveau des tensions…). J’ai été très satisfait de Wemos D1 (ESP8266, Arduino-compatible layout, wifi, 80/160Mhz, 4Mb flash), mais il existe des dizaines de cartes semblables, gérées par les logiciels arduino (la grosse difficulté est de les retrouver dans les menus d’une IDE récente, chaque cloneur en faisant 2 ou 3 types).

Par ailleurs, j’ai été étonné que le posteur original, Monsieur Pasinul, se plaigne de difficultés à comprendre les réponses. Sur un forum, les gens essayent de résoudre le problème le plus vite possible. D’autres sources existent, pour répondre aux besoins à longterme ou de façon plus approfondié.
Je suis redevable particulièrement, pour corriger mes horreurs en informatique et electronique, à

a) wikipédia (qui fait, depuis une dizaine d’années, de gros efforts de vulgarisation en electronique et informatique; ça commence à valoir le coup de profiter de leur savoir, de leurs relectures et de leurs liens judicieux). Cette compétence n’est pas limitée à l’électronique et l’informatique.

b) stackoverflow, pour comprendre certaines subtilités du C++ ou des messages d’horreurs… (normalement, on n’est pas e premier à avoir un problème donné: autant chercher là où om y a des chances de trouver une solution)

Je note l'achat du multimètre sur la prochaine liste de courses, avec les composants de ce projet.

supercc:
Beaucoup de collines a gravir pour débuter... ton projet n'est pas anodin.

C'est ma crainte.

supercc:
En attendant plus simple regardes peut-être les solutions domotiques et les modules spécialisés de ce genre (je ne connais pas).

Ne cherches pas à utiliser une carte arduino genre uno ou mega et un carte ESP01 (ESP8266)

De ce que je comprends, ce module proposé ou un nodemcu32 / lolin32 me permettrait de programmer (et donc de remplacer l'Arduino) ?

Si c'est le cas, c'est exactement ce que je voulais savoir, c'est plutôt une bonne nouvelle, un composant en moins. :smiley:

Si, par la même occasion, vous avez acheté quelques résistances (ça sert à faire des adpatations de tension voir Diviseur de tension — Wikipédia : et une ou deux LEDs

J'ai déjà des résistances 10k Ohm et 1k et 220. Ainsi qu'une quinzaine de LEDs.

'ai été très satisfait de Wemos D1 (ESP8266, Arduino-compatible layout, wifi, 80/160Mhz, 4Mb flash), mais il existe des dizaines de cartes semblables, gérées par les logiciels arduino (la grosse difficulté est de les retrouver dans les menus d'une IDE récente, chaque cloneur en faisant 2 ou 3 types).

Est-ce une carte Arduino avec un module ESP 8266 intégré ?

Je suis redevable particulièrement, pour corriger mes horreurs en informatique et electronique, à...

Je pense que je n'aurai pas de mal pour tout ce qui est programmation. J'ai d'ailleurs eu des réponses validées sur StackOverFlow. \o/
Mais côté électronique, je n'en ai jamais fais, et je souhaitais faire un petit projet simple pour voir comment ça fonctionnait. Je n'imaginais guère devoir passer plusieurs heures à choisir mes composants. :smiley:

Merci à vous.

Imaginons que je prenne cette pompe (2.5-6V, 130-220mA). Avec ce NodeMCU32 et ce capteur d'humidité. Étant donné que la pompe et le nodemcu ont besoin de 5V, ils seront connectés sur le même circuit, et le capteur sera connecter au NodeMcu à 3.3V ?

JeSuisNul:
De ce que je comprends, ce module proposé ou un nodemcu32 / lolin32 me permettrait de programmer (et donc de remplacer l'Arduino) ?

Oui, mais ne prend pas un ESP01 comme le montre ton lien, car tu seras vite limité en nombre d'enrées/sorties, prend une nodeMCU ou mieux une nodeMCU32 ou lolin32

Avec ce NodeMCU32 et ce capteur d'humidité. Étant donné que la pompe et le nodemcu ont besoin de 5V, ils seront connectés sur le même circuit, et le capteur sera connecter au NodeMcu à 3.3V ?

ce capteur d'humidité d'Adafruit, serait effectivement relié en 3,3V à la Carte ESP32 (I2C et Alimentation)
La carte "NodeMCU32" produisant le 3,3v, nécessaire à son fonctionnement, à partir du 5V reçu via le connecteur USB.

Un peu de clarification concernant les ESP.
Il y a des choses à savoir pour comprendre les mots et surtout le jargon autour des circuits espressif.

Espressif est une petite société chinoise qui n'a pas les moyens de développer de A à Z un microcontrôleur.
Aussi elle a choisi de prendre la solution des "microcontrôleur à terminer" (le fabricant se nomme Xtensa)

Il se trouve que "le microcontrôleur à terminer" n'a pas de mémoire en interne pour le programme comme c'est généralement le cas.
Pour fonctionner il lui faut un circuit annexe et c'est là que le vocabulaire s'est mis à buguer.

Il y a 2 circuits espressif :
Le premier en ordre d'apparition s'appelle ESP8266 mais il s'agit du microcontrôleur seul qui ne peut pas fonctionner sans sa mémoire programme externe.
Des "modules" sont apparus sur le marché appelés ESPxy comprenant le microcontrôleur et sa mémoire.
On les trouve sous l'appellation ESP01 à ESP12

Ce qui les différencie c'est : la taille du circuit mémoire qui va de 500k à 8 Megaoctets et le nombre de sorties physiquement accessibles.
Car si le circuit intégré esp8266 est le même de ESP01 à ESP12 les concepteurs des modules ont volontairement plus ou moins limité le nombre d'E/S accessibles pour baisser les coûts de connectique.
Certains modules ESPxy sont dans un boîtier blindé comme l'ESP12 : pour la qualité de la réception c'est hautement recommandé.

Actuellement il ne faut utiliser que des modules ESP12 qui donnent accès à toutes les E/S qui contiennent au minimum 4 Moctets de mémoire et qui sont dans un boîtier métallique (blindage).

Le node-MCU utilise un ESP12, les concepteurs de la carte ont ajouté une interface USB série qui facilite la programmation.
Un modèle qui peut être intéressant, en tout cas il faut en connaître l’existence, et qui n'a pas été cité est le clone de Wemos D1 mini.

Le second circuit intégré est l'ESP32 qui est basé sur "un microcontrôleur à terminer plus puissant".
C'est le même principe que pour le précédent mais l'expérience aidant on ne le trouve que sous la forme de module ESP32 du même type que l'ESP12. On ne connaît même pas la référence du circuit intégré espressif.

Comme pour l'ESP12, l'ESP32 se trouve sous forme de carte incorporant un ESP32 et une interface USB.

Super, merci. Du coup je suis fait avoir dans ma dernière commande de d1 mini (pas de blindage). Je pensais bien que le changement n'était pas dû à la miniaturisation uniquement.... Bon pas tester la différence encore :frowning:

La plus part des clones de D1 mini sont équipés d’un ESP12…
Il n’est rare de trouver des clones plus performants que les originaux.

Le système de cartes additionnelles D1 mini (carte double support recevant la carte micro et les “shields”) est très souple, de bonne facture et bon marché contrairement au système arduino (c’est mon avis).

Bonjour

Wemos.cc produit maintenant des D1 Mini , D1 Mini Pro et D1 Mini Lite sans capot métallique après avoir utilisé des modules ESP12
leur site

leur boutique

inconvénient : moins bon comportement en CEM, pas de marqage CE
Avantage : rien n'est caché sous le capot (éventuels quartz 26MHz et mémoire Flash SPI de qualité douteuse) !!

même sans capot ça reste mon choix vu la qualité de fabrication des D1 authentiques

Le lien vers la boutique :confused:

Blindé pas blindé ?

Je parle de rapport signal à bruit (Amplitude du signal utile par rapport à celle du bruit).

Dans un récepteur, quel qu'il soit : radiofréquence, câble de grande longueur, fibre optique etc, on a d'une part le signal utile et le bruit .
Le travail des étages d'entrée du récepteur est d'extraire le signal utile dans le bruit.
Si l'amplitude du bruit est trop importante par rapport à celle du signal, le récepteur n'y arrivera pas.

Le bruit peut être le bruit intrinsèque au récepteur et le bruit capté.

  • Le bruit intrinsèque (bruit inhérent aux composants) ne peut être amélioré qu'en jouant sur le schéma et sur le choix des composants.
  • Le bruit ambiant peut s'améliorer avec un blindage efficace.

Ça c'est la théorie : Pratiquement qu'est-ce que cela fait ?
Si l'émetteur et le récepteur ne sont pas trop éloigné on peut se dispenser de blindage.
On peut aussi avec un matériel blindé en profiter pour diminuer la puissance d'émission et diminuer la pollution globale Les ESPxy ont la possibilité de baisser la puissance d'émission.
Moins de puissance à l'émission c'est moins de pollution (Wifi, Micro onde, 4G etc.....) et c'est aussi moins de mA à l'émission.

En fait il n'y a pas de règles générales, la connaissance des phénomènes physiques permet de faire son choix "au mieux" en fonction du contexte.