[Résolu] Possibilité d'alimentation mini-pompe à eau 5V par arduino uno R3 ?

Bonjour à tous.

En recherchant des informations sur les forums ou Internet, je vois beaucoup de projets où l'alimentation de la pompe à eau est contrôler par un relais. Je comprends l'utilité d'un relai lorsque la pompe nécessite une tension plus importante que peut fournir l'arduino mais je me demande si le relais est nécessaire dans mon cas.

J'ai récupéré une mini-pompe qui demande 5V en alimentation et je me suis alors dis que ce serait facile de brancher la mini-pompe, sans relais, directement sur une des broches de sortie analogique ou numérique d'un arduino pour la contrôler : si la sortie est à l'état haut la pompe est en marche sinon elle est au repos.

Je n'ai pas beaucoup de connaissance dans le domaine et j'aimerai savoir si c'est possible de faire un tel branchement ou s'il faut absolument utiliser un relais pour alimenter la pompe même si la tension d'alimentation est la même que celle que peut fournir l'arduino par une de ses broches.

Quelqu'un pourrait-il me donner des conseils là-dessus ?

Merci d'avance

Une sortie Arduino peut delivrer au maximum 40ma.... ca m'étonnerai que ta pompe consomme aussi peu...

Si tu essaye, tu risques de griller ta sortie.

A mon avis c'est possible, mais ça ne marchera que si le courant fourni par la sortie est suffisant pour les besoins de la pompe. De l'ordre de 40 - 50 mA

Damned, grillé moi aussi...

bonsoir,

alimenter ta pompe directement par une sortie du µC est totalement impossible : ta pompe ne devrait consommer que 20mA au maximum (c'est ce que peut fournir au maxi et en continu une sortie de l'ATMega, et encore ça la fatigue quand même, voir la doc Atmel).

la solution du relais alimenté directement par une sortie du µC aurait été possible il y a encore 20 ans : les relais électromécaniques capables d'être alimentés (ou plutôt qu'on aurait pu alimenter) directement par une sortie logique à cette époque, mais qui ont disparu des catalogues depuis (merci la politique du moins cher, alimentée par l'invasion des produits chinois à "pas une thune", mais au détriment de la qualité, bla bla bla, on ne va pas revenir là-dessus) mais existaient bel et bien.

un petit récapitulatif, non exhaustif car je ne les connais pas tous, pour faire "baver" (c'est pas méchant, c'est juste de la nostalgie) ceux qui en ont besoin mais ne les trouvent plus :

(je mets ça sous balises "code" pour profiter un tant soit peu du formatage de la police à largeur fixe)

(relais en tension nominale 5V)
marque     série      résistance   courant de    courant max
                       de bobine     bobine       par contact
                       en ohms      en mA        en A
 
SDS        TK,TQ,TX    178           28            2
           DR          320           16            3

SIEMENS    P2(V23079)  178           28            2
           P1(V23026)  370           14            1
   
OMRON      G6S         178           28            2
           G6H         178           28            1

pour les marques :
SDS = NAIS = MATSUSHITA = PANASONIC = etc...
SIEMENS = POTTER&BRUMFIELD = SCHRACK = etc ...

tu remarqueras que même parmi ces relais très peu gourmands il en existait peu qui consommaient moins de 20mA, et les courants commutés n'étaient pas très élevés.

et il ne faut pas seulement voir le courant admissible "en permanence" par le contact : le pouvoir de coupure réel est une notion encore bien plus importante.

tu dois abandonner l'option relais directement pilotable par une sortie logique : il te faut passer par une commande (du relais, ou autre) à transistor (voir les tutos sur le forum ou ailleurs) ou envisager les modules tout faits, voire les relais statiques qui existent pour de la commutation en continu.

Merci à tous pour vos réponses.

Je n'ai pas encore tous les bons réflexes et effectivement en vérifiant les specs de la mini-pompe, elle demande un courant entre 100 et 200mA.

Ca passera donc par un relais :slight_smile:

Merci encore

Grosses "imprécisions" sur le courant max dans une pin d'un micro avr.

Si on regarde la datasheet du microcontroleur Atmel avr :

  • 40 mA c'est le courant max "accidentel". Atmel dit qu'un usage permanent à 40 mA peut détruire la sortie.
  • 20 mA est le courant max qui figure dans les specs électriques : ce qui veut dire qu'Atmel ne garanti rien au dela de 20 mA
  • 200 mA est le courant max total qui peut passer par le Vcc du micro
  • 200 mA est le courant max total qui peut passer par le Gnd du micro
    C'est à dire avec un micro qui consomme "à vide" 40 mA on ne peut utiliser que (200 -40)/20 = 8 sorties à 20 mA.
    Il y a aussi des limites sur les ports (voir la composition dans la datasheet) qui sont différentes selon que la pin fournie du courant (mode source) ou qu'elle l'absorbe (moode sink).

A noter que les transistors de sortie des microcontrôleurs ont un rdson qui n'est pas négligeable et qui n'a rien de commun avec ceux des mosFet de puissance. Il faut compter autour de 25 ohms.
La datasheet, encore elle, indique clairement qu'avec un courant de 20 mA le niveau de sortie à l'état haut passe de 5V à 4,6V (mode source) et à l'état bas de 0V à 0,4V (mode sink).

Si on alimente par une sortie on peut avoir des incompatibilités de niveau.
La norme qui garantie un fonctionnement sain et sûr est d'avoir une tension d'alimention de Vcc +/- 5%.
5V -5% = 4,75 V > 4,6V
C'est possible mais il faut bien faire attention.