Choix capteur effet hall

Bonjour à tous,

Je souhaite détecter des passages de tour sur un circuit karting/auto/moto... équipé d'au moins une bande magnétique présente sous le bitume, sur toute sa largeur. J'aimerai faire des essais sur place pour essayer de détecter le passage du véhicule sur cette bande magnétique. Le capteur, au plus proche, sera à 4cm du sol, donc de la bande.

J'ai acheté un capteur a effet hall UGN3503UA, censé être un capteur à effet hall linéaire. Je l'alimente en 5V et je fais des lectures analogiques. Le problème, c'est qu'en approchant un aimant, je n'ai absolument aucune variation des valeurs, je suis quasiment toujours à 5000mV. Je me demande si le composant fonctionne correctement.

Auriez-vous des modèles de capteurs effet hall (très sensibles, à cause de la distance avec la bande) à me conseiller ? Il existe tellement de modèles ... Je pense comprendre qu'il me faut un capteur à effet hall "linéaire" pour avoir un capteur analogique qui me donnera une valeur précise me permettant de connaitre la distance avec la bande magnétique.

Merci d'avance

Bonjour, Tu n'es pas dans la bonne rubrique, ici c'est les "Réalisation et Projets finis". Contacte un modérateur pour déplacer ton sujet. @+

Ok merci, elle a été retirée de toute section

fabreax:
Bonjour à tous,

Je souhaite détecter des passages de tour sur un circuit karting/auto/moto… équipé d’au moins une bande magnétique présente sous le bitume, sur toute sa largeur.

bonjour
tu parle de bande magnetique type “Alfano” ?

Tout à fait ! Tu fais du kart ?

fabreax: Tout à fait ! Tu fais du kart ?

non , mais c'est un sujet déjà discuté sur le forum j'ai retrouvé ce topic , mais il me semble qu'il y en a au moins un autre

Merci !

Je ne sais pas quel est le capteur utilisé par les chronomètres embarqués du marché (je n'ai pas envie d'en détruire un pour peut-être le savoir) mais je vois 3 possibilités : 1) capteur ILS, je ne connaissais pas, j'ai lu que ce n'était pas fiable dans la durée 2) capteur effet hall numérique, ce sera 0 ou 5V. 3) capteur effet hall analogique (linéaire, ratiométrique) : sans aimant 2.5V, et au passage de l'aimant la tension devrait s'éloigner en + ou -

1) Je chercher quelque chose de fiable dans la durée donc j'élimine cette option 2) J'ai peur de rater des temps si le capteur ne se déclenche pas (ça m'arrive sur certaines pistes un peu démagnétisées avec un chrono du marché). L'avantage du numérique c'est que je peux le brancher sur une interruption plutôt que de lire sans cesse les valeurs. 3) Je pensais partir sur ce dernier pour pouvoir définir la sensitivité de détection de la bande magnétique dans le code. Ne peut pas être utilisé avec une interruption.

fabreax: Merci !

Je ne sais pas quel est le capteur utilisé par les chronomètres embarqués du marché (je n'ai pas envie d'en détruire un pour peut-être le savoir) mais je vois 3 possibilités : 1) capteur ILS, je ne connaissais pas, j'ai lu que ce n'était pas fiable dans la durée 2) capteur effet hall numérique, ce sera 0 ou 5V. 3) capteur effet hall analogique (linéaire, ratiométrique) : sans aimant 2.5V, et au passage de l'aimant la tension devrait s'éloigner en + ou -

1) Je chercher quelque chose de fiable dans la durée donc j'élimine cette option 2) J'ai peur de rater des temps si le capteur ne se déclenche pas (ça m'arrive sur certaines pistes un peu démagnétisées avec un chrono du marché). L'avantage du numérique c'est que je peux le brancher sur une interruption plutôt que de lire sans cesse les valeurs. 3) Je pensais partir sur ce dernier pour pouvoir définir la sensitivité de détection de la bande magnétique dans le code. Ne peut pas être utilisé avec une interruption.

tout ça se discute :grin: - il semblerait que l'ils (ou plutot les ils) soit le plus utilisé dans les solutions commerciales les capteurs à base d'ils en utilisent plusieurs montés en geometrie différentes

  • capteur hall à sortie numerique, c'est un peu le meme probleme , qui peut etre reglé aussi par multiplication en geometrie.

  • hall ratiometrique , idem , avec un etage AOP en entrée , la(les) sensibilité ce gere, mais là aussi , pour augmenter la fiabilité de detection, multiplier le nombre est une bonne initiative.

L'ideal serait peut etre aussi de faire du mix de techno capteur ce que l'on cherche In fine , c'est de detecter une impulsion ou plutot qualifier du mieux possible un "top" dans une (petite) fenetre temporelle.

Merci beaucoup pour ces précieuses infos !

J'ai l'impression qu'il faut que j'achète chaque type de composant et que je teste, n'est-ce pas ?

Quelle est le nom des ILS ? Je ne trouve pas ce genre de composant.

On les trouves sous le nom "reed" aussi

vohu: On les trouves sous le nom "reed" aussi

[HUM] toutafé :grin: et le plus réputé, récemment disparu se prenomme "Lou"

Merci ! J'ai commandé les 2 capteurs effet hall pour commencer les tests. Quand tu parles de multiplication en géométrie, c'est à dire en mettre plusieurs avec des positionnements différents ?

fabreax: Merci ! J'ai commandé les 2 capteurs effet hall pour commencer les tests. Quand tu parles de multiplication en géométrie, c'est à dire en mettre plusieurs avec des positionnements différents ?

bonjour oui , c'est çà l'ideal serait de faire un petit montage en evantail avec 3 ou 4 ils perso je travaillerais avec les contacts NO en // , sous interruption entrée interruption en input_pullup.

la routine d'interruption ne faisant que stocker la valeur millis() et gerer un delai d'anti-rebond, qui peut etre relativement important (qq centaines de ms) , ça laisse de toutes façons du temps ensuite dans le tour pour traiter/logger l'info.

Les capteurs hall ont aussi l'avantage par rapport aux ILS d'avoir une meilleur portée de détection. Un aimant de bonne qualité (néodyme) améliore aussi bien le truc.

Christian_R: Les capteurs hall ont aussi l'avantage par rapport aux ILS d'avoir une meilleur portée de détection. Un aimant de bonne qualité (néodyme) améliore aussi bien le truc.

bonjour christian le probleme là c'est que "l'aimant" est fixé à demeure sur la largeur de piste. Il me semble que j'avais trouvée une doc fixant les caracteristiques magnetique (mini) de la bande. l'ideal comme evoqué hier est peut etre aussi de faire du mix de techno capteur.

Je n'arrive justement pas à trouver cette doc. Je me demande combien de G je peux espérer à 5cm du sol.

fabreax:
Je n’arrive justement pas à trouver cette doc. Je me demande combien de G je peux espérer à 5cm du sol.

quand on regarde les differentes realisations DIY
il ressort assez souvent des ILS fixés jusqu’à 10 cm du sol.
il ressort aussi souvent des caracteristiques de sensibilité des ILS tournant autour de 10-15 AT
exemple

Merci pour ces précisions !

fabreax: Merci pour ces précisions !

Perso , et à ce stade de reflexion si je devais faire et si cela m'etais possible, je testerais In situ plusieurs techno capteur Je pense que la problematique (positionnement) capteurs , n'est peut etre pas la meme entre un petit kart (//lisme entre fond piste et capteur toujours relativement homogene) et une moto pour laquelle un "desaxage" du capteur (axe vertical de la moto) sont tres différents

Je vais essayer les 3 capteurs en condition réelle et voir comment ça réagit.