vérifier continuité d'une boucle fermée sur un fil

bonjour tout le monde, un peu de répit dans le boulot pour me poser sur un petit projet, toujours pour mes canards :) j'aimerais faire une cloture en "rupture" afin de mettre en branle une sirène si cette boucle est coupée. c'est un peu le principe d'un bouton poussoir en NF qui dès qu'il s'ouvre fait une interruption et alimente un relais. jusque là, pas de soucis, par contre la question est la suivante et j'ai 2 options pour cette boucle.

données: boucle avec du fil cuivre de 1mm (style fil cloture antifugue) avec tous les 5m des crochets faisant office de "fusible" longueur totale : environ 70m reliés sur une pin et une masse

solution 1: vérifier l'état sans injection supplémentaire via une pin du nono, donc 5v et quelques milli ampères

solution 2 : injecter du 12v dans le fil avec des résistances au bout pour faire un pont diviseur et vérifier le voltage au bout.

votre avis merci

infobarquee: bonjour tout le monde, un peu de répit dans le boulot pour me poser sur un petit projet, toujours pour mes canards :) j'aimerais faire une cloture en "rupture" afin de mettre en branle une sirène si cette boucle est coupée. c'est un peu le principe d'un bouton poussoir en NF qui dès qu'il s'ouvre fait une interruption et alimente un relais. jusque là, pas de soucis, par contre la question est la suivante et j'ai 2 options pour cette boucle.

données: boucle avec du fil cuivre de 1mm (style fil cloture antifugue) avec tous les 5m des crochets faisant office de "fusible" longueur totale : environ 70m reliés sur une pin et une masse

solution 1: vérifier l'état sans injection supplémentaire via une pin du nono, donc 5v et quelques milli ampères

solution 2 : injecter du 12v dans le fil avec des résistances au bout pour faire un pont diviseur et vérifier le voltage au bout.

votre avis merci

Bonjour Le probleme de la longueur de ce genre de boucle est surtout le phénomène d’électrolyse et ensuite celui de la corrosion, il faut privilegier de la detection "alternative" , la solution 2 ne sera pas viable à court/moyen terme, la solution 1 est a privilégier, mais n'est pas non plus viable à long terme.

et pour rester dans les canards , j'ai été etonné de voir à cette époque des "très petits" photo prise il y a deux jours, la couvée sortie était de 8 individus 2 jours avant. Il n'en restait que deux, et je n'aime pas du tout la façon dont le petit au premier plan me regarde :grin: meme si sa mere semble lui dire : "ne parle pas comme çà au monsieur" :grin:

il te regarde pas, il se gratte le menton ;)

pour la solution 1, il y a un moyen d'éviter ca, une accroche rapide électrique avec un fil très fin plastifié qui laisse passer le courant. style fils de casque, comme ca, les crochets retiennent et le petit fil laisse passer le jus, avec un capuchon en équerre et pvc pour éviter que l'eau tombe dessus.

Bonjours

Je ne sait pas quelle est la meilleur solution,mais,attention avec les grandes longeurs de fil,selon l'environnement ou la metéo,il peut y avoir des tensions induite très elevé,le nono risque de ne pas apprecier.

Yankee76

A mon avis il faut injecter une fréquence sur une extrémité du fil avec une pin de nono et la détecter en même temps sur une autre pin du nono branchée à la même extrémité.

Si on adapte la fréquence à la longueur de la boucle on doit pouvoir mesurer le déphasage et ainsi déterminer l'endroit de la coupure. En fait c'est une sorte de mesure de TOS où la fréquence est choisie pour que le TOS soit à 0 pour la longueur normale du fil.

JLB

en fait c'est ni plus ni moins qu'un bouton poussoir NF mais sur une grande longueur. si l'état passe à ouvert, donc plus rien qui arrive sur la pin, ca met en route l'alarme. le tout est de savoir s'il faut ou non augmenter au départ le voltage afin d'avoir quelque chose au bout pour faire une comparaison.

franchement, ca me dégouterais de mettre en l'air 70m de cable comme ca, s'il faut faire une autre modif.

J'avais cru comprendre dans le titre du post que tu voulais vérifier la longueur du fil...

C'est pour cela que je te propose une solution en fréquence.

JLB

Salut,

C'est pour éviter que les canetons ne se carapate ? J'ai pas trop bien compris ton systéme, tu veut mettre le fils dans l'eau, sur les côté du bassin, ... ?

Il doit se rompre quand un canard essaye de passer ? P'tite explication m'sieur svouplé :grin:

j'ai déjà un système de surveillance dans les parcs, les canetons sont grands maintenant. j'ai un mur de 2m qui fait le tour du chenil et je veux mettre ce cable a rupture juste au dessus afin que si un renard ou un c onnard passe par dessus, coupe la continuité du cable et déclenche l'alarme.

EDIT : je viens de changer le titre pour être plus explicite

Et si tu mettais un fils émaillé (genre fils pour self) tout autour de ton enclot avec un montage à base de NE555 et un arduino. Si quelques chose entre en contact avec le fils (maintenue à la hauteur qui va bien avec des petites tiges de plastique) -> charge capacitive entre le fils et la terre -> modif de la fréquence en sortie du montage -> alarme. Si le fils est coupé -> plus de fréquence en sortie -> alarme.

Faudrait tester en miniature mais ça pourrait être une solution ?

c’est sur, sauf que des branches peuvent tomber dessus, ou un piaf se poser et bonjour les raccords par la suite. :wink:
je vais faire un test avec un bout de 20m déjà pour voir la perte et si ca fonctionne.

il faut privilegier de la detection "alternative"

attention avec les grandes longeurs de fil,selon l'environnement ou la metéo,il peut y avoir des tensions induite très elevé

Pour résoudre ces 2 problèmes: faire circuler un courant alternatif dans la boucle relire sont état au travers d'un opto-coupleur

Objectivement s’il s’agit d’une détection d’intrusion un simple fil ne fonctionnera pas. Il suffit d’observer un chat qui face à un fil tendu inconnu va se contortionner pour ne pas le toucher. Le renard doit bien être aussi précautionneux (quoique ???).

La seule méthode fiable semble être le radar ou plutôt les radars avec des recouvrements de faisceaux bien organisés.

Barrière infrarouge également possible mais avec plusieurs couples E/R par segment.

JLB

enfin, un renard sautant un mur de 2m va pas forcément éviter le fil ;) et encore moins un renard à 2 pattes comme on les appelle par ici aussi connu sous le nom de voleur. un circuit en double espacé comme il faut, va prendre n'importe qui, le fait de pousser le fil fera sauter d'office les crochets, un peu comme certains font à la pêche avec une boucle qui saute si un poisson mord l'apat et se pique.

bonjour, tests effectués hier avec environ 100m de cable antifugue. petite astuce pour ceux qui voudraient en faire de même, déroulez le cable entièrement, sinon la surprise va être grande. même avec une extrémité déconnectée, le résultat sera que ca affichera toujours connecté si tout est enroulé sur la bobine, me suis fait avoir. au bout de 4-5s, ca réaffiche le circuit fermé alors que vous avez un bout dans la main :) je suppose que cela vient d'un phénomène d'électro aimant.

j'ai donc mis sur une pin analogique, histoire de vérifier le retour, si c'est en dessous de 1000 pendant 3s, paf alarme directe, car même déconnecté du 5v, j'ai une valeur comprise entre 200-600 sur le retour, étrange.

en mettant une diode zener, ca pourrait empécher ce genre de chose?

100m de fil cela fait une sacré belle antenne. Tu dois en capter des perturbations, en vrac France inter, ton wifi, l'antenne relais orange la plus proche, etc. C'est donc pas très étonnant que tu ais un niveau élevé sur ton entrée analogique. Il faudrait peut être filtrer la hf à l'entrée de ta carte.

Moi je dis plus rien car, quelles que soient les propositions que peuvent faire les membres plus expérimentés du forum, Infobarquee revient toujours obstinément à son intention de brancher le fil en direct sur son nono.

JLB

jihelbi: Moi je dis plus rien car, quelles que soient les propositions que peuvent faire les membres plus expérimentés du forum, Infobarquee revient toujours obstinément à son intention de brancher le fil en direct sur son nono.

JLB

faut pas prendre la mouche comme ca, j'écoute aussi et prends note, mais parfois, certaines propositions bien que très bonnes peuvent s'avérer onéreuses ou poser d'autres problèmes. les barrières infra rouge et autre du même style, c'est bien, mais imagine qu'une belle averse arrive (en ce moment on est gaté sur le sujet), le faisceau il fait quoi a ton avis? il se trouve bloqué, donc alarme. imagine aussi qu'il faille faire des tours et détours pour contourner des obstacles (arbres, murs, etc), ca veut dire mettre des déflecteurs un peu partout, donc dès qu'un seul bouge, tout se coupe et alarme. après comme pas mal ici, je fais avec les moyens du bord et au plus simple. qui dit simple, dit aussi moins de pannes possibles, on m'a toujours appris ca, il suffit de comparer la réparation d'une voiture de 15-20 ans avec une de moins de 5 ans ;)

Mais la fiabilité de fils reliés par des crochets pouvant céder à n'importe quoi avec des contacts qui vont se pourrir inévitablement et qui plus est faisant une antenne de 100 mètres nécessite quelques précautions. Au minimum injecter une fréquence.

JLB